Vous avez probablement pris des décisions qui n’étaient pas les meilleures, comme quitter la maison sans parapluie pendant la saison des pluies, oublier vos clés de voiture au bureau, ou mettre des chaussures inconfortables un jour où vous alliez marcher beaucoup. Cependant, au-delà de l’impact du moment, l’important est d’apprendre de ces erreurs afin de ne pas les répéter à l’avenir. Et ce même principe s’applique également à vos finances personnelles.

Certaines des erreurs financières les plus courantes semblent inoffensives, mais ensemble, elles peuvent sérieusement affecter votre portefeuille. Selon la dernière enquête sur l’inclusion financière, 60% des femmes et 67% des hommes au Mexique ne tiennent pas de registres de leurs finances. En outre, au moins deux personnes sur trois dans notre pays ne comparent pas leurs produits ou services avant de les acheter. Ainsi, quelque chose d’aussi innocent que de ne pas suivre vos revenus et vos dépenses peut vous empêcher d’atteindre vos objectifs financiers à court, à moyen ou à long terme.

Voici quelques conseils pour vous aider à identifier les erreurs financières courantes. Vous pouvez donc les résoudre et reprendre le contrôle de votre économie :

Menez une vie que vous ne pouvez pas vous permettre

Vous pourriez être tenté de vivre un style de vie qui dépasse votre budget, ce qui ne peut que mener à un désastre financier. Pour éviter cette erreur, il faut d’abord faire une petite analyse de vos finances : combien vous percevez et combien vous pouvez dépenser et ainsi ajuster votre niveau de vie à votre capacité financière. Beaucoup de gens pensent à ce qu’ils “devraient” acheter et conserver leurs restes, alors que la bonne chose à faire est de penser d’abord à épargner, puis à dépenser le reste. Cela vous permettra d’avoir des finances plus saines à court et à moyen terme.

Ne pas faire les ajustements à temps

Si vous venez d’avoir un enfant ou si vous avez décidé de contracter un prêt hypothécaire, vous devez adapter vos dépenses à votre nouvelle réalité financière. Peut-être aviez-vous l’habitude de dépenser un montant fixe de votre salaire en divertissements et en achats, mais si vous continuez à le faire, ce ne sera pas suffisant pour les nouvelles responsabilités que vous avez acquises, et dans quelques mois vous atteindrez des chiffres rouges, évitez de réduire vos dépenses budgétaires. Il ne s’agit pas de ne rien acheter ou de ne pas aller au cinéma, mais de continuer à le faire, mais d’envisager vos nouveaux engagements et de toujours essayer de ne pas toucher à votre épargne à court et moyen terme, et surtout, sans négliger votre épargne retraite.

Investir sans être avisé

Nous avons déjà mentionné que l’épargne sous le matelas ne fait que faire perdre de la valeur à votre argent au fil du temps en raison de l’inflation, et il ya donc des gens qui décident d’investir leur argent et le font souvent sans conseil. Investir est très important et pas difficile, mais chaque investissement doit être réfléchi pour atteindre vos objectifs. Pour cette raison, il n’y a rien de mieux que d’approcher votre conseiller financier et d’évaluer quelle pourrait être la meilleure option pour votre cas.

Aider les autres avant vous

Il est normal de voir un membre de la famille ou un ami dans une situation difficile et de vouloir lui prêter de l’argent, mais avant de le faire, il vaut la peine de penser à l’effet que cela aurait sur vos finances si cette personne ne pouvait pas vous rembourser à temps. Ne sacrifiez pas le paiement de vos dettes ou l’épargne pour vos vacances de l’année suivante. Il y a sûrement d’autres façons d’aider quelqu’un à progresser sans mettre en danger sa relation ou votre économie.

Penser que vous gagnerez plus à l’avenir

Si vous commencez votre carrière professionnelle, il est très probable que dans quelques années vous aurez un meilleur emploi et un salaire plus élevé, mais cela ne justifie pas de dépenser trop et de commencer à épargner jusqu’à vos 40 ans. Même si vous gagnez plus, vous devrez probablement dépenser plus que maintenant, et vous continuerez à reporter vos plans d’épargne, à mieux dépenser un pourcentage de votre salaire mensuel pour cet article et à vous efforcer de le respecter mois après mois, même avec des augmentations ou des changements dans votre travail.

Parfois, les catastrophes ne sont que la somme de petits problèmes qui ne sont pas résolus. Dans le domaine financier, cette disposition s’applique également. L’important est, une fois que les erreurs que vous avez commises ont été identifiées, de vous mettre au travail pour les résoudre et, surtout, d’apprendre d’elles afin de ne plus les commettre. De cette façon, il vous sera possible de mettre votre portefeuille “à la taille” et de reprendre le contrôle de votre économie, mais le plus important est que vous puissiez retrouver votre tranquillité d’esprit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici