Impact des ventes sur Internet sur le commerce local

AccueilEntreprise et BusinessImpact des ventes sur Internet sur le commerce local

Le commerce électronique connaît un développement exponentiel pour la plus grande joie des pure players. Pour éviter de fermer boutique, les commerçants locaux ont été contraints de mettre en place un canal de vente en ligne. Néanmoins, l’essor du e-commerce ne représente plus forcément une menace pour eux, mais peut être saisi comme une opportunité pour améliorer leur chiffre d’affaires et fidéliser leurs clients.

Vente en ligne : un pourcentage toujours plus important du CA des commerces locaux

L’avènement de la vente en ligne est souvent pointé du doigt comme étant à l’origine de la disparition de nombreux emplois en lien avec le commerce traditionnel. Pourtant, cette situation a également entraîné le développement de plusieurs métiers comme celui de transporteur colis

En 2020, 41,6 millions de Français ont effectué des achats sur Internet. Les transactions en ligne ont ainsi atteint 112 milliards d’euros cette année-là. Face à l’explosion de la vente en ligne, de nombreux commerçants locaux ont décidé de créer un site de e-commerce. Cette mesure a un impact tangible sur leur chiffre d’affaires. En effet, la vente en ligne des commerçants locaux constitue une part de plus en plus importante de leur CA. En 2020, les transactions sur Internet ont notamment représenté 13,1 % du CA global de la vente de détail en France. Ce chiffre traduit une progression de 3,3 % par rapport à 2019.

Il faut savoir qu’en étant présent sur le Web, un commerçant a la possibilité de mieux faire connaître sa boutique, ce qui accroît nécessairement sa visibilité. Par exemple, si son point de vente apparaît sur Google Maps, les internautes peuvent trouver son adresse et donc s’y rendre. Il en résulte une augmentation du trafic en magasin.

Par ailleurs, un site de e-commerce étend la zone de chalandise des commerçants. Ceux-ci ne se limitent plus aux consommateurs localisés dans la ville où ils sont implantés, mais peuvent proposer leurs produits à ceux qui vivent dans toute la France. Qu’il soit question d’ouvrir son commerce à Paris ou dans toute autre ville, il s’avère donc intéressant de créer un site de vente en ligne en complément d’une boutique physique.

Vente en ligne : un pourcentage toujours plus important du CA des commerces locaux
Par Iryna Inshyna / Shutterstock

Commerçants locaux : quand vendre en ligne améliore aussi l’expérience d’achat de vos clients

La vente en ligne des commerçants locaux leur est également profitable étant donné qu’elle améliore l’expérience des clients. Les consommateurs qui vivent un parcours d’achat positif sont en effet plus enclins à revenir vers un commerçant. De plus, ils sont plus disposés à dépenser plus. Des études révèlent que le montant du panier moyen d’un client fidélisé est entre 15 et 25 % plus élevé par rapport à celui d’un prospect.

Mais de quelle manière Internet peut-il améliorer l’expérience d’achat ? Tout d’abord, il offre aux commerçants de nouveaux moyens de communiquer avec les clients comme les newsletters. De plus, il leur donne la possibilité de proposer des rabais (par le biais de codes promotionnels par exemple). En outre, les canaux en ligne permettent aux commerçants de se montrer plus réactifs face aux demandes de leurs clients.

En résumé, le commerce électronique et la boutique physique sont désormais complémentaires. D’ailleurs, 90 % des consommateurs en France souhaitent désormais retrouver sur Internet les magasins traditionnels.

Commerçants locaux : quand vendre en ligne améliore aussi l'expérience d'achat de vos clients
Par fizkes / Shutterstock

Viser la meilleure expérience d’achat possible grâce à votre service client

La vente en ligne des commerçants locaux favorise la fidélisation client et leur permet de bénéficier des divers avantages y afférents. Les résultats seront encore meilleurs s’ils mettent en place un service client de qualité. Concrètement, celui-ci doit être accessible à partir d’un maximum de canaux, dont :

  • Le téléphone ;
  • L’e-mail ;
  • Le site internet ;
  • La messagerie instantanée ;
  • La boutique ;
  • Les réseaux sociaux.

L’importance de déployer un service client multicanal est mise en avant par un sondage qui a été mené par la société d’études et de conseil BVA. Cette enquête révèle qu’il est plus difficile pour les consommateurs de solliciter un service client par téléphone ou en boutique. Il est possible de remédier à ce problème grâce à d’autres moyens de contact comme le site internet ou la messagerie instantanée.

Image de couverture Par giggsy25 / Shutterstock

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez les dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici