Comment ouvrir un plan d’épargne en actions ?

Accueil Actualités Comment ouvrir un plan d'épargne en actions ?

Le plan d’épargne en actions est une solution qui vous permet d’investir dans des actions grâce à une enveloppe fiscale. Encore appelé PEA, il vous permet de profiter d’une exonération d’impôt sur les plus-values et les dividendes que vous pourrez obtenir. Son ouverture est facile et accessible à toute personne physique, sous certaines conditions.

Qu’est-ce que le plan d’épargne en actions ?

Le plan d’épargne en actions ou PEA est tout simplement un portefeuille d’actions d’entreprises. Il vous permet d’obtenir sur le long terme, d’importants avantages fiscaux tels que l’allègement ou même l’exonération d’impôt. Il est accessible aux particuliers domiciliés en France, et a pour objectif de dynamiser l’investissement européen.

En effet, si le PEA a été mis en place, c’est avant tout pour encourager les Français à devenir actionnaire dans une entreprise. Son principal attrait, c’est l’allègement fiscal qu’il offre à toutes les personnes qui y souscrivent. Ainsi, au bout de 5 années, il vous permet de bénéficier d’une exonération d’impôt.

Pour aller plus loin, on peut dire que le PEA est une enveloppe fiscale grâce à laquelle vous pourrez investir sur le marché boursier dans toute l’Europe. Il fonctionne un peu comme l’assurance-vie, mais offre un plus grand nombre d’avantages.

Qu'est-ce que le plan d'épargne en actions ?
Source : Shutterstock.com

Comment ça fonctionne ?

Pour mieux comprendre le fonctionnement du plan d’épargne en actions, nous allons prendre un exemple concret. Alors supposons que suite à un investissement en bourse, vous avez pu obtenir un gain de 2000 euros. Au lieu de recevoir toute cette somme, vous aurez plutôt droit à 70% des 2000 euros, car les plus-values sont taxées à hauteur de 30%.

Vous aurez donc 600 euros d’impôts à payer, et vous n’aurez finalement que 1400 euros de bénéfice à empocher. Si comme de nombreux investisseurs vous souhaitez changer ces conditions, alors le PEA est la solution qu’il vous faut. Il vient réduire les frais d’imposition qui vous sont appliqués, et vous permet d’améliorer votre épargne sur le long terme.

Tout ce que vous avez à faire, c’est ouvrir votre plan d’épargne en actions et y placer vos gains. Au bout de 5 ans d’épargne, vous n’aurez rien d’autre à payer à part les prélèvements sociaux. Il s’agit donc d’une alternative parfaite pour éviter que la taxation ne vienne réduire complètement vos gains.

Pour réellement en voir les bénéfices, vous devez épargner sur 5 ans au minimum, afin d’avoir une réduction d’impôt. Ainsi, au lieu de payer 30% d’impôt, vous n’aurez à payer que 17,2% pour les prélèvements sociaux.

Comment ça fonctionne ?
Source : Shutterstock.com

Comment ouvrir un PEA ?

Au moment d’ouvrir un plan d’épargne en actions, vous aurez la possibilité de choisir entre les différents types qui sont actuellement disponibles. Il s’agit de :

  • Le PEA d’assurance : c’est un contrat de capitalisation en unités de compte. Ici, les différents versements effectués seront investis dans des titres du PEA bancaire.
  • Le PEA bancaire : il s’agit du PEA le plus courant, il permet d’acquérir un portefeuille d’actions d’entreprises européennes tout en bénéficiant, sous conditions, d’une exonération d’impôt. Le plafond de versement est de 150 000 €.
  • Le PEA-PME : comme son nom l’indique, le but de ce PEA est de financer les PME. Il est destiné à financer les petites et moyennes entreprises (PME) et les entreprises à taille intermédiaire (ETI). Il fonctionne comme un PEA bancaire, à l’exception du plafond des versements (225 000 €), et des titres qui peuvent y être investis.

Vous pourrez vous adresser directement à une banque pour cette procédure. Celle-ci se chargera de vous constituer un PEA en ouvrant à votre nom un compte espèces et un compte titres. Le fonctionnement sera ensuite très simple. Les versements en espèces sont d’abord envoyés sur le compte espèces. Ils sont ensuite utilisés pour acheter des titres qui sont transférés sur votre compte titres.

Pour l’ouverture de votre plan d’épargne en actions, vous pouvez aussi vous adresser à une entreprise d’assurance. Elle se chargera de constituer pour vous, un PEA sous la forme d’un contrat de capitalisation.

Quelle que soit l’option choisie, vous ne pourrez transférer sur votre PEA, que de l’argent en numéraires, car les titres financiers que vous possédez déjà ne peuvent pas être ajoutés à votre plan d’épargne en actions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

libero mi, ut Aenean felis pulvinar in ut commodo diam