Comment réduire ses frais bancaires ?

- Advertisement -

Les Français déboursent en moyenne 200 euros de frais bancaires par an. Ces derniers représentent donc un coût non négligeable. Il est heureusement possible de les réduire grâce à diverses solutions. Compte bancaire sur-mesure, migration vers une banque en ligne… découvrez toutes les options qui s’offrent à vous.

Qu’appelle-t-on des frais bancaires ?

Avant de déterminer comment réduire ses frais bancaires, il est nécessaire de les définir. Les frais bancaires sont des sommes perçues par une banque pour l’exécution d’opérations bancaires, la fourniture d’un service ou d’un produit ainsi que la gestion quotidienne d’un compte. Ils sont aussi prélevés en cas d’irrégularités de fonctionnement d’un compte bancaire ou d’incidents de paiement. 

Au moment d’ouvrir un compte, le client signe avec l’établissement bancaire qu’il a choisi un contrat appelé convention de compte. La nature des frais bancaires ainsi que leur montant y sont mentionnés. La banque doit également indiquer ces informations dans ses brochures tarifaires. En outre, les frais bancaires doivent figurer sur le site internet de l’établissement bancaire s’il en possède un. Celui-ci n’est pas en droit de prélever des frais autres que ceux qu’il a affichés. 

Qu'appelle-t-on des frais bancaires ?
Source kitzcorner / Shutterstock

Quel est le plafond des frais bancaires ?

La législation régule les frais bancaires pour protéger les clients contre les abus. Ceux-ci font ainsi l’objet d’un plafonnement par catégorie. S’agissant des frais relatifs aux incidents de paiement, les limites qui s’appliquent sont les suivantes :

  • Les frais de rejet de chèque sans provision sont plafonnés à 30 euros si le montant du chèque ne dépasse pas 50 euros et à 50 euros s’il est supérieur ou égal à 50 euros ; 
  • La commission d’intervention est plafonnée à 8 euros pour un dépassement de découvert autorisé et limitée à 80 euros par mois ;
  • Les frais de rejet de virement ou de prélèvement sont limités à 20 euros.

En 2020, l’État a instauré un plafond mensuel et annuel pour les frais bancaires relatifs aux incidents de paiement. Seuls les clients fragiles peuvent toutefois en bénéficier. Ce plafond s’établit à 20 euros par mois et à 200 euros par an.

Les banques prélèvent aussi des frais sur les comptes courants inactifs. Ceux-ci sont limités à 30 euros par an. Pour leur part, les frais de carte bancaire inactive ne sont pas encore plafonnés.

Quel est le plafond des frais bancaires ?
Source fizkes / Shutterstock

Comment réduire les frais bancaires ?

Tout comme ils souhaitent profiter de frais de notaire réduits, les consommateurs désirent sans aucun doute voir baisser leurs frais bancaires. Il s’agit en effet de l’un des moyens pour améliorer leur pouvoir d’achat. Mais comment réduire ses frais bancaires ?

De la même manière qu’il est nécessaire de calculer les frais kilométriques pour bénéficier d’un remboursement, il convient d’identifier les frais bancaires pour les diminuer. Les banques regroupent dans des packs les services qu’elles proposent (carte bancaire, retraits au niveau des distributeurs d’autres établissements bancaires, envoi de chéquier à domicile, etc.). Nombre de clients choisissent un pack, croyant qu’il s’agit d’une option économique. Il est pourtant rare d’utiliser tous les services inclus. En souscrivant uniquement ceux qui vous sont utiles, vous pouvez faire des économies sur les frais bancaires.

Pour les diminuer, vous devez aussi apprendre à gérer votre découvert bancaire. Il est aujourd’hui possible de paramétrer des alertes qui indiquent que votre compte courant risque de virer au rouge. Vous pouvez de ce fait réagir rapidement, évitant ainsi les frais liés au dépassement de découvert bancaire.

Le client qui se demande comment réduire ses frais bancaires a en outre la possibilité de changer de banque. Les frais bancaires annuels facturés par les établissements bancaires traditionnels sont à peu près identiques. Même en utilisant l’une des solutions indiquées précédemment, vous débourserez toujours des centaines d’euros par an en frais bancaires. La migration vers une banque en ligne constitue le meilleur moyen de les réduire drastiquement. Les frais bancaires sont en effet peu élevés, voire quasiment inexistants chez ce type d’établissement. Voici plusieurs avantages offerts par l’ouverture d’un compte au sein d’une banque en ligne :

  • Gratuité de la carte bancaire ;
  • Absence de commission d’intervention ;
  • Zéro frais de tenue de compte ;
  • Gratuité des retraits dans les distributeurs.

Il existe actuellement un grand nombre de banques en ligne et de néobanques sur le marché. Pensez à consulter un comparatif pour trouver l’enseigne la plus adaptée à votre profil et à vos besoins.

Html code here! Even shortcodes! Replace this with your code and that's it.