Le prêt personnel : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

AccueilEconomies et FinancesLe prêt personnel : qu'est-ce que c'est et comment ça marche ?

Vous avez envie de voyager ou d’acheter une nouvelle voiture, mais votre situation financière ne vous le permet pas ? Sachez que vous pouvez concrétiser vos projets en contractant un prêt personnel. Le fonctionnement de ce type de crédit est détaillé ci-après.

C’est quoi un prêt personnel ?

C'est quoi un prêt personnel ?
Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels

Comme le crédit renouvelable, le prêt personnel est un type de crédit à la consommation que le souscripteur peut utiliser comme il le souhaite. Ses mensualités sont constantes. Il se distingue du prêt affecté et du crédit immobilier qui sont contractés dans le but d’acquérir un bien précis. Autrement dit, le prêt personnel peut servir à financer n’importe quel projet. Par exemple, l’emprunteur a la possibilité de l’utiliser pour acheter de la marchandise en gros.

Le prêt personnel s’obtient auprès d’une banque ou de tout autre établissement de crédit. Lorsque la souscription s’effectue sur Internet, il est question de prêt personnel en ligne. Cette solution de financement s’est beaucoup développée ces dernières années. Cette situation est certainement liée aux avantages qu’elle présente. En effet, avec le prêt personnel en ligne :

  • Il n’est plus nécessaire de se déplacer dans une agence bancaire pour rencontrer un conseiller ;
  • La souscription est simple et rapide ;
  • Les taux de crédit sont souvent plus avantageux.

Dans tous les cas, l’établissement prêteur est tenu d’informer le souscripteur de son droit de rétractation. D’autre part, il ne peut exiger le versement d’aucune mensualité tant que le contrat de prêt n’a pas été signé. Pour en savoir plus, consultez l’article du site du Service Public.

Prêt personnel : mode d’emploi

Prêt personnel : mode d'emploi
Photo by Austin Distel on Unsplash

Le fonctionnement du prêt personnel est simple. À l’instar de tout autre crédit conso, son montant minimum s’établit à 200 euros. Depuis l’entrée en vigueur de la Loi Lagarde en 2010, son plafond s’élève à 75 000 euros, contre 21 500 euros auparavant.

Le crédit personnel est régi par le Code de la consommation. Ce dernier prévoit une durée d’emprunt minimum de 3 mois. En revanche, aucune durée maximum n’est fixée. Néanmoins, la durée du prêt n’excède pas 7 ans en général. Il est recommandé de faire une simulation de prêt personnel pour déterminer la durée adéquate. Cette démarche permet également de trouver le meilleur taux de prêt parmi les différentes offres disponibles.

L’établissement prêteur vérifie systématiquement la solvabilité du souscripteur et sa capacité de remboursement en se basant sur son taux d’endettement. De cette manière, il s’assure que la somme empruntée est adaptée à la situation financière du demandeur. À noter que la réglementation dispose que les échéances du crédit ne doivent pas être supérieures à un tiers des revenus fixes que l’emprunteur perçoit chaque mois. Le déblocage des fonds survient à la suite d’un délai de rétractation de 14 jours. Quant au remboursement du prêt, il débute à la date indiquée dans le contrat.

Il existe un autre aspect du fonctionnement du prêt personnel qu’il est primordial de souligner. Il est indispensable de le restituer même si le bien qu’il a servi à acheter est défectueux ou n’a pas été livré. Le remboursement s’impose également bien que le service pour lequel il a été contracté n’ait pas été effectué.

Enfin, il faut savoir que l’emprunteur a la possibilité de régler le capital restant dû avant l’échéancier initialement prévu. Les modalités y afférentes, notamment le mode de calcul de l’IRA (indemnité de remboursement anticipé), doivent être précisées dans le contrat de crédit. Si le prêt ne dépasse pas 10 000 euros, aucune IRA ne s’applique. Dans le cas des crédits plus importants, les frais oscillent entre 0,5 et 1 % du montant emprunté.

Prêt personnel sans justificatif : est-ce possible ?

Prêt personnel sans justificatif : est-ce possible ?
Photo by Hao Pan on Unsplash

Il est possible de contracter un prêt personnel sans justificatif. En réalité, cette appellation signifie que le demandeur n’est pas obligé de justifier l’utilisation de la somme qu’il prévoit d’emprunter. Il n’a donc pas à fournir un quelconque devis ou bon de commande. En revanche, des pièces justificatives relatives à son état civil et à ses ressources lui seront systématiquement exigées. Ainsi, l’emprunteur devra par exemple présenter :

  • Une photocopie de sa pièce d’identité ;
  • Un justificatif de lieu d’habitation ;
  • Un RIB (relevé d’identité bancaire) ;
  • Une photocopie de ses dernières fiches de paie s’il est salarié ;
  • Une photocopie de ses derniers avis d’imposition s’il exerce une activité non salariée ou est retraité.

Il est recommandé d’éviter les offres ne nécessitant pas de documents justificatifs. Les organismes de crédit qui les proposent ne sont certainement pas fiables. Maintenant que vous disposez des informations essentielles sur le fonctionnement du prêt personnel, vous pouvez en souscrire un en toute sérénité.

Photo de couverture by Viktor Forgacs on Unsplash

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez les dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici