Pourquoi une entreprise a-t-elle besoin d’un avocat fiscaliste ?

- Advertisement -

En vertu de son incroyable compétence dans le domaine fiscal, un avocat fiscaliste est indispensable pour toute entreprise qui souhaite avoir de judicieux conseils en matière de fiscalité. Le droit fiscal étant un concept tout de même assez complexe, ces derniers guident les entreprises dans leurs projets d’affaires et démarches fiscales. 

Quel est le tarif d’un avocat fiscaliste ?

Demander les services d’un avocat fiscaliste peut s’avérer assez onéreux. Les avocats fiscalistes définissent leurs tarifs à l’heure ou au service, sans compter l’acompte appelé les avances sur honoraires. En France, le coût moyen des honoraires d’un avocat fiscaliste se situe entre 150 et 200 €. Toutefois, ce montant peut s’élever à des prix supérieurs tel que 500 € de l’heure. Selon l’emplacement géographique, les compétences, la réputation ou encore l’importance et la difficulté du cas à traiter, les tarifs sont assez variables d’un professionnel l’autre. En région parisienne, les tarifs oscillent entre 300 et 500 € de l’heure.

Sachez que les cabinets de taille moyenne et grande comportent plusieurs avocats qui facturent des frais de gestion et administratifs beaucoup plus importants. Gardez à l’esprit qu’un dossier dont le suivi est depuis de son origine et jusqu’à son terme, vous serez facturé moins cher que si vous changez de conseiller de façon permanente. Afin que votre avocat fiscaliste soit pleinement informé de l’affaire en cours, il faut le solliciter le plus en amont possible. Dans l’absolu, l’avocat vous indique une fourchette du temps nécessaire pour aller au bout du dénouement de votre dossier et des autres frais générés.

Quel est le tarif d'un avocat fiscaliste ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les missions de l’avocat fiscaliste dans une entreprise ?

Un avocat fiscaliste est un expert du droit fiscal qui remplit des missions riches et variées. C’est un intervenant privilégié des entreprises, qu’elles soient des PME ou des multinationales. Il peut évidemment aussi être sollicité par des individus. L’avocat fiscaliste met donc à disposition tout son savoir-faire avec une grande dextérité pour optimiser la fiscalité d’une entreprise ou d’un individu, dans le respect de la loi. Ce spécialiste permet donc d’optimiser les situations fiscales des entreprises. Le rôle de ce métier n’est pas seulement celui d’un conseiller, car il peut aussi intervenir en cas de contentieux avec l’administration fiscale.

Voici une liste détaillée des missions dont s’occupe l’avocat fiscaliste :

  • Lorsqu’il s’occupe de la gestion du patrimoine, il donne des conseils aux entreprises en matière de placements financiers ou immobiliers, car son objectif est de faire fructifier le patrimoine de son client.
  • Pour les actes déclaratifs : il peut aider l’entreprise pour la déclaration des impôts des sociétés, le paiement de la TVA et les cessions de fonds de commerce.
  • Il peut se révéler aussi d’un grand intérêt pour les besoins en investissement.
  • Pour la protection des intérêts des entreprises, il est votre atout majeur en cas de contrôle fiscal et de contentieux avec l’administration fiscale.
  • Il vous aide pour calculer des plus-values immobilières et mobilières, ou bien pour déterminer les droits de succession et de donation.
  • Si vous souhaitez optimiser votre situation fiscale, il est votre meilleur conseiller pour payer moins d’impôts en toute légalité.
  • Il peut informer l’employeur des nouvelles lois, taxes.
  • Enfin, si vous êtes impliqué dans une affaire de fraude fiscale, ses judicieux conseils sur les démarches à entreprendre assurent au mieux votre défense devant le tribunal correctionnel.
Quelles sont les missions de l'avocat fiscaliste dans une entreprise ?
Source : shutterstock.com

Doit-il être interne ou externe à l’entreprise ?

Le choix d’un fiscaliste interne ou externe à l’entreprise est un choix assez compliqué à faire, dont il convient de prendre en considération les multiples critères qui incombent à ce dernier. Ainsi, si vous sollicitez un interne à l’entreprise, cela doit plutôt se faire pour les affaires courantes de l’entreprise en qui vous avez une confiance absolue. La plupart des grandes entreprises possèdent leur propre avocat fiscaliste.

Lorsque vous choisissez une personne externe à l’entreprise, il s’agit donc de résoudre une problématique complexe liée à leurs activités spécifiques à un haut niveau tel que la négociation commerciale. C’est donc pour un problème bien spécifique qu’il faut faire appel à des externes, car dans le cas contraire, il vaut mieux prendre un interne à l’entreprise. Lorsque les besoins de l’entreprise le justifient, elle doit recourir à un cabinet spécialisé qui satisfera sa demande.

Html code here! Even shortcodes! Replace this with your code and that's it.