Découvrir les métiers de la finance

La finance englobe toutes les activités impliquant la recherche ou l’octroi de capitaux pour réaliser des opérations économiques. Aujourd’hui, ce domaine est de plus en plus large avec la multiplication des échanges et l’interconnexion des marchés. Les fonctions tendent par ailleurs à se diversifier depuis la digitalisation du secteur. Ainsi, elles ne se limitent plus aux métiers de la banque, de l’assurance, de la gestion…

Quels sont les différents métiers de la finance ?

En entreprise, les métiers de la finance concernent souvent le traitement de pièces comptables ou autres documents similaires. Ils s’occupent davantage de transactions dans la banque de détails et les banques d’affaires. En tout cas, ces activités sont généralement associées à des opérations de gestion ou d’audit. Elles nécessitent en effet un suivi strict en matière de précision et de conformité à la réglementation. 

Le monde de la finance fait actuellement partie des principaux recruteurs du privé dans l’Hexagone. Les acteurs du secteur embauchent en moyenne des dizaines de milliers de candidats chaque année. Ils recherchent surtout les commerciaux et les spécialistes de la finance. À l’ère du Big Data, les opérateurs économiques tendent également à se ruer sur les analystes IT et financiers

Analyste d’affaires

Le travail de l’analyste d’affaires consiste à étudier les besoins de l’entreprise. Il pourra ainsi évaluer le business-model de l’organisation et documenter l’ensemble des process. Sur cette base, le business analyst jouera le rôle d’agent de liaison entre la société et ses différents prestataires. Il doit cependant disposer d’un MBA ou équivalent pour réussir à optimiser les processus et à multiplier les opportunités. 

Contrôleur

Dans le privé, le contrôleur est le responsable de la gestion et de la planification des budgets. Il est aussi appelé contrôleur de gestion. Ce professionnel est chargé de la prévision budgétaire et de l’optimisation de l’usage des ressources. De même, le contrôleur financier supervise la validation des opérations budgétaires publiques. Il est rattaché au Ministère des Finances. Dans les deux cas, le poste requiert un DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) ou bac+5 équivalent. 

Contrôleur
Par fizkes / Shutterstock

Expert-comptable

Le travail d’expert-comptable figure parmi les métiers de la finance les plus connus. Il contrôle toute la partie comptable et fiscale d’une entreprise. L’expert conseille aussi les dirigeants sur différents sujets d’ordre financier, social ou juridique. Pour devenir expert-comptable, il faut à la fois disposer d’un :

  • DCG (diplôme de comptabilité et de gestion), niveau bac+3 ;
  • DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion), niveau bac+5 ;
  • DEC (diplôme d’expertise comptable) niveau bac+8.

Conseiller financier

Le conseiller financier accompagne les particuliers ou professionnels dans la gestion de leur portefeuille d’investissements. Il permet notamment de définir des objectifs réalistes et de suivre les rendements des supports de placements. Son intervention peut aussi couvrir le bilan patrimonial et fiscal des clients. Ce métier est ouvert aux titulaires d’un bac+4 en sciences financières, gestion ou commerce.

Directeur financier

Le DAF doit s’assurer de la bonne gestion d’une entreprise sur le plan financier et administratif. Autrement dit, le directeur financier surveille la rentabilité, la solvabilité et la conformité de l’établissement. Le poste est accessible avec un DSCG ou un bac+5 en gestion, finance-comptabilité, droit des affaires, ressources humaines… Il exige toutefois une solide expérience dans la gestion d’entreprise. Rédiger un CV de directeur financier n’est pas évident. N’hésitez pas à vous faire seconder pour intégrer l’entreprise que vous visez.

Directeur financier
Par CrizzyStudio / Shutterstock

Responsable d’audit

Le responsable d’audit coordonne et supervise les auditeurs en interne. Il peut ainsi détecter les éléments préjudiciables à l’entreprise sur le plan opérationnel, financier, légal et stratégique. Selon l’établissement, le professionnel peut aussi être appelé « directeur de l’audit interne ». Cette fonction est ouverte aux titulaires d’un :

  • Master CCA (comptabilité, contrôle et audit) ou d’un DCSG ;
  • Bac +5 en comptabilité, en gestion et autres domaines financiers ;
  • Diplôme d’école supérieure de commerce ;
  • Diplôme d’IEP, mention économie et finance.

Quels sont les nouveaux métiers de la finance ?

Les nouveaux métiers de la finance sont majoritairement liés à la mutation digitale du secteur. En effet, la digitalisation s’est accompagnée de défis inédits pour les opérateurs traditionnels. Les banques font notamment partie des premières touchées avec l’augmentation exponentielle du volume de données à gérer. Le data analyst devient dès lors incontournable, sous la supervision du chef de projet IT et finance. 

Actuellement, les établissements bancaires sont aussi nombreux à disposer d’un analyst KYC (know your customer). Il joue globalement le rôle d’un analyste crédit. Cependant, l’expert utilise davantage d’outils et de données pour étudier les profils. Il permet ainsi d’anticiper les défauts de remboursement. Enfin, la prise de décision est désormais optimisée par le FP&A manager (financial planning & analysis manager).

Image de couverture Par PIC SNIPE / Shutterstock : https://www.shutterstock.com/fr/image-photo/business-team-brainstorming-discussing-financial-data-1936045573

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez les dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici