La sécurité des réseaux a toujours été une question très importante, à savoir qu’avec l’émergence de l’informatique et l’utilisation massive des communications numériques, il y a eu un nombre croissant de problèmes de sécurité. C’est pourquoi, grâce à diverses études réalisées, des systèmes ont été créés pour protéger toutes les informations et tous les mouvements effectués sur l’Internet, et l’une des techniques utilisées pour ce faire est la cryptographie.

Qu’est-ce que la cryptographie ?

Le mot cryptographie vient du grec cryptographie qui signifie occulte et graphe, l’écriture, donc, son sens serait “écriture occulte”.

Ainsi, la cryptographie est un ensemble de techniques, de méthodes et d’algorithmes visant à crypter les messages pour les protéger, les protéger et les rendre incompréhensibles pour ceux qui ne devraient pas les lire.

L’histoire a eu de nombreux exemples de moyens de chiffrer des messages tels que les méthodes spartiates d’il y a 2500 ans, le chiffre Polybe des Grecs, le chiffre de César appartenant aux Romains, ou comme la machine de chiffrement la plus célèbre de l’histoire connue sous le nom de machine Enigma.

Il convient de noter que l’objectif de la cryptographie est de concevoir, mettre en œuvre, mettre en œuvre et utiliser des systèmes cryptographiques pour fournir une certaine forme de sécurité, en bref, la cryptographie traite de diverses propriétés, parmi lesquelles sont :

  • Authentification : Fournit des mécanismes pour vérifier l’identité du communicateur, c’est-à-dire s’assurer que la personne qui reçoit le message en connaît l’origine et sait qui l’a envoyé.
  • Confidentialité : S’assure que le message envoyé n’est accessible qu’au personnel autorisé. Pour ce faire, des codes et des techniques de cryptage sont utilisés.
  • Contrôle d’accès : Toute personne sans autorisation ne pourra pas accéder aux ressources.
  • Intégrité : Elle garantit l’exactitude et l’exhaustivité des informations, ce qui signifie que, lorsqu’un message est envoyé, il ne peut pas être modifié, ce qui empêche que le message soit modifié par un tiers.
  • Lien : Vous permet de lier un document ou une transaction à une personne, c’est-à-dire qu’une fois qu’un message est envoyé, il ne peut être refusé, car il serait entièrement approuvé le lien.
  • Cela pourrait être considéré comme une forme d’authentification plus extrême.

Méthodes cryptographiques

Il existe trois méthodes de cryptographie, qui sont les suivantes :

Cryptographie symétrique

Ce type de cryptographie n’utilise qu’une clé pour crypter et décrypter les messages. Le destinataire et l’expéditeur doivent connaître la clé, car lorsque l’expéditeur crypte un message avec la clé, il l’envoie au destinataire, qui le décrypte avec la même clé.

Cryptographie asymétrique

Il repose sur l’utilisation de deux clés, l’une publique et l’autre privée. La clé publique est accessible à tous, c’est-à-dire qu’elle peut être diffusée sans problème à toutes les personnes qui ont besoin d’envoyer quelque chose de crypté, mais la clé privée est celle qui n’a besoin que de la personne en question et personne d’autre ne devrait y avoir accès.

Son fonctionnement est simple, l’expéditeur utilise la clé publique du destinataire pour crypter un message, une fois crypté, seule la clé privée du destinataire peut décrypter le message, car il est le seul qui le connaît. Par conséquent, la confidentialité est assurée, personne d’autre que le destinataire ne peut décrypter le message.

Cryptographie hybride

La cryptographie hybride résout les problèmes de confidentialité que peuvent poser l’utilisation du chiffrement symétrique et le temps de traitement de l’utilisation du chiffrement asymétrique, car ils combinent les deux.

Lorsque, par exemple, vous voulez envoyer un message, il sera crypté à l’aide d’une clé symétrique, connue dans ce processus sous le nom de clé de session. Ensuite, la clé de session est chiffrée avec la clé publique du destinataire. Lorsque le destinataire reçoit le message, il décrypte d’abord la clé de session avec sa clé privée, une fois qu’il a la clé de session, il peut accéder au contenu du message.

La cryptographie et sa relation avec le monde des pièces cryptographiques

La cryptographie est très importante dans le monde des pièces cryptographiques, car, grâce à cette technique, toutes les transactions sont sécurisées et de nombreuses personnes ont décidé de protéger leurs économies en pièces cryptographiques.

Que sont les monnaies cryptographiques ?

Les pièces cryptographiques sont des pièces virtuelles qui sont produites en résolvant des problèmes mathématiques, dont la sécurité repose sur l’utilisation de la cryptographie pour sécuriser les transactions et contrôler la création de nouvelles unités.

Les monnaies cryptographiques sont utilisées comme moyen d’échange au niveau numérique, c’est-à-dire que vous pouvez changer de l’argent dans ce type de monnaie et donc effectuer n’importe quelle transaction.

Un aspect intéressant est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un réseau bancaire pour effectuer ce type de transactions. Vous pouvez, via une connexion Internet, envoyer des pièces cryptographiques sans avoir besoin d’une “banque” tierce, et partout dans le monde, en quelques minutes seulement.

En outre, toutes ces opérations, qui sont toujours effectuées entre porte-monnaie électroniques, sont enregistrées dans un livre comptable, appelé blockchain.

Qu’est-ce que ça veut dire si c’est cryptographique ?

Qu’il est infalsifiable, assure la sécurité, puisque la cryptographie est l’art de pouvoir cacher quelque chose à des tiers, donc, les monnaies crypto ont cette caractéristique d’inviolabilité.

Si quelqu’un vous envoie un paiement et que la valeur de ce paiement est cryptée, ce que fait la cryptographie, en cachant cette valeur à quiconque ; seuls vous et le destinataire à qui il est envoyé pouvez la voir, et ce dernier la verra se refléter dans son portefeuille numérique.

Donc : Les pièces cryptographiques sont-elles totalement sûres grâce à la cryptographie ?
Les pièces cryptographiques sont dotées de systèmes de codage sécurisés, qui sont utilisés pour empêcher la manipulation des informations sur la plate-forme.

En outre, la cryptographie fournit au cryptomoneda des identités et des signatures cryptées, c’est-à-dire qui rendent les informations incompréhensibles ou illisibles considérées comme importantes.

Toutes les informations une fois cryptées ne peuvent être lues qu’à l’aide d’une clé, celle-ci est utilisée comme mesure de sécurité pour stocker ou transférer des informations sensibles qui ne devraient pas être accessibles à des tiers. Cela signifie que le détenteur de la pièce virtuelle a un titre nominatif sur eux, de sorte que personne ne peut les lui enlever à moins qu’il ne les transmette lui-même.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here