Le numéro de TVA est un numéro utilisé pour identifier une entreprise qui exerce ses activités dans des régions où l’Union européenne a une autorité fiscale. La TVA est l’abréviation de “Taxe sur la valeur ajoutée” ; la taxe comprend à la fois une taxe générale et une taxe à la consommation basée sur un pourcentage d’une transaction donnée. Chaque numéro de TVA code un vaste ensemble d’informations et comprend un jeu de caractères permettant d’identifier la société à laquelle ce numéro a été attribué.

Les numéros de TVA suivent un format standard qui permet des variations par pays. Tous les numéros de TVA commencent par un code d’identification qui indique le pays qui a délivré le numéro. Les codes d’identification sont basés sur des codes internationalement reconnus établis par l’ISO[Organisation internationale de normalisation]. Après le code d’identification, un numéro de TVA peut comporter jusqu’à 10 caractères, selon le pays qui délivre le numéro. Certains pays autorisent l’inclusion de lettres en plus des chiffres dans la chaîne de caractères. Les informations associées à chaque caractère ou jeu de caractères de la chaîne de caractères varient d’un pays à l’autre, mais chaque pays fournit une clé qui indique quelles informations codent chaque caractère.

Domaines d’application

Les entreprises qui font des affaires dans certaines parties du monde sont tenues d’obtenir un numéro de TVA. La zone pour laquelle cette exigence est applicable comprend tous les pays membres de l’Union européenne, l’île de Man (petit territoire britannique) et Monaco. L’Union européenne tient à jour une liste de ses pays membres sur son site Web officiel, à mesure que les membres peuvent changer.

Un numéro de TVA permet à l’Union européenne de tenir un registre des activités commerciales des entreprises qui importent ou exportent des biens dans les régions concernées. Ces informations permettent le calcul de la taxe sur la valeur ajoutée qu’une entreprise doit payer pour exercer son activité. Le montant exact de l’impôt varie d’un pays à l’autre. Dans toute transaction où la taxe sur la valeur ajoutée est facturée, l’acheteur paie la taxe au vendeur, tout comme pour les autres formes de taxe, et l’acheteur est tenu d’envoyer le paiement au percepteur approprié.

Avantages

Un numéro de TVA permet aux entreprises de faire des affaires dans des régions où l’Union européenne impose une taxe sur la valeur ajoutée. Les sociétés qui exercent régulièrement des activités dans ces régions ont besoin d’un numéro de TVA, même si elles ne sont pas dans cette région. En outre, si un acheteur et un vendeur appliquent la taxe à une opération dans le cours normal des affaires, mais que la taxe n’est pas applicable pour une raison quelconque, les informations associées au numéro de TVA permettent à l’entité fiscale d’identifier l’entité appropriée à laquelle le remboursement est applicable.

Historique

La première mise en œuvre d’un numéro de TVA remonte à 1967, lorsque l’Union européenne a publié les premières directives relatives au système de la valeur ajoutée. En 1993, l’Union européenne a apporté des changements fondamentaux au fonctionnement de la taxe. L’Union européenne avait alors proposé un nouveau système d’imposition et de perception des impôts et avait mis en place un système transitoire de TVA pour permettre aux pays membres de migrer progressivement vers ce nouveau système.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici