Pourquoi choisir un DAF externalisé pour votre PME ?

AccueilEntreprise et BusinessPourquoi choisir un DAF externalisé pour votre PME ?

En règle générale, l’externalisation donne accès à des compétences ou des services spécifiques sans augmenter significativement vos charges. Vous faites en effet appel à un prestataire externe, de manière ponctuelle ou régulière, pour gérer un problème précis. Ainsi, l’intervenant a un impact limité sur le coût de fonctionnement de votre entreprise. Il s’agit d’un des nombreux avantages à recourir à un DAF externalisé. 

Présentation du métier de directeur financier externalisé

Le directeur financier externalisé se définit essentiellement par son indépendance vis-à-vis de la structure de l’entreprise. En effet, il ne travaille pas à temps plein au sein de l’établissement, contrairement à un DAF en CDI. Ce professionnel intervient seulement en fonction des besoins et facture uniquement les missions réalisées. La formule est donc particulièrement intéressante pour les TPE et les PME-PMI

Au sein d’une société, le DAF (directeur administratif et financier) n’est généralement sollicité que deux jours à deux semaines par mois. Autant engager une personne ponctuellement pour des missions à durée limitée et à intervalle régulier ! Le métier de directeur financier externalisé reflète par ailleurs l’évolution des pratiques dans le monde du travail. Tous les acteurs limitent désormais les contraintes structurelles. 

Comme ses homologues salariés, le DAF à temps partagé se charge de la gestion administrative et financière de l’entreprise. La seule différence réside d’ailleurs dans sa façon d’exercer cette profession. Ainsi, cet intervenant externe supervise l’aspect financier, opérationnel et stratégique des activités de ses clients. Il s’impose comme un grand allié des chefs d’entreprise et des conseils d’administration. 

Présentation du métier de directeur financier externalisé
Par Irina Strelnikova / Shutterstock

Quelles missions lui confier ?

En dehors du fait d’exercer en indépendant, le directeur financier externalisé remplit exactement les mêmes fonctions qu’un DAF classique. Vous pouvez donc lui confier la direction financière et administrative de votre établissement. Dans le cade de ses missions, il sera amené à travailler avec vos comptables, votre équipe de gestion, vos ressources humaines, etc. Il peut aussi devenir un membre du comité de direction, si nécessaire. 

Le prestataire peut également collaborer avec des interlocuteurs externes tels que les banques, les commissaires aux comptes, votre cabinet d’expertise comptable… Outre les questions financières, il est supposé gérer les relations de l’entreprise avec les investisseurs et l’administration. L’expert couvre différents services et sujets au quotidien, notamment :

  • La stratégie et la finance (business plan, objectifs, projections, etc.) ;
  • Le contrôle de gestion (reportings, outils de pilotage, aide à la décision, etc.) ;
  • La comptabilité ;
  • Les données et les outils informatiques ;
  • La supervision des pôles administratifs, juridiques et GRH (gestion des ressources humaines).

Le DAF externe peut même organiser une levée de fonds pour une PME recourant à ses services. Ce type d’opération est parfois nécessaire pour répondre aux besoins de trésorerie et au plan de croissance de l’entreprise. 

Quelles missions lui confier ?
Par Zivica Kerkez / Shutterstock

Les avantages à travailler avec un directeur financier externe à votre PME

Un directeur financier externalisé permet de faire des économies non négligeables par rapport à un DAF en interne. En effet, vous n’aurez pas besoin d’embaucher une personne qualifiée et expérimentée pour occuper cette fonction clé. Les entreprises sous-estiment souvent le côté chronophage et onéreux d’un recrutement. Pourtant, l’opération implique des coûts notables, surtout pour le poste de directeur financier. 

Grâce à l’externalisation, vous pourrez trouver assez rapidement un expert disposé à assurer la bonne gestion financière de votre activité. Ce professionnel compétent ne risque pas pour autant de se faire débaucher par la concurrence. De plus, vous n’aurez pas à gérer les charges sociales, les voitures de fonction et autres frais liés à ce collaborateur. Tous ces éléments sont inclus dans la facturation de la prestation. 

Enfin, les indépendants peuvent s’adapter facilement aux changements évoqués dans l’article de Challenges sur les nouveaux défis des DAF. Ils sont effectivement plus souples, mobiles et proactifs par rapport à un directeur financier évoluant en interne. Ces particularités représentent des atouts concurrentiels pour l’entreprise. Un regard extérieur est par ailleurs salvateur dans l’analyse et la gestion des risques. 

Image de couverture Par Andrey_Popov / Shutterstock

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez les dernières nouvelles

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour
    J’ajouterai que faire appel n’est que du bonus surtout si vous ne disposez pas encore de locale pour votre entreprise ou tout simplement parce que votre entreprise est virtuelle.
    Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici