Comment réussir le business plan d’un gîte ?

- Advertisement -

Aujourd’hui, les gîtes sont très prisés des vacanciers et des touristes. L’engouement pour ce concept s’explique notamment par son caractère authentique et abordable. Eu égard à ce phénomène, la concurrence dans le secteur tend à s’intensifier dans toutes les régions. Ainsi, vous devez élaborer un business plan pour savoir, si votre idée d’ouvrir un gîte est réalisable et potentiellement rentable. 

Que faire avant d’élaborer un business plan de gîte ?

Avant de travailler sur le business plan d’un gîte, vous avez besoin d’effectuer une étude de marché complète. Vous pourrez ainsi évaluer la viabilité commerciale de votre projet. Vous devez également vous renseigner sur la réglementation en vigueur pour ce type d’hébergement. De cette manière, vous ne serez pas pris de court par les formalités obligatoires et autres contraintes spécifiques au secteur. 

Il faudra, dans un premier temps, étudier l’état de la demande au niveau national et dans la zone envisagée. Si vous avez choisi votre logement, vous devez analyser les performances des gîtes, hôtels et chambres d’hôtes proches. Selon la mairie, il est parfois nécessaire d’obtenir une autorisation pour transformer votre habitation en un meublé touristique. Vous êtes, en revanche, tenu de déclarer systématiquement la création d’un hébergement auprès des autorités locales (municipalité ou préfecture). 

Avec une capacité d’accueil supérieure à 15 personnes, vous devrez respecter les règles d’accessibilité et de sécurité des ERP (établissements recevant du public). Néanmoins, vous n’aurez pas à vous soucier de ces changements de statut, si vous comptez reprendre un gîte existant. Dans ce cas, vous devez seulement vous focaliser sur la concurrence, la clientèle et l’attractivité de la région. 

Enfin, séjournez chez vos futurs concurrents ou discutez avec les propriétaires pour mieux connaître l’offre locale. Sur cette base, vous serez capable de cerner les contraintes et les opportunités propres à ce marché. Il est également important d’observer la concurrence directe et indirecte à proximité. Outre les gîtes, cette liste doit inclure les chambres d’hôtes, les campings, les hôtels, les Airbnb…

Que faire avant d’élaborer un business plan de gîte ?
Source : Harvy Matters / Shutterstock

Pourquoi rédiger un business plan de gîte ?

Le business plan d’un gîte permet d’avoir une vue d’ensemble sur la réalisation de votre projet entrepreneurial. Il servira concrètement de plan d’action pour la création et l’expansion de l’activité. Cet outil de pilotage donne aussi la possibilité d’évaluer la rentabilité potentielle de votre établissement. En cas de soucis, vous pouvez revoir votre modèle économique ou votre offre, sans pour autant subir des pertes réelles. 

D’autre part, le plan d’affaires est indispensable pour demander des financements extérieurs (prêts bancaires, subventions publiques, investissements privés, etc.). Les banques exigent d’ailleurs ce document dans les demandes de crédits pour estimer votre capacité de remboursement. Elles peuvent également inclure le business plan dans les formalités pour ouvrir un compte dédié afin d’établir votre dossier client. 

Pour un gîte, le plan d’affaires est particulièrement précieux lors de la recherche de financement. Il permettra en effet de valoriser les éléments différenciant votre offre et de démontrer la rentabilité future de l’établissement. Le document aidera également à défendre votre projet devant des financeurs potentiels. 

Le business plan est aussi important pour guider vos décisions durant la phase de lancement du projet. Cette utilité pratique incite d’ailleurs à soigner et à détailler le contenu du dossier de présentation. Grâce à cet outil, vous éviterez les mauvaises surprises sur le court et le moyen terme. Vous devrez effectivement anticiper les problèmes et leur trouver des solutions, au moins durant la phase de démarrage. 

Pourquoi rédiger un business plan de gîte ?
Source Rainer Lesniewski / Shutterstock

Comment rédiger la partie rédactionnelle du business plan d’un gîte ?

Vous devez vous mettre à la place du lecteur pour bien rédiger un business plan de gîte. Le document doit d’ailleurs être adapté à chaque interlocuteur. Concrètement, posez-vous des questions simples permettant de connaître votre projet en quelques mots (Qui ? Quoi ? Pour qui ? Comment ?). Pour faciliter la lecture, formulez vos réponses en respectant la structure classique pour cette démarche :

  • Executive summary (résumé opérationnel) ;
  • Parcours de l’équipe et origine du projet ;
  • Étude de marché (concurrence, cibles, périodes d’affluence…) ;
  • Description du plan marketing et communication ;
  • Estimation financière (ressources existantes, besoins et plan de financement, amortissement des emprunts…) ;
  • Prévisions économiques (coûts de gestion, recettes et bilan prévisionnel) ;
  • Présentation des spécificités légales de l’activité (forme juridique, obligations particulières, formalités administratives…).

Certains points peuvent éventuellement varier en fonction de l’audience. Toutefois, vous devez systématiquement commencer par le résumé opérationnel et la genèse du projet. Ces parties permettent en effet de présenter le potentiel de l’activité et les atouts de l’équipe. De plus, vous devrez aborder tous les sujets annoncés dans l’executive summary. 

Équipe et genèse du projet

Cette première partie sert à présenter les bases du projet avant de détailler les moyens envisagés pour sa réalisation. Pour ce faire, il est important d’expliquer la raison qui vous a amené à ouvrir un gîte. Votre motivation doit être explicitée, car elle déterminera votre niveau d’engagement. Si vous avez des collaborateurs, il est aussi utile d’indiquer ce qui les a incités à rejoindre le projet. 

L’objectif ici est de gagner la confiance de vos interlocuteurs. Ainsi, vous avez besoin d’ajuster la présentation au profil de votre audience. Certains investisseurs peuvent, par exemple, être plus sensibles au constat objectif d’un manque sur le marché. En revanche, d’autres personnes seront plus attentives à votre expérience personnelle. Il faudra, dans ce cas, orienter votre discours en conséquence. 

Quoi qu’il en soit, évitez de survendre votre équipe et votre concept. Restez simple et mesuré. Vous devez toutefois mettre en avant les acquis vous permettant de mener à bien ce projet entrepreneurial. N’hésitez pas à donner des détails, si vous aviez déjà travaillé dans le l’hôtellerie. En cas de reconversion, mentionnez uniquement les compétences en lien avec l’activité (relation client, vente, gestion, comptabilité…). 

Étude de marché de votre projet

L’étude de marché est une démarche incontournable pour rédiger un business plan pertinent et efficace. Dans cette partie, vous devez prouver que vous avez effectué cette opération pour assurer le succès de votre gîte. Il faudra aussi démontrer votre maîtrise de la zone d’implantation et du segment envisagé. Grâce à ces informations, vous serez en mesure de vous distinguer et de rentabiliser votre établissement. 

Dans la pratique, commencez par donner un aperçu de l’état général du secteur de l’hébergement dans le pays. Passez ensuite aux statistiques sur les acteurs locaux. Ces données englobent les concurrents directs et indirects parmi les gîtes, les hôtels, les campings, etc. La concurrence est assez compliquée, si vous visez une zone comprenant de nombreuses structures d’accueil. 

Néanmoins, vous pouvez encore vous démarquer à travers votre positionnement. Si tel est le cas, vous devez préciser les particularités de votre offre et de votre clientèle cible. Vous pouvez, par exemple, marquer la différence en proposant une formule familiale face à des concurrents qui négligent ces profils. 

Stratégie marketing et communication

Votre stratégie marketing et communication dépend foncièrement de vos objectifs ainsi que de votre positionnement sur le marché. À la base, tout gérant de gîtes souhaite attirer les visiteurs et développer une communauté d’habitués. Vos cibles dicteront toutefois les moyens adaptés à l’acquisition et à la fidélisation des clients. 

Pour trouver la méthode la plus efficace, vous devez rester cohérent avec la clientèle visée par votre établissement. Vous ne pouvez pas, par exemple, utiliser la stratégie de communication d’un business plan d’un food truck pour attirer des séniors. Cette technique pourrait éventuellement fonctionner sur des jeunes actifs ou de grands voyageurs. En tout cas, la solution devrait découler naturellement de votre image. 

Réévaluez votre clientèle cible, si vous avez des difficultés à développer votre plan marketing. Le problème vient le plus souvent d’une incertitude par rapport à votre positionnement. Vous pouvez aussi choisir une stratégie permettant de transcender les générations et les profils. Dans ce cas, vous devez justifier ce choix et présenter les solutions adaptées dans votre plan d’affaires. 

Prévisionnels financiers

Les financeurs potentiels se concentrent généralement sur la partie financière du business plan pour prendre leur décision. Vous devez donc veiller à la précision et à la pertinence des informations fournies dans cette rubrique. En principe, les données économiques se déclinent sous deux formes, les chiffres factuels et les projections

Il est vivement conseillé d’utiliser les résultats moyens du marché pour obtenir des estimations réalistes des performances de votre gîte. Présentez ces données avec les saisons hautes et basses. Ainsi, vous aurez finalement trois types de recettes, à savoir « mauvaises », « correctes » et « excellentes ». 

Ces différentes estimations permettront d’effectuer des projections par jour, mois, saison et année. Il faudra ensuite comparer ces résultats prévisionnels avec votre coût de fonctionnement et les charges sur ces périodes. Votre projet est considéré comme intéressant, si vous parvenez à dégager plus de 10 % de marges annuelles. Dans le cas contraire, réévaluez vos dépenses, voire votre modèle économique. 

Executive summary de votre business plan de gîte

Un investisseur devrait immédiatement différencier votre dossier d’un business plan immobilier en ne lisant que l’executive summary. D’ailleurs, vos interlocuteurs se contenteront le plus souvent de consulter cette partie pour connaître votre projet. Ils passeront ensuite aux chiffres pour analyser le potentiel de rentabilité du gîte. 

Dans ce contexte, vous devez rendre le résumé opérationnel complet et convaincant. Ces qualités requièrent un discours clair, concis et accrocheur. Il faudra par ailleurs déployer votre capacité de synthèse pour condenser l’intégralité du dossier en deux pages maximum. Au-delà, vous aurez des difficultés à retenir l’attention des lecteurs. 

En rédigeant cette partie, vous devez couvrir tous les points clés du plan d’affaires et formuler clairement votre demande. Les financeurs potentiels décideront ensuite de lire la suite ou non. Ils peuvent aussi passer directement aux sujets qui ont suscité leur intérêt. Quoi qu’il en soit, il vaut mieux rédiger cette introduction en dernier pour être exhaustif et efficace.

Image de couverture Stephen Farhall/ Shutterstock

Html code here! Even shortcodes! Replace this with your code and that's it.