Le Trésor a placé 5 053 millions d’euros dans une nouvelle adjudication d’obligations et de débentures, dans la fourchette moyenne attendue, et l’a fait à des taux plus élevés dans trois des quatre références, surtout dans le cas de trois ans, où il a encore offert des rendements positifs.

L’adjudication de jeudi est la première du Trésor après que les marchés se soient inquiétés du pouls entre l’Italie et Bruxelles en raison de la réduction du déficit du pays transalpin, qui a porté la prime de risque italienne au-dessus de 300 points de base. Après une légère hausse, la prime espagnole reste stable au-dessus de 100 points de base.

Malgré les tensions de ces derniers jours, les marchés continuent de s’appuyer sur la dette publique espagnole, comme en témoigne le fait que la demande a plus que doublé ce qui a finalement été attribué parmi les investisseurs, puisqu’elle a dépassé 11.000 millions d’euros. Le ministère de l’Économie a indiqué que le taux de couverture – la différence entre le montant adjugé et la demande – a été ” bon ” dans les quatre références, en particulier dans le cas de l’obligation à 10 ans, où il se situait à 2,38%. “Cela démontre la confiance des marchés dans le Trésor et l’économie espagnole”, ont-ils souligné.

Augmentation des intérêts sur les obligations à trois ans

à l’adjudication obligataire à trois ans, où il a offert un taux marginal de 0,141 %, supérieur à celui de -0,055 % de l’émission précédente d’un type de papier très similaire, réalisée le 20 septembre. La demande pour cette référence a dépassé 4,8 milliards.

Dans l’obligation à cinq ans liée à l’inflation dans la zone euro, le Trésor a alloué 410 millions d’euros, contre des demandes de 1 990 millions d’euros, avec un taux marginal de -0,723%, contre le taux le plus négatif de -0,752% offert lors de la précédente adjudication le 7 juin.

Le Trésor a également placé 1 040 millions d’euros dans l’emprunt obligataire à 10 ans et a offert un taux marginal de 1,549%, supérieur au 1,501% de la précédente émission détenue le 20 septembre. et le taux de couverture s’établit à 2,38 %.

L’économie a mis en évidence que l’augmentation de la rentabilité de l’obligation à dix ans suit la tendance à la hausse également amorcée dans d’autres pays européens de l’environnement, comme l’Allemagne ou la France, où les augmentations ont été encore plus importantes.

à la demande des investisseurs, et le taux marginal s’établit à 1,549 %, en baisse par rapport au taux de 1,878 % de l’adjudication précédente qui avait eu lieu il y a un an. En fait, c’est la seule référence des quatre adjudications où la rentabilité offerte a chuté.

Après l’adjudication de ce jeudi, le Trésor en tiendra une autre le mardi 9 octobre (lettres à 6 et 12 mois), ainsi que le mardi 16 octobre (lettres à 3 et 9 mois) et une autre le jeudi 18 (obligations et obligations), qui clôturera le calendrier du mois d’octobre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici