Investir dans le S&P 500 : une bonne idée ?

- Advertisement -

Le S&P 500 est un indice emblématique de Wall Street, au même titre que le Dow Jones. Sa composition permet notamment d’évaluer la santé économique des États-Unis. Ainsi, il représente une véritable référence pour tous les investisseurs visant ce marché. De nombreux épargnants misent également sur cette valeur pour profiter de la résilience du pays. L’idée est intéressante à condition de bien comprendre l’indice. 

Qu’est-ce que l’indice S&P 500 et que mesure-t-il ?

Les investisseurs prudents apprécient généralement investir dans le S&P500. En effet, l’indice fait preuve d’une stabilité remarquable sur le long terme. Il a été lancé dans les années 1920 avec une centaine d’entreprises. Depuis les années 1960, ce nombre est passé à cinq cents, d’où son nom : Standard & Poor’s 500. Il s’agit de la sélection de S&P des 500 plus grandes sociétés américaines cotées en Bourse. 

Comme la notation Morningstar, l’évaluation de l’agence S&P repose sur divers critères objectifs et des analyses complexes. Le classement obtenu est ensuite mis à jour tous les trimestres. Pour intégrer cette liste, une société doit notamment : 

  • Être domiciliée aux États-Unis ;
  • Proposer des actions ordinaires sur les marchés financiers ;
  • Comptabiliser au moins 8,2 milliards de dollars d’actions en Bourse ;
  • Être cotées sur une marketplace américaine éligible ;
  • Afficher des résultats positifs sur le dernier trimestre et l’exercice écoulé.

La capitalisation boursière constitue néanmoins un bon repère pour comprendre ce classement. Ainsi, l’agence de notation choisit tous les trois mois les 500 entreprises américaines présentant les plus fortes valorisations. L’indice inclut actuellement des sociétés d’envergure internationale comme Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Alphabet ou encore Tesla. 

À la Bourse, le S&P 500 est estimé en fonction des actions des entreprises intégrées à son portefeuille. L’agence attribue ensuite une pondération spécifique à chaque société de la liste. Ce facteur représente la part de l’enseigne considérée par rapport au total de la capitalisation boursière de l’indice. De ce fait, chaque composante du S&P 500 possède un poids proportionnel à sa valorisation. 

Qu’est-ce que l’indice S&P 500 et que mesure-t-il ?
Source : shutterstock.com

Où trouver le cours du S&P500 ?

Avant d’investir dans le S&P500, il est important d’analyser le cours de l’indice sur les marchés boursiers. L’information est assez facile à trouver auprès des brokers et autres sites spécialisés. De plus, les courtiers proposent souvent des historiques et des analyses des tendances antérieures ou actuelles. Il est aussi envisageable de suivre individuellement les composantes majeures du portefeuille, comme :

  • Apple (AAPL) ;
  • Microsoft (MSFT) ;
  • Amazon (AMZN) ;
  • Facebook (FB) ;
  • Alphabet Class C et Class A (GOOG et GOOGL) ;
  • Berkshire Hathaway (BRK) ;
  • JP Morgan Chase & Co. (JP) ;
  • Exxon Mobil (XOM) ;
  • Johnson & Johnson (JNJ) ;
  • Bank of America Corp (BAC) ;
  • Intel Corporation (INTC) ;
  • Coca-Cola Company (KO) ;
  • PepsiCo Inc. (PEP) ;
  • Walt Disney Company (DIS) ;
  • Neflix Inc. (NFLX).

Cependant, cette démarche est assez fastidieuse et nécessite une grande familiarité avec les graphiques. Il est donc préférable de rester focalisé sur le S&P 500. Avec cet indice, l’investisseur peut déjà connaître et anticiper l’état de santé des marchés américains. Les sociétés observées ont en effet un impact significatif sur l’économie du pays, par leur taille et leur nombre. 

À titre de comparaison, le Dow Jones se limite à 30 entreprises. Le S&P 500 permet ainsi de suivre l’évolution globale des valeurs sur les marketplaces des États-Unis. Il s’agit aussi d’un excellent indicateur de la situation économique mondiale, vu l’influence macroéconomique des bourses américaines.

Investir dans des entreprises américaines suivant l’indice S&P500 : est-ce intéressant ?

Dans l’ensemble, il est assez intéressant d’investir dans le S&P500. L’indice est en effet basé sur un portefeuille déjà bien diversifié. Les risques sont ainsi atténués par cette particularité. Toutefois, l’approche de S&P n’est pas vraiment claire au-delà de la capitalisation boursière. Les investisseurs ignorent donc si l’agence tient compte d’autres facteurs comme le WACC, le RSE, les critères ESG, etc.

Ce manque d’information n’est pas particulièrement favorable à un investissement socialement responsable. Il s’agit d’ailleurs d’une faille des placements boursiers en général. De même, les épargnants ne peuvent pas connaître les risques financiers pris en interne par les entreprises cotées. Le coût du capital peut, par exemple, influer sur les performances d’une société importante au sein de l’indice. 

Concrètement, le S&P 500 risque de chuter en cas de crise grave au niveau des GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple). Ces entreprises bénéficient en effet d’une pondération conséquente dans la liste. De plus, certains acteurs comme Facebook et Google (via Alphabet) possèdent plusieurs indices dans le classement. Ils représentent donc des atouts et des menaces pour l’investissement envisagé. 

Investir dans des entreprises américaines suivant l’indice S&P500 : est-ce intéressant ?
Editorial credit: sdx15 / Shutterstock.com

Néanmoins, la composition du S&P 500 permet de limiter l’impact d’un tel scénario. Les autres sociétés de l’indice peuvent également compenser les retombées d’une crise sectorielle. La sélection de Standard & Poor’s couvre par ailleurs onze secteurs d’activité, contre neuf pour le Dow Jones. Enfin, les épargnants peuvent couvrir leur position au S&P 500 avec des instruments financiers comme les ETF ou les CFD.

Utiliser une plateforme de trading en ligne pour investir

Choisir la meilleure plateforme de trading pour vos besoins n’est pas une tâche facile. Il y a de nombreux facteurs à considérer avant de prendre une décision. Cet article va vous aider à trouver la meilleure plateforme de trading pour le S&P 500.

Choisir une plateforme de trading peut être difficile car il existe tellement de plateformes et elles ont toutes des caractéristiques et des avantages différents. Mais ne vous inquiétez pas, cet article vous montrera comment choisir une plateforme de trading qui vous convient !

Tout d’abord, vous voudrez examiner les questions suivantes :  

  • Quel type de trading souhaitez-vous pratiquer ? Par exemple :
    1. Day trading : stratégie risquée, où les traders achètent et vendent des actions dans la même journée. Le trader vise à réaliser un profit en achetant des actions à bas prix puis en les revendant à un prix plus élevé.
    2. Trading à haute fréquence : les échanges boursiers dans cette stratégie de trading sont extrêmement rapides, d’où son nom.
    3. Scalping : employée par les traders qui souhaitent réaliser des bénéfices rapides tout en minimisant les risques.
  • De combien d’argent disposez-vous pour commencer à trader ?
  • Combien d’argent êtes-vous prêt à dépenser sur une plateforme de trading par mois ?
  • Avez-vous besoin d’une application mobile en plus de la version web pour votre plateforme de trading ?

Notre recommandation : FlowBank vous offre les meilleures conditions de trading et d’investissement

Ainsi, les plateformes de trading ne sont pas toutes identiques. Vous devez prendre en compte les facteurs que nous venons de citer avant de choisir la plateforme de trading adaptée à vos besoins. 

Certains autres facteurs incluent : les types d’actifs que vous souhaitez échanger, la fréquence à laquelle vous négociez et le type d’expérience de négociation que vous avez. D’autres choses comme l’interface utilisateur disponible vous aideront à choisir la plateforme que vous préférez.

Html code here! Even shortcodes! Replace this with your code and that's it.