L’analyse SWOT, aussi appelée analyse SWOT, SWOT ou SWOT. Il s’agit d’un outil de gestion spécifiquement destiné à l’analyse situationnelle de ceux qui sont diffusés et appliqués dans les milieux universitaires et commerciaux.

L’analyse FFPM, en tant qu’outil de soutien à la gestion, est populaire depuis les années 1970, bien que les opinions divergent quant à son origine. Plus l’analyse SWOT est détaillée, meilleure est la compréhension des facteurs affectant l’activité et des points à améliorer.

Expliquons dans cet article la définition de l’analyse SWOT, un peu son historique, ainsi que les étapes à suivre pour sa bonne application.

Qu’est-ce qu’une analyse SWOT ?

SWOT Analysis, comme on l’appelle en Espagne ou SWOT Analysis, comme on l’appelle aux États-Unis. Il s’agit d’un outil de gestion de l’analyse situationnelle qui permet de diagnostiquer les facteurs internes et externes de toute entreprise, groupe, système de travail ou projet afin de générer un cadre d’action stratégique et opérationnel.

L’analyse SWOT est largement utilisée comme outil de diagnostic commercial, tout comme d’autres méthodes d’analyse situationnelle telles que l’analyse PESTLE et l’analyse Porter’s Five Forces. Tous ces éléments permettent de générer une contribution importante à la prise de décision.

Les informations affichées dans une matrice SWOT permettent d’identifier les forces (F), les opportunités (O), les faiblesses (D) et les menaces (A) d’un plan stratégique ou tactique, d’une entreprise, d’une idée commerciale ou d’une entreprise en général.

SWOT est l’abréviation de : Forces, faiblesses, opportunités et menaces.

L’analyse SWOT désagrège ou classe les aspects situationnels externes en Menaces et Opportunités et les aspects internes inhérents à l’entreprise en Forces et Opportunités.

Sur les origines du SWOT

Quant aux origines de l’analyse du DOFA, il existe des divergences de critères, certains auteurs et sites web font allusion à Albert S. Humprey, auteur de la méthodologie en 1970.

Provenmodels.com. Il souligne que l’analyse SWOT est apparue au milieu des années 60 comme une méthodologie destinée aux grandes organisations pour déterminer les ajustements stratégiques à apporter à leurs capacités internes et aux possibilités externes afin d’établir des priorités d’action.

Un antécédent à l’analyse SWOT apparaît en 1950 aux mains des professeurs George Albert Smith et C. de Harvard. Roland Christensen, qui s’est demandé si la stratégie d’une entreprise correspondait à son environnement de compétences.

Selon Provenmodels, un autre contexte pour SWOT vient d’une étude de grande envergure initiée en 1960 par le Stanford Research Institute, SRI. Composé de Marion Dosher, Otis Benepe, Albert Humphrey, Robert Stewart et Birger Lie, qui pendant neuf ans ont interviewé quelque 5 000 managers de près de 1 000 entreprises différentes.

Une partie de la méthodologie de l’équipe pour rendre explicite la prise de décision stratégique consistait à déterminer ce que les répondants trouvaient positif et négatif au sujet du présent et de l’avenir.

D’autres études indiquent que l’analyse SWOT a été décrite pour la première fois à la fin des années 1960 par Edmund P. Learned, C. Roland Christiansen, Kenneth Andrews et William D. Guth.

Comment faire un SWOT ?

Faire une analyse SWOT est très simple. La première recommandation est d’intégrer un petit groupe de vos meilleurs talents afin que ce ne soit pas seulement un critère individuel mais la vision d’une équipe.

Pour enrichir le SWOT et le rendre le plus raisonnable possible, interviewez vos meilleurs clients, fournisseurs, partenaires et autres groupes d’intérêt, afin d’avoir une vision beaucoup plus complète de vos aspects internes et externes.

Créer un modèle

Obtenez un modèle de base pour l’analyse SWOT. Le gabarit général est une planche carrée avec quatre quadrants égaux. Nous recommandons les formats disponibles sur des sites tels que whatmakesagoodleader.com ou smartdraw.com. Si vous préférez, dessinez le vôtre sur une feuille blanche.

Étiquetez chacun des quatre quadrants : Le quadrant de haut en bas sera “Forces”, les facteurs internes catalogués positifs, celui de haut en bas sera “Faiblesses”, les aspects internes négatifs. En bas à gauche, les aspects “Opportunités” de l’environnement exploitables et en bas à droite les facteurs “Menaces” de l’environnement qui peuvent affecter l’organisation.

Fixe la portée et l’objectif

Déterminez la portée de votre analyse SWOT. Demandez-vous ce à quoi vous essayez de répondre par l’analyse et notez ces questions, en les rendant aussi claires et concises que possible.

Formuler un objectif général qui englobe toutes les questions que vous vous posez au sujet de l’entreprise, et écrire l’objectif en haut de la page d’analyse SWOT.

Énumérez vos forces

Dressez une liste de toutes les forces internes de l’entreprise dans le quadrant supérieur gauche. Concentrez-vous sur les attributs internes, comme une bonne réputation ou le bon moral des employés. Pour soutenir votre équipe de travail, dressez la liste du plus grand nombre possible, en étant clair et surtout sincère.

Énumérez les faiblesses

Allez dans le quadrant supérieur droit et faites une liste des faiblesses internes de l’entreprise. Soyez aussi honnête que possible, en documentant tous les aspects de l’entreprise qui nécessitent une amélioration.

Par exemple, les coûts élevés des produits peuvent être un problème, ou les taux de rétention des employés peuvent être faibles. Assurez-vous que ces faiblesses sont directement liées à l’objectif et aux opérations internes.

Déterminez vos opportunités

En ce qui concerne l’analyse des facteurs externes, il est prudent que vous fassiez un peu de recherche, c’est là qu’interviennent les entrevues avec les groupes d’intérêt.

Inscrivez les opportunités externes dans le quadrant inférieur gauche. Maintenant, vous vous concentrez sur ce que vous pouvez trouver en dehors de l’environnement commercial lui-même. Ces facteurs sont indépendants de votre volonté.

Par exemple, l’entreprise peut développer une activité ou un produit sous l’impulsion du gouvernement, être située dans un marché attrayant avec peu de concurrence et une main-d’œuvre qualifiée et économique. Ce sont toutes des opportunités externes.

Découvrez vos menaces

Dressez une liste des menaces externes dans le quadrant inférieur droit. Outre les opportunités, il existe également des désavantages externes indépendants de la volonté de l’entreprise.

Par exemple, un concurrent fort peut vous enlever votre part de marché ou il peut être difficile de trouver des employés ayant une expérience ou une formation suffisante. Le gouvernement pourrait être sur le point d’augmenter les droits de douane sur vos intrants ou produits.

Formuler vos conclusions et stratégies

Si les éléments de l’analyse SWOT que vous venez de formuler vous aident à définir votre champ d’application, alors l’objectif formulé initialement est bon. Évaluez si vos forces, vos faiblesses, vos possibilités et vos menaces sont claires.

Vous devez formuler des stratégies pour renforcer vos forces, tirer parti des opportunités et surtout surmonter vos faiblesses et dissuader ou minimiser l’impact des menaces.

En tout temps, il demande l’opinion ou la rétroaction du personnel de gestion. Ajoutez des facteurs supplémentaires et redéfinissez chacune des listes, y compris les stratégies d’évaluation si nécessaire.

Plus de news business :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici