Liste de défauts professionnels : sachez en tirer parti

Accueil Entreprise et Business Liste de défauts professionnels : sachez en tirer parti

Souvent appréhendée et pourtant récurrente, la question des défauts fait partie intégrante du processus de recrutement de nombreuses entreprises. Mais comment en parler sans tourner cela en votre défaveur ? Si certains défauts sont inadmissibles dans le cadre professionnel, d’autres peuvent être admis sans diminuer vos chances d’être embauché.

Qu’est-ce qu’un défaut professionnel ?

Qu’est-ce qu’un défaut professionnel ?
Photo de @orathaim164 via twenty20.com

À la différence des défauts personnels tels que la gourmandise ou la paresse, les défauts professionnels varient d’une personne à l’autre.

Vous pouvez présenter toutes les aptitudes requises pour occuper un poste. Cependant, il se peut que certains de vos traits de caractère mènent à des difficultés dans l’exécution d’autres tâches, même dans les meilleures conditions. On parle alors de la liste de défauts professionnels.

Suivant la manière d’aborder le sujet, le recruteur sera en mesure de les évaluer avec plus de discernement. De plus, au même titre que les qualités et aptitudes qui serviront au poste, cela mettra en lumière les lacunes ou faiblesses à combler.

Par ailleurs, lorsque cette question intervient dans l’interview, il faut toujours garder en tête le contexte de la situation. Il convient donc de rester sur des défauts pouvant avoir un impact sur l’évolution dans l’environnement professionnel.

Cependant, en fonction du poste concerné, le mieux est de se concentrer uniquement sur des défauts sans incidence sur l’exécution du travail. L’idée n’est pas de vous discréditer aux yeux du recruteur. Ainsi, pour un poste de commercial, ne parlez surtout pas de votre grande timidité face à la foule.

Ces défauts qui vous feront (peut-être) réussir votre entretien d’embauche

Ces défauts qui vous feront (peut-être) réussir votre entretien d’embauche
Photo de @andreyyalansky19 via twenty20.com

Il n’existe aucune liste de défauts prédéfinie à ressortir systématiquement pour chaque entretien. Sachant que le recruteur spécialisé dans la gestion des ressources humaines vous évalue pour cerner votre profil, vous inventer de fausses lacunes vous décrédibilisera. Jouer la carte de l’honnêteté sans citer des traits en contradiction avec le poste reste la meilleure manière de répondre à cette question.

Avoir une obsession pour le contrôle ou un caractère autoritaire peut vous faire paraître difficile à aborder. Cependant, ces défauts peuvent également être perçus comme un atout déguisé. Vous aimez avoir la maîtrise sur vos tâches et responsabilités pour un travail parfaitement exécuté. En insistant sur le fait que vos émotions n’entravent en rien votre manière de communiquer, vous pourrez également présenter votre facilité à déléguer.

Être exigeant peut également servir en votre faveur. Vous montrez une tendance à être méticuleux pour mener à bien les missions qu’on vous attribue. En d’autres termes, le recruteur peut s’attendre à ce que vous soyez rigoureux dans l’exécution de vos tâches, ce qui est bon signe. De même, avoir un caractère obstiné peut s’apparenter à une grande volonté ainsi que de la persévérance.

Si tel est le cas, vous pouvez admettre que vous êtes bavard. Sur un poste requérant un contact fréquent avec un grand nombre de personnes, cela peut indiquer une grande sociabilité. Accentuez sur le fait que vous avez une aisance naturelle à communiquer avec les autres et votre capacité à vous intégrer à un groupe.

Faire preuve de pessimisme ou de méfiance a parfois ses avantages. En effet, vous pouvez insister sur votre caractère prudent et votre capacité d’analyser consciencieusement chaque situation pour prévenir tous les problèmes éventuels. En fonction de la situation, être enclin à un peu de lenteur peut également jouer en votre faveur. Ceci implique que vous ne faites rien dans la précipitation. Au contraire, vous mettez un point d’honneur à fournir un travail de qualité.

Enfin, être sujet à l’hyperactivité et l’impatience peut s’avérer utile dans certaines circonstances. Cela montre du dynamisme et de l’énergie ainsi qu’une forte volonté à résoudre rapidement un problème. On l’aura compris, admettre la liste de défauts ne constitue pas nécessairement un frein à votre embauche. Néanmoins, il importe de les tourner à votre avantage.

Entretien d’embauche : ne pas se laisser intimider par la question : quels sont vos défauts ?

Entretien d’embauche : ne pas se laisser intimider par la question : quels sont vos défauts ?
Photo de @FotoArtist via twenty20.com

Avant toute chose, il convient de comprendre pourquoi la question de la liste de défauts revient systématiquement lors d’un entretien d’embauche. Bien qu’elle puisse déstabiliser à première vue, elle aide le recruteur à vous évaluer avec objectivité. En effet, en répondant honnêtement à cette interrogation, vous mettez en avant vos lacunes dans l’exécution des responsabilités relatives au poste. Si la nécessité de la poser lors d’un entretien fait de plus en plus débat auprès des recruteurs, elle n’en reste pas moins courante.

Ainsi, le meilleur moyen pour vous d’y faire face reste une préparation intensive avant le rendez-vous. Lisez minutieusement l’annonce relative au poste afin de répondre correctement aux attentes des recruteurs. En fin de compte, parler de vos défauts professionnels peut également vous servir d’opportunité pour montrer votre motivation à décrocher le poste. En effet, il ne s’agit pas simplement de répondre à la question avec sincérité. Vous devez présenter vos manquements avec la détermination nécessaire pour les corriger durant votre évolution sur le poste convoité. Ainsi abordé, le sujet des lacunes paraîtra bien moins intimidant.

Photo de couverture @darby via twenty20.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

justo tempus dolor leo Phasellus adipiscing Praesent pulvinar consequat. mattis ut