L’ère du digital marque un véritable tournant pour l’entreprise qui doit s’adapter aux dispositifs innovants qui visent à améliorer l’expérience client. Tous les canaux sont ainsi exploités afin de récolter un maximum de données sur les transactions, les habitudes d’usage, les sémantiques les plus en vogue. En d’autres termes, l’exploitation des données permet de déceler les réels besoins des clients. L’entreprise pourra ainsi élaborer des offres pertinentes.

L’exploitation des données : un levier de performance

Mine de rien, l’exploitation des datas a permis à Netflix de programmer des séries en tenant compte de l’historique des recherches réalisées par les utilisateurs. De son côté, Amazon élabore ses offres en se basant sur les commandes effectuées précédemment par ses clients. Toujours dans le cadre de l’exploitation des données, la compagnie KLM a mis en place un concept innovant qui permet aux voyageurs de choisir leur siège en fonction de leurs affinités avec les autres voyageurs. Derrière cette stratégie efficace se trouve une collecte des données sur les différents profils Facebook ou encore LinkedIn. Il va sans dire que les datas permettent de déceler les attentes afin d’améliorer l’expérience et, in fine la relation client. Dans cette optique, des professionnels comme DPI Experience accompagnent les entreprises sur tout le parcours d’achat, d’expérience et de relation client afin d’optimiser au mieux le funnel.

La smart data ou l’exploitation des données les plus pertinentes

La Smart data est un terme très utilisé dans l’univers du digital. Il s’agit tout simplement d’une approche qui est basée sur la récolte des données utiles, voire pertinentes. Ces informations seront utilisées pour améliorer l’expérience des clients. Ces derniers seront plus sensibles aux offres personnalisées, comme le prouve un article paru sur le Netwave en 2015.

Et pour satisfaire la clientèle, n’hésitez pas à exploiter les smart data pour proposer des produits personnalisés. En sus, une stratégie omnicanale est particulièrement efficace pour établir une relation individualisée avec le client. Ce dernier appréciera les offres uniques qui visent à booster sa fidélité.

Focus sur les différents types de données

L’amélioration de l’expérience client repose avant tout sur la collecte et l’exploitation des données digitales. Encore faut-il savoir différencier les différents types de data.

  • La data transactionnelle concerne les produits les plus en vogue, l’historique des transactions et les fréquences d’achat.
  • La data sociodémographique repose sur les informations relatives à l’âge, la profession et les sexes.
  • La data conversationnelle concerne les conversations effectuées via un chatbot, un service client…
  • La data récoltée sur les interactions via les réseaux sociaux est la plus plébiscitée.
  • La data comportementale est basée sur les pages consultées, l’historique des utilisateurs et les produits les plus visionnés.

Améliorer l’expérience client : de l’importance des services proactifs

Si l’analyse des datas permet de connaître les besoins des clients, il est important d’y répondre efficacement et dans les meilleurs délais. La mise en place d’un service personnalisé pour chaque utilisateur s’impose. Cette stratégie contribue aussi à développer un climat de confiance entre l’entreprise et ses clients. À l’ère du digital, l’exploitation des datas est la solution la mieux adaptée pour se démarquer de la concurrence et pour fidéliser la clientèle.

Plus de news business :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici