Comment faire un tableau d’amortissement d’un prêt avec intérêt dans Excel ?

- Advertisement -

Les souscripteurs de crédit ne mesurent pas toujours les économies réalisables à travers un remboursement anticipé. Pourtant, cette initiative permet de réduire les intérêts sur le capital emprunté. Il est par ailleurs possible de visualiser les effets de ces versements à l’aide d’un tableau d’amortissement de prêt. De plus, vous pouvez créer facilement ce type de tableau avec Microsoft Excel. 

Que contient le tableau d’amortissement d’un prêt ?

Tout établissement financier doit au moins fournir une fiche de dialogue et un tableau d’amortissement avant de proposer un prêt personnel ou immobilier. Il s’agit d’une obligation légale. Ainsi, vous pourrez comprendre les implications contractuelles et financières de l’offre. Le tableau d’amortissement de prêt Excel est une version simplifiée du document comptable exigible aux banques et aux organismes de crédit. 

Vous êtes supposé recevoir ce tableau avant de signer le contrat. Le document en question permet d’analyser les données relatives au prêt envisagé. Concrètement, le tableau d’amortissement doit inclure entre autres : 

  • Le montant du crédit ;
  • La durée totale du remboursement ;
  • Le montant fixé pour les mensualités ;
  • Le taux nominal du crédit ;
  • Les intérêts ;
  • Les frais d’assurance ;
  • La somme déjà remboursée ;
  • Le reste du capital à payer.

Le contenu peut légèrement varier en fonction de votre interlocuteur et de votre offre. En tout cas, ces données comptables sont indispensables avant de souscrire un prêt immobilier pour auto-entrepreneur ou particulier. Ce type de crédit implique en effet des montants conséquents. De ce fait, il est important de mesurer pleinement la portée de l’engagement. 

Attention ! Le tableau d’amortissement est uniquement obligatoire pour les crédits à taux fixe. Cette disposition légale est, en revanche, facultative pour les prêts à taux variable. Néanmoins, vous êtes en droit de demander un document équivalent à votre banque ou votre organisme de crédit. De plus, les établissements financiers ne peuvent pas refuser ce type de requête. 

Pourquoi faire un tableau d’amortissement dans Excel ?

Le tableau d’amortissement de prêt Excel permet d’effectuer une simulation d’offre de crédit. À travers cette démarche, vous aurez la possibilité d’évaluer le coût total de l’emprunt et votre capacité de remboursement. Vous pourrez aussi comparer les formules proposées sur le marché avec un outil déjà à votre disposition. Vous devez seulement vous familiariser avec des fonctions moins connues des utilisateurs. 

Les candidats au crédit privilégient généralement le taux d’emprunt immobilier le plus bas. Effectivement, il s’agit d’un facteur essentiel dans ce domaine. Toutefois, cet indicateur ne permet pas de comparer des contrats avec des conditions différentes. Ainsi, vous devez tenir compte d’autres paramètres comme le montant souhaité, la durée du prêt, l’assurance… Vous pourrez inclure ces éléments dans une simulation. 

Sur Excel, vous réussirez à calculer facilement le coût d’un crédit en fonction du taux et de l’échéance. Vous pourrez par ailleurs évaluer les mensualités et les intérêts sans nécessairement contacter votre conseiller bancaire. Avec cette méthode, vous serez également en mesure de visualiser le reste du capital à rembourser. Enfin, cet outil permet d’ajouter d’autres variables comme les remboursements anticipés. 

Pourquoi faire un tableau d’amortissement dans Excel ?
Editorial credit: monticello / Shutterstock.com

Comment calculer l’amortissement d’un emprunt sur Excel ?

Commencez par ouvrir une feuille vierge pour créer votre tableau d’amortissement de prêt Excel. Écrivez « Montant du crédit » dans la cellule A1, « Taux » dans A2 et « Durée totale » dans A3. Indiquez ensuite les valeurs correspondantes dans la colonne B. Par exemple, avec un crédit de 250 000 euros à un taux de 6 % sur 30 ans, vous devrez renseigner « 250 000 » dans B1 ; « 0,06 » dans B2 et « 30 » dans B3.

Pour vous repérer, nommez la cellule A5 « Mensualité » ou « Paiement ». Utilisez ensuite la fonction VPM d’Excel dans B5 pour évaluer le montant à payer par mois ou par semaine. Elle s’écrit parfois PMT, selon la langue utilisée sur votre logiciel. Insérez la formule =-VPM($B$2/12;$B$3*12;$B$1) pour les paiements mensuels ou =-VPM($B$2/52;$B$3*52;$B$1) pour les versements hebdomadaires. 

Les formules se basent sur les versements par an (soit 12 mois ou 52 semaines). Avec l’exemple précédent, la mensualité devrait donner 1 498,88 euros. Remplacez « VPM » par « PMT », si un message d’erreur s’affiche. À ce stade, vous avez besoin d’ajouter de nouvelles étiquettes à votre tableau :

  • « Capital restant à rembourser » dans A7 ;
  • « Intérêt » dans B7 ;
  • « Solde » dans C7 ;
  • « Versement supplémentaire » dans D7.

Tapez « =$B$1 » dans A8 pour reporter le montant total du crédit dans cette partie du tableau. Entrez ensuite « =A8*$B$2/12 » (ou =A8*$B$2/52) dans la cellule B8 pour obtenir l’intérêt par période de paiement. En gardant le même exemple, le résultat devrait être 1 250 euros.

Pour calculer le capital du premier paiement dans C8, déduisez les intérêts du montant de la mensualité, soit « =$B$5-B8 ». Vous devriez obtenir 248,88 euros avec l’exemple utilisé. Pour l’instant, mettez « 0 » dans D8. Cette colonne servira à ajouter les remboursements anticipés ou autres versements supplémentaires.

Dans A9, renseignez « =A8-C8-D8 » pour calculer le reste du capital à rembourser. Ensuite, copiez respectivement les cellules B8 et C8 dans B9 et C9. Vous pouvez désormais copier indéfiniment les cellules A9 à C9 sur les lignes suivantes. Votre prêt sera entièrement remboursé lorsque la valeur dans la colonne A atteindra « 0 ». Vous obtiendrez ce résultat après le 360e paiement mensuel, avec l’exemple utilisé.

Html code here! Even shortcodes! Replace this with your code and that's it.