La mort est une situation déjà compliquée, et si on y ajoute la question financière, elle devient encore plus compliquée. Et c’est que personne ne veut connaître les chiffres et les petites lettres dans ces moments-là, mais ni l’un ni l’autre ne veut connaître les catastrophes financières, puisque les coûts sont complètement variables, le coût moyen d’un service funéraire est entre 15 et 25 le mille pesos, mais les services peuvent être trouvés de 5 mille pesos et jusqu’à 400 mille.

Conseils

Je vous apporte donc quelques conseils pour bien faire face financièrement à cette situation.

Délégué : Lorsque nous nous trouvons dans un état mentalement altéré par le décès d’un être cher, il est recommandé de confier les procédures et les achats liés à une personne de notre entière confiance et qui, cependant, n’est pas proche du défunt, cela aidera à prendre de meilleures décisions, évitant les problèmes financiers découlant du moment de vulnérabilité, en plus de nous permettre de vivre le deuil en santé sans prendre soin des autres choses.

  1. Documents : Assurez-vous que le certificat de décès et les autres documents sont corrects, car ils sont nécessaires pour les procédures d’assurance, les pensions ou les successions.
  2. Prévenir : L’embauche de services funéraires à l’avenir est moins cher et plus facile à payer qu’un service immédiat, il existe également des assurances qui couvrent la famille en cas de décès, en plus de laisser un testament. Et cela sert à ne pas ” jeter ” le colis à vos proches.
  3. Comparer : Avant de choisir un salon funéraire, examinez au moins trois options.
  4. Réclamation : Si le service du salon funéraire est de mauvaise qualité, vous pouvez vous adresser au Profeco et avoir jusqu’à un an pour présenter votre réclamation.
  5. Bon sens : C’est-à-dire, dépenser ce qui doit être dépensé, ne pas laisser le sentiment de tribut ou de culpabilité influencer directement la décision d’achat.

L’important est de choisir un service digne et adapté à nos capacités économiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici