Comment faire un business plan pour un food truck ?

- Advertisement -

Le food truck est un concept importé des États-Unis. La formule peut être rapprochée des friteries traditionnelles et des camions-restaurants. Toutefois, l’anglicisme confère une image plus moderne et urbaine à l’établissement. Ainsi, il s’agit déjà d’un choix stratégique par rapport au positionnement de l’établissement. Sur cette base, travaillez sur les moyens de réaliser et de pérenniser votre projet. 

Que faire avant d’élaborer un business plan de food truck ?

Vous devez avoir une vision plus claire de votre projet avant de rédiger le business plan d’un food truck. Pour vous aider, écrivez une courte présentation et donnez forme à votre idée de départ. Cette démarche permettra de définir l’offre proposée par rapport à l’attente du public. À ce stade, vous n’avez pas encore à réfléchir aux éléments opérationnels comme le business model, le fonds de démarrage, etc.

Une fois le concept clarifié, parlez-en à votre entourage pour vérifier la pertinence de l’idée et détecter les éventuelles failles. Ces retours aideront à évaluer l’intérêt pour votre futur food truck. Concentrez-vous surtout sur les réactions négatives. Ainsi, vous pourrez comprendre l’origine des réticences. Ces échanges permettront aussi de solliciter votre carnet d’adresses pour obtenir des contacts utiles au projet. 

Votre idée est déjà prometteuse, si elle a résisté au premier groupe test. Passée cette étape, adressez-vous aux clients potentiels de votre service de restauration. Il s’agit d’une version informelle de l’étude de marché. L’idée est d’obtenir des retours objectifs et concrets venant des consommateurs. Vous pouvez, par exemple, aborder le sujet dans une discussion avec des collègues, des voisins, des connaissances…

Après la demande, vous avez besoin d’étudier l’offre existante. Commencez par les concurrents directs, en l’occurrence les autres food truck dans votre région. Étendez ensuite l’analyse au street food et à la restauration en général. Vous aurez ainsi l’opportunité d’améliorer le concept pour vous démarquer de la concurrence, comme vous pourriez le faire pour rédiger le business plan d’une chambre d’hôtes. Cette phase permet aussi d’observer le fonctionnement de ce type de commerce. 

Que faire avant d’élaborer un business plan de food truck ?

Source : Lucky Business / Shutterstock

Pourquoi rédiger un business plan de food truck ?

Vous avez besoin de considérer l’aspect opérationnel et financier d’un food truck pour pouvoir créer votre propre établissement. Vous devez par ailleurs anticiper et gérer les contraintes spécifiques à l’activité. Concrètement, il s’agit d’un commerce mobile proposant un service de restauration sur la place publique. Cette formulation permet de mesurer la complexité du projet (logistique, hygiène, réglementation…). 

Le business plan sert justement à étudier dans les détails les éléments nécessaires pour réaliser et rentabiliser le concept. Pour ce faire, vous devez poser des questions pragmatiques par rapport à votre idée de départ. Vous réussirez ainsi à identifier les besoins ou les problèmes et à rechercher les solutions adaptées. À travers cette démarche, vous structurez et synthétisez les idées relatives à l’activité envisagée. 

Cette phase de réflexion permettra de clarifier davantage les contours et les objectifs de votre future offre. Vous pourrez ensuite établir clairement votre stratégie et définir les différentes actions à réaliser pour ouvrir votre food truck. Vous disposez en somme d’un journal de bord pour guider la concrétisation du projet. Avec ces détails, le document devrait être différent du business plan de marchand de biens.

Enfin, le plan d’affaires est votre plus grand allié pour obtenir un financement. Le document est en effet exigé par les banques et les organismes de crédit. Vous aurez également besoin de ce dossier pour inciter les investisseurs potentiels à financer votre entreprise. Dans les deux cas, vous devez démontrer la capacité de votre concept et de votre équipe à rentabiliser l’investissement de vos interlocuteurs. 

Pourquoi rédiger un business plan de food truck ?
Source : Kirsten E Hennessey / Shutterstock

Comment rédiger la partie rédactionnelle du business plan de food truck ?

Pour rédiger le business plan d’un food truck, vous devez avant tout considérer les spécificités de l’activité. Vous ne pouvez donc pas utiliser le business plan d’un gîte en changeant juste les noms et les chiffres. En revanche, vous devez vous conformer à la structure propre à ce type de document. Votre dossier sera ainsi plus lisible pour les professionnels. Dans la pratique, le plan d’affaires est censé inclure :

  • Le résumé opérationnel (executive summary) ;
  • La présentation de l’équipe et de l’origine du projet ;
  • La description des spécificités du marché ;
  • La stratégie marketing et communication ;
  • Les bilans financiers prévisionnels de l’établissement.

Pour le contenu, vous pouvez éventuellement vous inspirer du business plan d’un bar, d’un fast-food, d’un restaurant, etc. Vous devez toutefois tenir compte des points différenciant le food truck, comme son local, sa mobilité, son accessibilité, etc. Enfin, orientez toujours la présentation vers les destinataires, y compris lors de la rédaction. Il faudra donc réorganiser systématiquement le plan d’affaires avant toute demande de crédit, d’aide publique, de financement privé…

Équipe et genèse du projet

Tout projet est voué à l’échec, sans motivation et compétence. Ainsi, vous devez montrer votre passion et vos qualités pour gagner la confiance de vos interlocuteurs. Il ne s’agit pas de faire un CV ou de lister vos réalisations en tant qu’entrepreneur. Vous avez besoin de prouver que vous croyez en ce concept et que votre équipe est apte à rentabiliser l’activité.

En relatant l’origine du projet, vous donnez un sens à votre démarche. Les lecteurs pourront donc comprendre pourquoi vous souhaitez lancer votre propre food truck. À l’instar du storytelling, cette partie fait appel à l’émotion pour séduire votre audience. Évitez toutefois de tomber dans l’anecdotique. L’idée est de souligner que votre projet est la suite logique de votre expérience personnelle ou d’un constat objectif. 

Après vos motivations, vous devez justifier votre capacité à mener à bien ce projet et à assurer un retour sur investissement. Vous aurez cette fois-ci besoin de mettre en valeur les acquis utiles à votre future activité. Il peut s’agir d’une expérience dans la vente, la relation client, la gestion d’équipe… En tout cas, vous devez démontrer que vous pouvez gérer un commerce et entretenir une bonne relation avec les clients. 

Étude de marché de votre projet

À travers l’étude de marché, vos interlocuteurs chercheront à savoir, si vous mesurez les difficultés inhérentes à votre secteur. Ainsi, vous devez faire un état général du marché commun entre camion-restaurant, street food et restauration à emporter. Ces acteurs proposent effectivement des formules proches de votre offre. 

D’autre part, vous devez présenter le segment associé à votre concept (healthy food, bio, vegan, exotique, fast food, etc.). En effet, vous entrez également en concurrence avec les restaurateurs proposant ce type de menu. Il s’agit d’ailleurs du côté délicat d’un food truck. Cette formule hybride diversifie les profils des concurrents. 

Néanmoins, votre mobilité élargit votre zone de chalandise et multiplie le nombre de clients potentiels. Vous avez donc besoin de mettre en avant les opportunités offertes par cette particularité. Vous pouvez notamment vous déplacer vers votre clientèle cible (lycées, campus universitaires, bureaux, quartiers résidentiels…). 

Stratégie marketing et communication

La stratégie marketing occupe une place décisive dans le business plan d’un food truck. Elle correspond au positionnement de l’établissement sur le marché. Cette approche se traduit par le type de cuisine adopté, les cibles, les prix, les trajets, les arrêts…

Votre stratégie justifiera vos choix de circuits et d’emplacements au regard de la concurrence dans chaque zone de chalandise. Ainsi, cette partie découle de l’étude de marché présentée précédemment. L’idée est de démontrer l’élément différenciant votre offre par rapport à vos concurrents et le potentiel commercial de vos décisions. Enfin, votre communication devra être cohérente avec votre positionnement. 

Vous pouvez, par exemple, miser sur la communication de vos horaires de passage dans les boîtes aux lettres des bureaux ou des campus. Avec le healthy food, privilégiez plutôt les affichages près des quartiers d’affaires ou des centres de fitness. En tout cas, les offres de lancement sont toujours efficaces pour acquérir des clients, surtout durant les périodes de forte affluence. 

Prévisionnels financiers

Les prévisionnels financiers consistent à anticiper les résultats d’exploitation en s’appuyant sur les spécificités du secteur et la stratégie adoptée. Ces projections reposent ainsi sur les deux points précédents, à savoir l’étude de marché et le plan marketing. 

Dans cette partie, vous devez vous baser sur des faits et des chiffres réels issus de l’analyse du marché. Il faudra par ailleurs prévoir plusieurs scénarios, du pire au meilleur, et rester réaliste dans ce dernier cas. Vous montrez ici votre pragmatisme et votre capacité d’anticipation. De plus, il faudra indiquer les solutions envisagées en cas de contreperformance.

Concrètement, vous avez besoin d’estimer les recettes journalières pour calculer vos revenus annuels (pires, moyens et meilleurs). Déduisez ensuite l’approvisionnement, les loyers (emplacements, stockages, garages…), les charges liées au personnel et l’amortissement des investissements. Au final, votre food truck est potentiellement rentable, s’il est capable de dégager une marge supérieure à 10 %

Executive summary de votre business plan food truck

L’executive summary constitue une synthèse de votre business plan. Il résume les éléments essentiels pour donner une vue d’ensemble du projet. Logiquement, cette partie se place au début du plan d’affaires. Le lecteur aura ainsi une certaine idée du concept et une ligne directrice pour explorer le document. 

Cette introduction doit toutefois être rédigée en dernier pour rendre son contenu plus cohérent, concis et percutant. Dans le cas contraire, vous serez obligé de la modifier régulièrement, si vous avez modifié certains éléments entre temps. Cette partie doit en effet être exhaustive et aborder tous les points clés du dossier. Pour faciliter la lecture :

  • Consacrez un paragraphe à chaque point essentiel ;
  • Soulignez ou mettez en gras les éléments importants ;
  • Utilisez un langage formel, mais simple et compréhensible (évitez les termes compliqués et autres jargons techniques) ;
  • Ajoutez un tableau synthétique ou un graphique, si possible ;
  • Évitez de dépasser les 2 pages.

Soignez particulièrement votre résumé opérationnel. Si vous le ratez, le lecteur s’arrêtera aux deux premières pages de votre business plan. Enfin, indiquez l’objectif de votre présentation dès l’executive summary (demande de prêt, besoin de fonds, recherche de partenaire, etc.).

Image de couverture wavebreakmedia / Shutterstock

Html code here! Even shortcodes! Replace this with your code and that's it.