Comment faire un business plan financier ?

- Advertisement -

Le plan financier est incontournable pour un créateur d’entreprise. Il permet d’évaluer la rentabilité de votre future activité. Ce document aide également à montrer les atouts de votre projet aux banques et aux investisseurs potentiels. Vous devez donc rédiger soigneusement votre business plan financier. Ainsi, vous améliorerez les chances d’obtenir le financement nécessaire à votre initiative entrepreneuriale. 

Qu’est-ce qu’un business plan financier ?

Le business plan financier est un document permettant d’évaluer vos différentes hypothèses d’activité. Ces données chiffrées sont couramment présentées sous forme de tableaux, comprenant entre autres :

  • Le compte de résultat ;
  • Le bilan prévisionnel ;
  • Le plan de financement ;
  • Le budget de trésorerie.

Avec cette structure, le lecteur peut aisément découvrir l’équilibre financier escompté par l’entreprise (rentabilité et viabilité). Vous devez toutefois justifier le choix de vos hypothèses financières et commerciales. D’autre part, les porteurs de projet réalisent généralement des prévisions sur 3 ans ou 5 ans maximum. Ce seuil est important pour maîtriser comment faire un business plan financier.

Au-delà des 5 ans, vous n’aurez plus suffisamment de visibilité pour fournir des projections pertinentes. Les résultats présentés risquent en effet d’être aléatoires à cause des nombreuses interférences possibles sur une telle période. De ce fait, il vaut mieux faire un business plan avec des projections limitées que d’enchaîner les prévisions sans fondements. 

Enfin, ces tableaux sont supposés traduire les parties descriptives en des termes financiers. Vous devez donc rester vigilant au cours de la rédaction pour éviter les erreurs et les contradictions entre les contenus. Il est tout aussi important de vérifier l’équilibre des comptes. Ces anomalies peuvent rendre le plan financier illisible et nuire à votre crédibilité. Vous risquez ainsi de perdre des investisseurs et partenaires potentiels. 

Qu’est-ce qu’un business plan financier ?
Source : fizkes / Shutterstock

À quoi sert-il ?

Bien souvent, le plan d’affaires est seulement rédigé pour obtenir des financements, des crédits bancaires et autres subventions. Pourtant, cette pratique ne permet pas réellement de comprendre à quoi sert un business plan. Les investisseurs potentiels ont par ailleurs tendance à se focaliser sur les projections pour prendre leur décision. Ainsi, de nombreux porteurs de projet priorisent ces informations, au détriment de la cohérence de leur dossier. 

Pour autant, la présentation d’une entreprise ne se limite pas au business plan prévisionnel. Ce dernier reste néanmoins un élément essentiel du plan d’affaires. À la base, le business plan financier sert à développer la stratégie financière globale d’un projet entrepreneurial. Vous pourrez également mesurer les enjeux financiers de votre future activité en élaborant ce document. 

Pour savoir comment faire un business plan financier, vous devez aborder les principaux sujets dans le domaine, notamment :  

  • Le mode de financement du projet (ajout d’associés, crédit bancaire, levée de fonds, etc.) ;
  • Les investissements requis pour la création et la gestion de l’entreprise ;
  • Le compte d’exploitation prévisionnel (projection des revenus sur 12 mois) ;
  • Le seuil de rentabilité de l’activité.

Dans cette partie du business plan, chaque thématique implique des estimations et divers calculs associés. Vous pouvez éventuellement utiliser des modèles gratuits en ligne pour faciliter la démarche. Vous devez toutefois ajuster chaque paramètre aux spécificités de votre projet pour éviter les erreurs. En cas de doute, faites valider vos résultats par un expert-comptable ou un professionnel spécialisé dans le domaine. 

À quoi sert-il ?
Source : SmartPhotoLab / Shutterstock

Comment construire un business plan financier ?

Si vous avez déjà fini le descriptif du projet, cette partie textuelle dictera comment faire un business plan financier. Il suffit de traduire la présentation en chiffres et en calculs. Cette technique est particulièrement intéressante, car elle permet d’améliorer la pertinence de l’ensemble. De plus, cette forme de relecture vous aidera à repérer et à revoir les points perfectibles. Il s’agit aussi d’un excellent moyen pour maîtriser votre sujet et peaufiner votre discours à l’oral. 

Concrètement, commencez par rassembler les données chiffrées issues de toutes les étapes d’un business plan. N’hésitez pas à dresser une check-list pour éviter les oublis. Toutefois, les éléments requis peuvent varier en fonction de votre projet et de votre structure. Ils peuvent néanmoins être regroupés dans des catégories comme :

  • Ressources ;
  • Besoins de financement ;
  • Investissements ;
  • Frais généraux ;
  • Impôts ;
  • Délai de paiement (clients ou fournisseurs) ;
  • Mensualités et échéances de remboursement…

Après la collecte d’informations, organisez ces chiffres pour concevoir les tableaux financiers de votre plan financier, dont :

  • Le compte de résultat (bilan d’exploitation, résultat net et prévisionnel) ;
  • Les soldes intermédiaires de gestion (marge, valeur ajoutée et excédent d’exploitation) ;
  • Le plan de financement (bilan de la trésorerie, besoin en fonds de roulement et capacité d’autofinancement) ;
  • Le bilan (fonds propres, immobilisations, stocks et dettes) ;
  • Le point mort et le seuil de rentabilité ;
  • Les annexes (tableau de trésorerie, TVA, charges détaillées, etc.).

Il est vivement recommandé de présenter les données dans cet ordre pour faciliter l’opération. Chaque ligne comporte en effet un facteur permettant de calculer un ou plusieurs éléments du point suivant. De cette manière, vous ne vous perdrez pas dans les calculs.

Image de couverture mHanafiAhmad / Shutterstock

Html code here! Even shortcodes! Replace this with your code and that's it.