MaPrimeRénov’ fenêtre : à quoi ai-je droit avec l’aide ?

AccueilImmobilierMaPrimeRénov' fenêtre : à quoi ai-je droit avec l'aide ?

Les portes-fenêtres contribuent significativement aux déperditions d’énergie dans un bâtiment mal isolé. Le remplacement de fenêtres permettra à terme de réduire d’environ 10 % la consommation énergétique de votre système de chauffage. Cette opération est ainsi incluse dans la liste des travaux éligibles à l’aide MaPrimeRénov’. Toutefois, les montants accessibles varieront en fonction de vos revenus.

MaPrimeRénov’, c’est quoi ?

MaPrimeRénov’ est une aide de l’État visant à inciter les ménages à optimiser les performances énergétiques de leurs logements. Depuis janvier 2020, ce dispositif a officiellement succédé au CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique). Il remplace également le programme « Habiter Mieux Agilité » de l’Anah (Agence nationale de l’Habitat).

À l’origine, les financements étaient principalement destinés aux foyers les plus modestes. Les pouvoirs publics ont décidé d’élargir les profils éligibles dans le cadre de la mise œuvre du plan de relance économique. Depuis octobre 2020, cette aide est ouverte à tous les propriétaires, les bailleurs et les copropriétaires. Elle permettra ainsi de stimuler efficacement l’éco-rénovation du parc immobilier français.

Comment bénéficier de cette aide de l’État ?

Comment bénéficier de cette aide de l'État ?
Par Andrew Angelov / Shutterstock

Pour bénéficier de ce soutien financier, votre logement doit avant tout être achevé depuis au moins deux ans. La demande est également supposée porter sur un devis signé ou des travaux entamés après le 1er octobre 2020. En effet, le dispositif est devenu accessible à tous les ménages à partir de cette date. Seuls les montants proposés varient en fonction des revenus du demandeur.

Vous pouvez déposer votre dossier en ligne sur le site dédié maprimerenov.gouv.fr. Toutefois, vous devez vérifier au préalable si les travaux envisagés sont éligibles à cette aide. Les autorités proposent d’ailleurs le simulateur Simul’Aides pour vous aider à connaître l’éligibilité de vos projets et de votre profil. Des barèmes à jour sont également visibles sur la page du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Quel est le montant de l’aide ?

MaPrimeRenov’ est une prime forfaitaire. Le montant est calculé en fonction de votre revenu et des gains de performances énergétiques après travaux. Le dispositif comporte notamment 4 barèmes liés au RFR (revenu fiscal de référence) :

  • Bleu, ménage très modeste (RFR inférieur à 14 879 euros pour un individu) ;
  • Jaune, foyer modeste (RFR inférieur à 19 074 euros) ;
  • Violet, profil intermédiaire (RFR inférieur à 29 148 euros) ;
  • Rose, personnes aisées (RFR supérieur à 29 148 euros).

Pour les trois premiers profils, l’isolation de fenêtre permet d’obtenir respectivement 100 euros, 80 euros et 40 euros par équipement. Les ménages aisés, en revanche, ne bénéficient d’aucune aide sur ce type de travaux. Enfin, le « Vert » est dédié aux copropriétaires, sans condition de revenu. Il est soumis à un barème spécifique.

Quelles sont les conditions pour les travaux ?

Depuis son lancement, MaPrimeRénov’ exige que les travaux soient réalisés par des professionnels RGE (reconnus garants de l’environnement). Vous pouvez néanmoins déroger à cette règle sur certaines interventions (pose de chauffage ou isolation de parois vitrées, de combles, de planchers, etc.). Consultez les sites de l’administration pour découvrir les opérations bénéficiant d’une dérogation en la matière.

D’autre part, vous pourrez obtenir un bonus de 1 500 euros en sortant de la classe passoire thermique (étiquette F et G). Vous devez toutefois réaliser un audit avant travaux pour percevoir cette prime supplémentaire. Vous pourrez aussi recevoir une bonification jusqu’à 1 500 euros en transformant votre logement en bâtiment basse consommation (étiquette B ou A). Enfin, un forfait de 150 euros est accessible si vous avez eu recours à une assistance à maîtrise d’ouvrage.

Comment faire une demande de MaPrimeRénov’ ?

Comment faire une demande de MaPrimeRénov' ?
Par ALPA PROD / Shutterstock

Vous pouvez effectuer votre demande entièrement en ligne sur le site Internet officiel de MaPrimeRénov’. Vous devez toutefois créer un compte personnel au préalable. Pour ce faire, renseignez toutes les informations nécessaires sur votre habitation, vos revenus, les travaux envisagés et les artisans contactés. Vous devrez aussi y joindre les devis et autres justificatifs. Le dossier sera ensuite vérifié par l’Anah.

Si vous êtes éligibles, vous recevrez une confirmation dans les quinze jours suivant l’envoi de la demande. Cette notification vous indiquera également le montant de l’aide proposée. Pour toucher la prime, vous devez envoyer la facture de l’intervenant RGE via le compte ouvert sur la plateforme MaPrimeRénov’. Ensuite, l’Anah vous versera la somme prévue en une seule fois sur votre compte bancaire.

Quelles sont les autres aides ?

Ma Prime Rénov’ est cumulable avec d’autres types de financement de la rénovation énergétique à l’échelle nationale ou locale. Ce dispositif est notamment compatible avec :

  • Les CEE (Certificats d’économie d’énergie) ;
  • Le chèque énergie ;
  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • Les soutiens financiers d’Action logement ;
  • Les aides fournies par les collectivités territoriales (communes, régions…).

En revanche, vous ne pourrez pas cumuler la prime avec l’offre de l’Anah « Habiter Mieux Sérénité ». Vous bénéficiez également d’une TVA réduite à 5,5 % sur tous les travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique de votre logement. Cette fiscalité est particulièrement avantageuse sur les rénovations de grande ampleur.

Image de couverture Par Africa Studio / Shutterstock

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez les dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici