La valeur des biens immobiliers résidentiels varie en fonction des conditions réelles du marché immobilier. Lorsque les conditions du marché changent, les propriétaires doivent être plus conscients de la relation entre la valeur estimative d’une propriété et sa valeur cadastrale. Cette relation est d’autant plus critique lorsque la valeur du marché immobilier diminue.

Valeur d’expertise

Il existe une variété de “valeurs d’évaluation”, y compris la valeur d’assurance et la valeur de remplacement. Dans la grande majorité des ventes de maisons, la valeur d’expertise est la même que la valeur marchande. Les valeurs d’évaluation ont des méthodologies définies et, lorsqu’elles sont utilisées pour les prêts hypothécaires, les valeurs d’évaluation sont assujetties à la réglementation fédérale.

Valeur commerciale

Lorsque la valeur d’expertise est basée sur les conditions actuelles du marché immobilier, cette valeur est également appelée valeur marchande. La valeur marchande tient compte du prix de vente d’une maison à une date donnée. Pour la plupart des prêts et des transactions immobilières, les évaluations immobilières résidentielles cherchent à obtenir une valeur d’expertise qui reflète la valeur marchande de la maison.

Valeur cadastrale

La valeur cadastrale est une valeur attribuée à une propriété comme base d’imposition. Cette valeur peut être liée à la valeur estimative fondée sur les conditions du marché au moment de l’évaluation. Toutefois, l’analyse des conditions réelles du marché ne peut être utilisée, ce qui rend la valeur cadastrale très subjective. Il n’existe pas de méthode acceptée pour déterminer la valeur cadastrale. De plus, une valeur cadastrale qui peut refléter les conditions de marché passées est rarement réanalysée en temps opportun.

Valeur cadastrale par rapport à la valeur d’expertise

Contrairement aux valeurs d’expertise, qui peuvent varier en fonction des conditions réelles du marché immobilier, la valeur cadastrale ne varie souvent pas en fonction des conditions du marché. Il est très rare qu’une valeur cadastrale soit égale à une valeur d’expertise basée sur les conditions du marché. En fait, la seule fois où les deux valeurs sont presque égales, c’est au moment de la vente d’un bien immobilier et au moment de l’enregistrement de la transaction. Après cette période, les deux valeurs sont différentes, la valeur estimée étant généralement supérieure à la valeur cadastrale. La chose la plus importante pour un propriétaire est que les valeurs cadastrales ne diminuent pas comme les valeurs d’expertise dans un marché immobilier plus faible.

Appels sur la valeur cadastrale

Lorsque le marché immobilier est particulièrement faible, la valeur cadastrale peut être supérieure à la valeur d’expertise. À ce stade, le propriétaire paie plus d’impôts fonciers qu’il n’en a besoin. Au lieu de payer le mauvais montant de taxes, un propriétaire peut en appeler de la valeur cadastrale de sa maison parce qu’elle ne reflète pas la valeur marchande la plus basse. La procédure d’appel varie d’une juridiction locale à l’autre mais implique généralement que le propriétaire recueille des données actuelles sur le marché et soumette une demande d’évaluation cadastrale inférieure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici