Un tribunal de Barcelone a exonéré Ryanair d’indemniser financièrement les passagers dont les vols ont été annulés en raison d’une grève interne, au motif qu’il s’agit de “circonstances extraordinaires” indépendantes de la volonté de la compagnie.

Ryanair un cas pas comme les autres

La compagnie aérienne irlandaise a célébré cette décision, qui intervient après que d’autres tribunaux de Badajoz, Ourense et Pontevedra se soient prononcés de manière similaire.

Dans cette affaire, les plaignants sont Jonatan Pineda et Noelia Godoy, deux passagers de Ryanair qui, le 1er avril, devaient prendre l’avion entre Porto (Portugal) et Barcelone, mais qui ont subi l’annulation de leur vol en raison de la grève déclenchée par le personnel de cabine de la compagnie au Portugal.

Le couple, qui a finalement choisi d’acheter des billets auprès d’une autre compagnie pour se rendre à destination, a poursuivi Ryanair en justice et exigé une indemnisation de 500 euros pour les dommages causés.

Ryanair s’est cependant opposée à cette demande au motif que l’annulation était due à des “circonstances extraordinaires”, telles qu’une grève interne, ce qui signifie qu’elle n’a pas à verser de compensation financière.

Ryanair souligne également dans sa défense qu’elle a rempli toutes ses obligations dans ce type de situation, en informant par courrier électronique les personnes concernées de l’annulation du vol, en leur proposant des alternatives possibles et en leur remboursant le coût des billets.

Dans son jugement, le magistrat Francisco J. Fernandez, Tribunal de commerce n° 6 de Barcelone, rappelle que des circonstances extraordinaires peuvent se produire dans “des cas d’instabilité politique, de conditions météorologiques incompatibles avec le déroulement du vol, de risques pour la sécurité, d’insuffisances imprévues dans la sécurité des vols et de grèves affectant les opérations” comme dans le cas de Ryanair.

Le juge considère également que la compagnie aérienne a prouvé que la grève a été déclenchée et autorisée par les administrations et qu’elle a pris ” toutes les mesures raisonnables pour éviter ses conséquences “.

C’est pourquoi elle rejette la demande et exonère Ryanair du paiement d’une indemnité. Le jugement est définitif et sans appel.

Plus de news business :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici