Comment créer une micro entreprise de multiservice ?

Accueil Entreprise et Business Création d'entreprise Comment créer une micro entreprise de multiservice ?

Lorsque vous prenez la décision de donner à vos revenus une nouvelle impulsion grâce à un projet d’entreprise, il est nécessaire de prendre les bonnes décisions. La voie de l’autoentreprise est en effet très empruntée et vous pouvez décider de faire pareil, à condition de savoir dans quoi vous vous embarquez. La réelle question qui se pose est alors celle de déterminer les meilleures voies pour réussir votre entrée dans l’univers de la microentreprise. Les conditions et implications sont en effet nombreuses lorsque vous souhaitez créer une microentreprise de multiservice.

Pourquoi penser à une microentreprise de multiservice ?

Lorsque vous avez le désir d’investir dans votre entreprise, vous devez avant tout penser à vos propres capacités et déterminer la meilleure manière de les mettre au service des autres. Ainsi, il est capital de profiter de vos propres aptitudes afin d’obtenir plus aisément des revenus sans grand investissement. Lorsque vous avez la capacité d’offrir plusieurs prestations avec votre micro entreprise, cette dernière devient logiquement une microentreprise de multiservices.

Il est alors inacceptable de ranger certains de vos talents au placard parce que vous créez une entreprise ! Ces capacités devraient vous servir pour offrir à votre clientèle un large choix d’activités avec pour conséquence plus de revenus et une future expansion assurée pour vous. Il vous suffira alors de vous organiser au mieux afin de proposer à votre clientèle une gamme complète de prestations. Et surtout trouver le meilleur moyen de mener aisément le développement de tous vos services.

Lorsque vous optez pour un régime de microentreprise de multiservices, vous faites un choix dont l’excellence peut être difficilement contestée. En effet, vous pourrez ainsi profiter d’une création rapide pour votre entreprise, mais aussi, et surtout d’un fonctionnement assez simple. Et enfin, la cerise sur le gâteau est que vous pourrez cumuler ainsi des activités rémunératrices sans grandes difficultés. Découvrez ce qu’il en est réellement lorsque vous désirez lancer votre microentreprise de multiservices.

Les types d’activités à envisager pour votre microentreprise de multiservices

Une microentreprise de multiservices reste sans doute un creuset d’activités professionnelles et vous devez la considérer comme telle. Ainsi, vous avez la possibilité d’y réunir toutes vos prestations de services sans avoir à créer une entreprise dédiée à chacune d’entre elles. Il existe d’ailleurs la possibilité pour vous de créer plusieurs microentreprises. Plusieurs prestations sont possibles comme ci-dessus énoncé et vous pouvez les découvrir en trois catégories principales en fonction de leur nature.

Votre microentreprise de multiservice peut ainsi proposer des activités commerciales qui impliquent des ventes et achats de biens. Vous pouvez également opter pour les prestations artisanales qui proposeront à votre clientèle la fabrication, la transformation ou encore la réparation de produits spécifiques. La dernière catégorie concernée est celle des activités libérales et des prestations de services. Il s’agit entre autres des services de formateur, de consultant ou encore de graphisme ou de moniteur.

L’avantage évident qui se dégage de cette notion est que votre microentreprise de multiservices n’a en aucune façon besoin d’offrir des prestations liées entre elles ou de même nature. Vous pouvez ainsi proposer des prestations de vente et d’installations d’évier qui sont des services relatifs au commerce tout en offrant des cours de chant et des consultations. Prestations de services, ces dernières peuvent également être cumulées avec des services d’esthéticien et de vente de fruits et légumes.

Comment réussir la création de votre micro entreprise ?

Cette étape est bien entendu la plus délicate et vous devrez prendre vos marques et savoir avec exactitude dans quel courant engager votre barque. Il faut noter que la majorité des étapes régissant la création d’une microentreprise sont les mêmes que celles de l’autoentrepreneur qui offre plusieurs services. Mais il faut noter une nuance déterminante en raison de la pluralité de vos prestations. Cette dernière vous impose en effet une vérification accrue des conditions nécessaires à votre activité.

Vous devez tout d’abord procéder à la stricte vérification de l’inclusion de votre activité dans le régime du micro-entrepreneur afin de vous mettre à l’abri. Ainsi, vous devrez éviter que votre microentreprise propose des services liés aux activités agricoles. Il en est de même pour certaines professions libérales telles que l’infirmerie, l’art ainsi que l’expertise-comptable. Mais pour ce qui concerne les activités agricoles, votre microentreprise  de multiservices peut proposer des prestations de jardinage.

Il est également inutile de vous rappeler que vous devrez vous assurer d’avoir toutes les qualifications et expériences professionnelles requises pour exercer les activités proposées. Vous devez également procéder à la précision de votre activité principale de microentreprise dans le formulaire de début d’activité. Et enfin, vous devez vous assurer de votre conformité avec les règles en procédant au remplissage de toutes les formalités et démarches d’immatriculation pour vos activités.

Comment procéder pour profiter du régime de la microentreprise ?

Pour être reconnue comme telle, votre microentreprise de multiservices devra impérativement être en conformité avec certaines règles impératives. Pour ne pas basculer vers le régime de l’entreprise individuelle, votre microentreprise devra respecter le seul établi pour son chiffre d’affaires. Ce dernier ne devra en aucun cas excéder les seuils établis en fonction de sa nature. Pour les ventes de marchandises ainsi que les prestations d’hébergement, ce seuil est fixé à 172 200 euros.

Si vous proposez des services et autres activités liées aux professions libérales, votre seuil de revenus est fixé à 72 500 euros et cette législation est en vigueur depuis le 1er janvier 2020. En cas de pluralité des prestations offertes, vous devrez également vous soumettre à un seuil strict de chiffre d’affaires. Si vous avez des activités commerciales, votre chiffre d’affaires ne doit en aucun cas excéder 170 000 euros et il doit être inférieur à 70 000 euros si vous offrez des activités de services.

Dans le cas de l’exercice d’une activité de chacune de ces catégories, vous devrez veiller à ce que votre chiffre d’affaires global soit inférieur à 170 000 euros. Celui des prestations de services devra quant à lui rester en dessous de la barre des 70 000 euros. Si l’ensemble de ces seuils est strictement respecté, vous pourrez profiter d’un calcul et d’un paiement complètement simplifié des impôts et autres cotisations sociales. Il est aussi à noter que votre microentreprise de multiservices devra se plier à un calcul de cotisations.

Pour éviter de déposer la clé sous le paillasson après 4 trimestres de microentreprise, vous devrez donc veiller au strict respect de ces mesures. Vous devrez également vous acquitter de vos cotisations qui sont de l’ordre de 12,8 % pour les activités d’achat et de vente de marchandises. Pour ce qui concerne les prestations de services libérales et artisanales, ce pourcentage est de 22 %. Et enfin, vous pourrez compter sur une exonération partielle ou totale de cotisations à la création de votre microentreprise de multiservices.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

amet, adipiscing id, risus Nullam lectus