Comment se calcule le PIB ?

- Advertisement -

Le Produit Intérieur Brut ou PIB correspond à un indicateur permettant d’évaluer la santé économique d’un État. Son calcul repose sur plusieurs données relatives à la croissance, à l’inflation ou encore aux revenus des habitants. Quelles sont les bases pour le calculer ? Voici les informations importantes sur le calcul du PIB.

Qu’est-ce que le PIB et à quoi sert-il ?

Le PIB sert à mesurer le dynamisme économique d’un État. Il s’agit d’un calcul aboutissant à l’évaluation de la croissance ou récession de l’économie sur une période. En principe, les résultats proviennent d’une estimation sur une année d’activité, mais d’autres calculs s’effectuent par trimestre. Il comprend plusieurs composantes permettant de déterminer entre autres les revenus ou encore la production.

Sur une année d’exercice, le PIB peut révéler :

  • Les éventuelles variations ;
  • Le taux de croissance ;
  • Le taux d’inflation.

La quantification de la richesse d’un pays passe par la mesure des biens et services fournis par les acteurs économiques. Le PIB est un indice de classement selon les statistiques communiquées par le FMI ou Fonds Monétaire International.

Bien qu’il soit un indicateur économique, le PIB n’est pas représentatif de plusieurs réalités dans un pays. En effet, cette évaluation ne comprend pas divers autres facteurs tels que : 

  • Les activités non rémunérées ou illégales
  • L’indicateur de développement humain ;
  • Le patrimoine de production ;
  • Les inégalités socio-économiques.

Toutefois, ces données peuvent avoir un impact réel sur les résultats du calcul de cet indicateur. Les formules pour fixer comment se calcule le PIB ne correspondent ainsi pas toujours à la réalité. Par conséquent, son utilisation pour déterminer ou non la richesse d’un État est parfois controversée. 

Qu’est-ce que le PIB et à quoi sert-il ?
Uuganbayar / Shutterstock

Comment calculer le PIB ?

Le PIB considère toutes les données économiques dans les secteurs d’activité, qu’ils soient publics ou privés. Il s’agit de la somme des valeurs ajoutées avec les taxes et les droits de douanes. Plusieurs méthodes de calcul constituent les bases du PIB.

Le premier calcul du PIB se fait à travers l’approche par production. Celle-ci consiste à relever les sources de la richesse, soit par :

  • Secteur d’activité ;
  • Acteur économique.

La valeur ajoutée dans le privé équivaut au résultat de la soustraction entre le chiffre d’affaires et les consommations intermédiaires. Dans le public où aucune activité commerciale n’est appliquée, le calcul repose sur les coûts de fonctionnement. Pour un établissement scolaire, il s’agit de la rémunération des enseignants ou des coûts d’usure des infrastructures.

L’approche par les revenus s’intéresse particulièrement à la répartition des revenus des salariés publics et privés. Comment se calcule le PIB dans ce cas ? Il s’agit de la somme des salaires, des impôts sur la production, des taxes des importations et des excédents d’exploitation.

La troisième méthode de calcul du PIB est basée sur l’approche par la demande, avec 4 composantes :

  • La consommation ;
  • L’investissement ;
  • Les échanges extérieurs ;
  • La variation de stocks.

La première composante porte sur les dépenses engagées dans l’achat de biens ou de services en réponse à des besoins.

La deuxième consiste à mesurer l’investissement que les ménages ou les secteurs institutionnels ont effectué. La troisième calcule la marge entre l’importation et l’exportation. Concrètement, un pays qui exporte plus qu’il n’importe affiche un solde PIB positif, et inversement.

La quatrième composante de l’approche par la demande passe par le suivi des sorties et entrées de biens. Celles-ci concernent les produits semi-finis et finis, et principalement les matières premières. La variation est dite positive lorsque les entrées sont supérieures.

Comment calculer le PIB ?
VectorMine / Shutterstock

Quelle différence entre PIB et PIB réel ?

Il existe deux notions à distinguer pour déterminer comment se calcule le PIB :

  • Le PIB potentiel ;
  • Le PIB réel.

Le PIB potentiel équivaut aux estimations ou aux objectifs maximum d’un État selon plusieurs critères. Il représente l’idéal dans un fonctionnement économique optimal. Autrement dit, c’est la référence à atteindre en misant sur :

  • Un taux de chômage minimum ;
  • Un meilleur fonctionnement possible des secteurs ;
  • Un taux de production maximum.

Le PIB réel désigne la valeur réelle de la production de l’État. Calculer le PIB réel permet d’observer la situation économique effective. Souvent, la confrontation avec le PIB potentiel est nécessaire pour faire ressortir la marge.

Cette comparaison équivaut à un indice de la santé de l’économie nationale. Selon les circonstances, le PIB réel est supérieur au PIB potentiel. On assiste ainsi à une croissance économique liée à une hausse de la valeur des biens et services. Une forte demande à l’international peut expliquer cette différence.

Dans d’autres cas, le PIB réel est en dessous du PIB potentiel. Par conséquent, le pays traverse une récession causée par :

  • Une hausse du taux de chômage ;
  • Une baisse de production ;
  • Une diminution du pouvoir d’achat.

Image de couverture g0d4ather/Shutterstock

Html code here! Even shortcodes! Replace this with your code and that's it.