Vous souhaitez vendre, acheter ou louer un bien immobilier à Nantes ? Consultez d’abord toutes les caractéristiques de l’immobilier nantais ! En effet, cette cité qui figure dans le palmarès des villes les plus agréables à vivre est très prisée, à tel point que certains biens s’y vendent en 48 heures à peine. Les acheteurs sont plus nombreux qu’il n’y a d’offres, d’où la nécessité de bien se renseigner au sein d’une agence locale pour tout projet immobilier.

Réussir son projet immobilier à Nantes : cas des primo-accédants

À Nantes, le primo-accédant cible en général un deux ou trois pièces, d’une surface de 45 à 55m² situé à St Félix ou à St Pasquier. Il faut prévoir un budget conséquent, les prix tournant autour de 2000€ /m², sauf dans le nord de la ville ou Saint Herblain où les constructions datent des années 60 et 70. Dans les quartiers situés à proximité du centre, les prix de l’immobilier à Nantes au mètre carré atteignent même les 3 000€ au minimum, soit un budget de 160 0000 euros pour l’achat d’un deux ou trois pièces de 50 m². D’ailleurs, ces prix n’empêchent pas ce type de bien d’être très prisé et de trouver très vite acquéreur.

Les tarifs sont similaires dans le nord-est de la ville pour les biens en bon état et à proximité du tramway. Ainsi, un appartement de 37m² datant de 1998 ayant subi une récente rénovation vaut pas moins de 120 000€. Pour ce qui est des biens neufs, les ménages éligibles aux aides de la métropole peuvent se loger au Nord et à l’Est de l’agglomération à 40% en dessous des prix du marché (soit 160 000€ pour 60m²).

Le cas des secundo-accédants

Les secundo-accédants peuvent avoir accès aux 4 à 5 pièces situés à proximité des transports et commerces dans les secteurs du centre-ville, ou à l’intérieur des boulevards. Le tout pour un budget allant de 310 000 à 410 000€. Pour les grandes surfaces, le marché de l’immobilier nantais reste particulièrement tendu, avec des prix qui atteignent les 4000€ le mètre carré. Ainsi, un cinq pièces de 92m² rue Jean-Jaurès se vend 363 000€ en moyenne.

Pour ce qui est des maisons, celles qui sont situées à moins d’un quart d’heure à pied du centre coûtent 450 000€ au minimum. À St Pasquier par exemple, une maison quatre chambres de 120 m² avec 20m² de jardin vaut 480 000€ tandis que pour 180m² habitables, il faut compter entre 600 000 et 700 000€.

Pour les investisseurs qui souhaitent prospecter Nantes

Il faudra cibler les biens datant des années 60, d’une surface de 60m² au Nord et Ouest de la ville pour un budget de 120 000€ environ. La hausse des prix dans le centre-ville a diminué le rendement des petites surfaces à 3 ou 4% maximum, c’est pourquoi il vaut mieux miser sur une surface familiale, rare à la location, ce qui élimine le risque de vacance. Un 90m² acquis à 380 000€ pourra être mis en location à 1 500€ par mois, soit 4,8% de rentabilité.

Quel que soit votre projet immobilier à Nantes, il est impératif de prendre contact avec une agence locale pour se faire conseiller sur les évolutions du marché en temps réel, ce qui vous permettra d’avoir tous les renseignements à disposition.

Plus de news business :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici