Quel est l’impact du coronavirus sur les bourses mondiales ?

Accueil Economies et Finances Quel est l'impact du coronavirus sur les bourses mondiales ?

Le coronavirus est le problème qui mine actuellement notre société. Il s’agit d’une épidémie qui s’est répandue peu à peu et qui a atteint aujourd’hui plusieurs pays dans le monde. Ce virus a provoqué déjà de nombreux morts, et continue de faire des victimes. Afin de réduire les risques de contamination, plusieurs pays ont pris des dispositions pour empêcher les grands rassemblements de personnes, même sur les lieux de travail. Voilà comment en très peu de temps, l’impact du coronavirus sur les bourses mondiales s’est fait sentir.

Pourquoi le coronavirus a-t-il un impact sur l’économie ?

Comme vous devez sans doute le savoir, le coronavirus est une épidémie dont les premiers cas ont été détectés en Chine. On peut dire que jusqu’à présent, c’est le pays le plus affecté par la maladie, car chaque jour il y a de nouveaux cas de contamination et les morts se comptent par plusieurs dizaines. La Chine est donc très vulnérable en ce moment, surtout sur le plan économique. Vous pourrez en apprendre un peu plus sur le sujet dans cette catégorie finance.

Dans le but de préserver la population et de réduire au maximum les risques de contamination, de nombreux travailleurs se sont vu accorder un congé d’une durée indéterminée. Des congés payés bien évidemment, ce qui représente une charge pour les entreprises dont les activités sont à l’arrêt, et aussi pour le gouvernement.

C’est déjà là un exemple palpable de l’impact du coronavirus sur les bourses. En effet, pour soutenir l’économie du pays, la banque centrale chinoise a dû injecter un montant équivalent à 156 milliards d’euros. Si pour le moment on peut espérer que l’économie du pays ne sera pas complètement affaiblie, il est quand même certain que sa croissance en subira un coup.

Pourquoi le coronavirus a-t-il un impact sur l'économie ?

Ainsi, puisqu’il s’agit de l’une des plus grandes puissances au monde, les problèmes économiques que rencontre la Chine affectent inévitablement l’économie mondiale. Un exemple simple est celui du secteur du pétrole. Il faut dire à ce niveau que la Chine représente le deuxième plus grand consommateur de pétrole sur le plan mondial.

Alors étant donné que les transports en commun qui utilisent une grande partie des produits pétroliers sont à l’arrêt, le pays n’en consomme plus autant. La première conséquence, c’est la chute des prix du pétrole, et ce sur le plan mondial. Du côté de la bourse, comme on pouvait s’y attendre dans cette situation, la côte du pétrole est en chute libre.

Cet impact du coronavirus sur les bourses se remarque sur toutes les grandes places et marchés financiers où le pétrole est côté. Le plus grave, c’est que cela affecte également le secteur de l’industrie minière. Même le secteur des matières premières agricoles n’a pas été épargné. Il ne fait donc aucun doute que si cette épidémie continue à se répandre ainsi, toute l’économie mondiale en sera gravement affectée.

L’économie mondiale se porte-t-elle mal ?

Peut-on déjà dire que l’économie mondiale se porte mal ? Eh bien oui, car le coronavirus est une véritable gangrène qui détruit tout sur son passage. C’est un danger qui menace l’économie mondiale, car à moyen terme, il mettra à mal les finances de nombreux pays, même celles des grandes puissances.

Autrement dit, que ce soit la Chine, les USA et les autres grandes puissances des différents continents, tous devront faire face à d’énormes difficultés. Dans ces conditions, qu’en sera-t-il des pays émergents ou en voie de développement ? On se demande bien quel sera leur sort vu le grand impact du coronavirus sur les bourses mondiales.

Par ailleurs, il faut noter que plusieurs études et estimations ont déjà été effectuées à ce sujet, par de grands économistes. D’après leurs analyses, il y a 2 chances sur 3 que le monde traverse une fois de plus la récession de 2008. Plusieurs marchés boursiers ont déjà vu leurs cours s’effondrer de manière significative, sans la possibilité d’y remédier.

De plus, ce sont des pays entiers qui sont bloqués, notamment l’Italie ou la Chine, qui ont dû arrêter le fonctionnement des moyens de transport. De nombreuses manifestations et évènements ont été annulés à la dernière minute, ce qui crée aussi un gros manque à gagner pour plusieurs nations.

L'économie mondiale se porte-t-elle mal ?

Peut-on parler de Krash boursier ?

Pour l’heure, nous pouvons nous réjouir de quelque chose, car malgré l’impact du coronavirus sur les bourses, nous n’en sommes pas encore au krash boursier. Ce phénomène observé lors de la crise de 2008 se traduit par un « sauve qui peut » général dans le secteur boursier. Tout le monde vend ses actions, peu importe le prix, juste pour sauver au moins les meubles.

Il faut savoir néanmoins que si le krach boursier n’est pas encore effectif, nous n’en sommes plus vraiment loin. Il y a en effet des signes très alarmant, notamment la chute libre des secteurs comme le tourisme, l’automobile, le transport, etc. Il faudra donc faire preuve de vigilance, car pour le moment, rien ne laisse présager la fin de cette épidémie.

Comme vous pouvez le voir, l’impact du coronavirus sur les bourses est bien réel et devient de plus en plus grave au fil du temps. Alors faut-il déjà commencer à vendre ses actions en bourse pour ne pas perdre trop d’argent, ou au contraire acheter maintenant en pariant sur un relèvement prochain de l’économie ? Nul ne saurait le dire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

nunc lectus et, Sed sem, tristique