Comment rédiger le business plan d’une application mobile ?

- Advertisement -

Vous souhaitez vous lancer dans la création d’applications pour mobiles ? Ce business extrêmement concurrentiel nécessite de prendre le temps de réfléchir, poser à plat ses idées et se lancer dans la rédaction d’un business plan détaillé. Cette étape indispensable de la création de projet vous permettra non seulement de préciser votre idée, mais aussi de vérifier si votre projet est rentable. Voyons comment élaborer le business plan d’une application mobile.

L’importance de rédiger un business plan pour la création d’une application mobile


Le business plan application mobile pour commencer, est un incontournable pour garantir son développement à moyen terme. C’est une véritable feuille de route qui constitue la première marche vers le succès de l’application. Il sert généralement à présenter le concept et à mener à bien la concrétisation du projet. Mais c’est également un outil permettant d’évaluer la faisabilité de l’application, sa viabilité et son potentiel de croissance.
Le business plan application mobile se doit aussi d’être préparé dans l’optique de convaincre de potentiels investisseurs. En effet, outre la possibilité de présenter le concept, il vous permet d’obtenir des financements. En résumé, le business plan d’une application mobile a une double finalité :

  • Faire le point sur le projet : concept, viabilité, faisabilité…
  • Obtenir des financements : convaincre les investisseurs, obtenir un prêt professionnel…
L'importance de rédiger un business plan pour la création d'une application mobile
Source : ZinetroN / Shutterstock

Que doit-il contenir ?

Dans le business plan de votre application mobile, tout doit être clair et mûrement réfléchi. Il est important de préciser les contours du concept en indiquant clairement le marché visé, les éléments différenciants de votre idée, la stratégie marketing et de communication privilégiées, etc. De plus, toute cette préparation vous sera également utile pour mener à bien la rédaction du cahier des charges pour créer une appli mobile.
Vous devez ainsi prévoir deux rubriques dans votre business plan dont la définition du projet et la partie financement. Cette dernière comporte des données chiffrées et détaillées, à savoir :

  • Un compte de résultat prévisionnel ;
  • Un bilan prévisionnel ;
  • Un plan de financement ;
  • Un budget de trésorerie ;
  • Une analyse du seuil de rentabilité ;
  • Un tableau des soldes intermédiaires de gestion ;
  • Un détail du calcul du besoin en fonds de roulement.


Notez que la partie consacrée au financement de votre business plan sera étudiée minutieusement par les investisseurs. Quant à la première partie, elle sert à mettre en avant votre équipe, et à expliciter les points forts de votre concept dans ce marché hyper concurrentiel. De fait, il est essentiel de mettre en avant l’utilité, le fonctionnement et les atouts marketing de l’application mobile que vous souhaitez lancer. Dans le même temps, faites réaliser une étude de marché par des professionnels du secteur. Selon les résultats obtenus, vous pourrez adapter votre application mobile aux besoins concrets de votre cible, qui auront été analysés avec soin. De cette adaptation à votre cible, découleront une stratégie de communication et marketing pertinentes.

Que doit-il contenir ?
MovasDesign / Shutterstock

Business plan pour application mobile : bien réfléchir au choix du business model

Le business plan permet de structurer son idée, de vérifier que son projet est viable, et surtout de convaincre les investisseurs de vous accompagner dans cette aventure. Si vous aviez déjà une idée de business model pour votre application mobile avant de vous lancer dans la rédaction du plan d’affaires, il est tout à fait possible que celui-ci soit amené à évoluer, notamment après l’analyse de l’étude de marché.

S’il y a bien une particularité sur laquelle il ne faut pas faire l’impasse en rédigeant le business plan de votre application mobile, c’est le choix du business model.

Concrètement, quatre modèles économiques peuvent être mis en place : le freemium, la publicité dite in-app, le sponsoring ou la version d’essai.

Le freemium, modèle principalement utilisé pour les applications de jeux, permet à l’utilisateur de tester l’application. Si celle-ci lui plait, il aura la possibilité d’accéder à plus de contenu (compétences, ressources, bonus…) en payant un abonnement.

Le sponsoring permet également de tester l’appli avant achat. L’accès à un contenu plus important sera possible, à condition par exemple de visionner une vidéo ou la publicité d’un annonceur.

La publicité in-app doit être manipulée avec précaution. En effet, elle est souvent perçue comme intrusive par les utilisateurs des applications mobiles.

Enfin la version d’essai, si elle est une perte financière en début de mise sur le marché, pourra rapidement être rentabilisée si elle correspond aux besoins mis en valeur par l’étude de marché.

L’aventure des applications mobiles vous tente ? Alors lancez-vous !

Source image de couverture ra2 studio / Shutterstock

Html code here! Even shortcodes! Replace this with your code and that's it.