Selon Morgan Stanley : le dollar US demeure la valeur refuge sur le Forex

Accueil Economies et Finances Selon Morgan Stanley : le dollar US demeure la valeur refuge sur le...

Dans l’après-confinement, les marchés financiers vivent des sommets jamais atteints précédemment, et ce, pour de nombreux actifs, mais aussi pour des indices. À la mi-août, le dollar US a atteint son plus bas niveau depuis plus de deux ans, par rapport à ses pairs, alors que l’indice du dollar US a atteint 92,477. Mais les spécialistes de Morgan Stanley le confirment, le dollar US restera la valeur refuge du Forex.

Un bon marché pour les débutants sur Forex

Les crises se suivent et les valeurs refuges tendent à demeurer les mêmes. On a observé, au cours de la crise du coronavirus, un retour vers l’achat d’or et aussi la stabilité du dollar US, qui servent tous deux à protéger les investisseurs en temps difficiles sur les marchés. Alors que certains proposent que le Bitcoin soit une valeur refuge en devenir, force est d’admettre qu’après une montée fulgurante et son dépassement, enfin, du seuil des $10 000 US, il est dorénavant bloqué sous la barre des $12 000 US, démontrant qu’il lui reste encore du chemin à faire avant de la consacrer comme valeur sûre.

Le dollar US est donc une bonne manière de commencer à investir pour le trader Forex débutant qui désire s’initier à ce marché financier, le plus important au niveau des transactions journalières au monde. Il peut aussi commencer à transiger la paire EUR/USD qui a elle aussi atteint de nouveaux sommets annuels dernièrement. Alors que par le passé, le yen était la valeur refuge, aujourd’hui, ce n’est plus le cas, bien que la banque indique tout de même que le yen japonais et le franc suisse restent des paris relativement sûrs.

Pourquoi le dollar US est-il présentement une valeur refuge ?

Une des raisons qui font du dollar US une valeur refuge, présentement, est que les taux américains, qui sont plus bas, en font une monnaie de financement plus attrayante pour les carry trades. Cela ne veut cependant pas dire que le sentiment de risque va disparaître dans les jours qui viennent. La situation demeure instable, ce qui justifie que le dollar américain soit en position de « biais baissier. »

La crainte générale des investisseurs, causée par la crise de COVID-19, a eu pour effet de propulser le dollar américain a ses plus hauts niveaux depuis presque quatre ans. La devise américaine est devenue un bien très en demande face aux autres monnaies internationales. La paire yen et dollar américain (USD/JPY), devrait être elle aussi très en demande dans les mois qui viennent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

ante. elit. Sed Aenean ultricies eleifend suscipit risus. ut massa vel, id,