Quelle est la différence entre la comptabilité et la gestion ?

Accueil Entreprise et Business Quelle est la différence entre la comptabilité et la gestion ?

À la base, la comptabilité s’occupe du passé de l’entreprise à travers divers bilans chiffrés. La gestion, en revanche, se focalise surtout sur son avenir pour améliorer les résultats enregistrés. Cette explication est réductrice, mais permet d’appréhender la différence fondamentale entre les deux approches. Par ailleurs, ces perspectives complémentaires permettent d’optimiser votre rentabilité sur le long terme. 

C’est quoi la différence entre la comptabilité générale et la comptabilité de gestion ?

Les entrepreneurs considèrent souvent la gestion comptable et financière comme un tout. Cette approche permet de saisir d’emblée les liens de complémentarité entre ces éléments. Toutefois, ces termes englobent plusieurs disciplines différentes dont :

  • La comptabilité générale ;
  • La comptabilité de gestion ;
  • La gestion budgétaire ;
  • La gestion financière ;
  • Le contrôle de gestion.

Ensemble, ces outils de gestion permettent d’évaluer le patrimoine de l’entreprise et de rassembler les informations indispensables en management. Ils aident également à collecter, présenter et interpréter les données économiques liées à votre activité. Cet aperçu de votre santé financière est notamment nécessaire pour prendre des décisions favorables au développement de votre activité. 

Une fois centralisée, la gestion d’entreprise facilite la réalisation et la supervision des opérations de comptabilité générale. Le comptable gestionnaire vous donne ainsi les moyens de garantir la fiabilité de tous vos chiffres. Il permet aussi de développer des tableaux de bord ainsi que des systèmes de contrôle et de suivi de comptes. 

Dans la pratique, vos différentes missions de gestion et de comptabilité peuvent être confiées à un seul interlocuteur (individu ou cabinet). Vous bénéficierez d’ailleurs d’une meilleure réactivité, si vous travaillez avec un comptable unique. Dans ce cas, votre spécialiste en gestion-finance-comptabilité devra :

  • Réaliser les opérations comptables ;
  • Suivre les immobilisations ;
  • Gérer la trésorerie ;
  • Procéder à un suivi budgétaire ;
  • Mener les travaux d’inventaires ;
  • Produire les comptes annuels ;
  • Effectuer l’analyse financière de l’entreprise ;
  • Contrôler les coûts et les charges.

Au quotidien, cette organisation vous permettra de respecter les diverses obligations comptables applicables aux entreprises. Vous gagnerez par ailleurs en efficacité en matière de suivi et de gestion de trésorerie. Vous avez toutefois besoin de travailler avec un interlocuteur de confiance dans le domaine pour plus de sécurité. 

En principe, vous avez le droit de vous occuper personnellement de la comptabilité de votre entreprise. Cependant, cet exercice est souvent complexe et fastidieux sans des bases solides en la matière. Vous devriez donc recourir aux services de professionnels inscrits au tableau de l’Ordre des experts-comptables. Quoi qu’il en soit, il est important de savoir distinguer comptabilité et gestion. 

La définition de la comptabilité

La comptabilité se focalise sur le passé, mais aussi le présent de votre activité. En effet, elle doit rendre compte de l’état financier de l’entreprise selon la réglementation fiscale en vigueur. Dans un sens, cette démarche consiste à prendre un instantané de vos résultats en respectant les règles applicables en la matière. 

Vous êtes tenu de présenter périodiquement votre situation financière aux autorités compétentes, dont l’administration fiscale. En général, ces déclarations s’effectuent par an et éventuellement par trimestre ou semestre. Vous devez toutefois organiser ces données selon des normes précises, d’où l’importance de l’expertise-comptable. 

La fiscalité

Les institutions publiques sont particulièrement strictes concernant le respect de la réglementation en matière de fiscalité et de comptabilité. Vous avez donc besoin de faire appel à un spécialiste pour éviter tout écart vis-à-vis des normes IFRS. Dans la pratique, le rôle de l’expert-comptable consiste notamment à :

  • Tenir les comptes selon les normes comptables et fiscales en vigueur ;
  • Réaliser les diverses déclarations fiscales de l’entreprise ;
  • Produire des états financiers ;
  • Gérer la paie des salariés.

Le métier de comptable peut aussi inclure des missions différentes selon la taille et la nature de votre activité. Néanmoins, votre collaborateur sera en mesure de s’adapter à vos particularités grâce à sa spécialisation. Vous bénéficierez par ailleurs d’une prestation complète et personnalisée en travaillant avec un cabinet d’expertise comptable. 

Au-delà des questions réglementaires, les informations comptables doivent être suffisamment claires pour faciliter tout travail analytique ultérieur (contrôle interne, audit, etc.). Vous avez également besoin d’organiser correctement ces données pour vos bilans annuels et votre liasse fiscale. 

Comment trouver une assurance emprunteur en cas de refus des banques ?
Image par Megan Rexazin de Pixabay : https://pixabay.com/fr/vectors/banque-finances-l-argent-4859142/

La définition de la gestion

Focalisée sur le futur, la gestion sert principalement à dresser des projections pour mieux piloter votre entreprise. Il s’agit donc d’une forme d’aide à la décision. Pour son analyse projective, le gestionnaire a besoin de vos données comptables. Il traite également diverses informations fournies par tous vos services. 

L’expert pourra ainsi avoir une vue d’ensemble sur votre situation financière et opérationnelle. La gestion couvre également l’étude des coûts, de la trésorerie et des marges de l’entreprise. Tous ces facteurs sont déterminants pour la productivité et la rentabilité de votre établissement. 

La mission du gestionnaire consiste justement à améliorer votre performance. Ce spécialiste doit par ailleurs développer des outils pour faciliter et accélérer la prise de décision. Selon le cas, il peut intervenir au niveau du chef d’entreprise ou d’un responsable administratif en particulier. Concrètement, la gestion financière d’une société amène entre autres à :

  • Établir des budgets prévisionnels ;
  • Maîtriser la gestion de cash ;
  • Mener des analyses de rentabilité sur vos produits et services ;
  • Créer des tableaux de bord (dashboards).

La gestion de trésorerie fait partie des missions les plus délicates dans ce domaine. Vous devez notamment surveiller de près votre fonds de roulement pour éviter, par exemple, les cash-crunch. L’expression renvoie à un manque de trésorerie à court terme. Ce problème affectera nécessairement le fonctionnement de l’entreprise. 

Le gestionnaire est également chargé d’évaluer l’impact positif ou négatif d’une décision prise pour votre activité. Cette analyse permettra de réajuster votre stratégie pour optimiser continuellement vos résultats. En somme, l’anticipation représente le principe de base des métiers de la gestion. 

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez les dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici