Coronavirus : quelles sont les mesures de soutien mises en place par le gouvernement français ?

Accueil Entreprise et Business Coronavirus : quelles sont les mesures de soutien mises en place par...

Depuis que l’épidémie du coronavirus s’est propagée sur l’ensemble du continent européen et même au-delà, la vie n’est plus pareille. Il est devenu très difficile de sortir, de travailler, de faire ses courses, ou même d’avoir accès aux soins. Dans ce chaos, les entreprises sont particulièrement affectées car leurs activités sont à la baisse, ou carrément à l’arrêt. Voilà pourquoi le gouvernement français a pris depuis plusieurs jours, des mesures de soutien à l’endroit de ses entreprises les plus vulnérables.

L’impact du coronavirus sur les entreprises françaises

Comme vous le savez sans doute déjà, le mot d’ordre en France actuellement, c’est « confinement ». Tous les citoyens, ou presque, doivent vivre en autarcie complète, en évitant tout contact avec le monde extérieur. Les déplacements sont réduits au strict minimum, c’est-à-dire pour faire ses courses ou pour aller dans un centre de santé.

Les activités des entreprises sont donc compromises et pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les fournisseurs ne sont plus en mesure de livrer la matière première ou les indispensables pour le bon déroulement des activités de l’entreprise. Ensuite, bien avant de prendre des mesures de soutien, l’État a invité les travailleurs à opter pour le télétravail.

Par conséquent, il n’y a presque plus d’effectifs dans les locaux des entreprises. Pour finir, les clients eux-mêmes se font très rares, et certains demandent même l’annulation de leurs réservations ou commandes, et un remboursement intégral du montant versé. Autant dire que ce n’est vraiment pas le moment idéal pour être un chef d’entreprise.

Des reports de paiements divers

Face aux grandes difficultés que rencontrent les entreprises en ce moment, l’État français a décidé de mettre en place des mesures de soutien. Ces mesures s’appliquent avant tout aux entreprises les plus vulnérables face à cette crise. Il faut donc remplir certaines conditions et prouver l’impact de cette épidémie sur vos activités pour pouvoir en profiter.

Ainsi, parmi les mesures de soutien aux entreprises en France, on retrouve le report de divers paiements. Cette mesure vient soulager les promoteurs qui peuvent attendre de voir leurs activités reprendre avant de s’acquitter de leurs dettes. Les paiements concernés par le droit de report sont entre autres :

  • Les impôts
  • Les loyers
  • Les factures d’électricité
  • Les factures de gaz
  • Les factures d’eau
  • Les cotisations sociales
  • Les mensualités des crédits bancaires, etc.

Il est certain que cela ne permettra pas de combler le gros manque à gagner auquel les entreprises devront faire face, mais au moins, elles auront plus de temps pour honorer leurs engagements.

Malheureusement, pour ceux qui ont des actions en bourse cette aide sera loin d’être suffisante, car l’impact du coronavirus sur les bourses est également très négatif. Il faudra donc espérer que d’ici la fin de la crise, votre portefeuille ne soit pas complètement vide.

Une aide financière de l’État

Parmi les mesures de soutien du gouvernement français aux entreprises, on retrouve aussi une aide financière d’un montant non négligeable. Un fond de solidarité a en effet été créé depuis que cette crise a pris de l’ampleur, pour soutenir les entreprises en difficulté.

Il faut noter à ce niveau que les entreprises concernées sont surtout les TPE, c’est-à-dire les Très Petites Entreprises. Ce sont elles en réalité qui auront plus de mal à affronter cette crise. Alors pour éviter qu’elles ne soient forcé de déposer le bilan, l’État français a décidé de leur accorder une aide pouvant aller jusqu’à 1 500 euros.

Les travailleurs indépendants peuvent aussi bénéficier de cette aide financière, mais à condition de remplir plusieurs critères. Il faut noter par ailleurs que cette aide n’est pas forfaitaire. Aussi, lorsque vous remplissez les conditions et critères d’éligibilité, vous devez faire certaines démarches pour bénéficier du montant accordé.

C’est l’une des mesures de soutien qui coutent le plus d’argent à l’État français, puisque le fond de solidarité créé à cet effet s’élève à un montant d’un milliard d’euros. Quoi qu’il en soit, si vous pensez être en mesure de bénéficier de cette aide, vous devez savoir que votre entreprise doit remplir les conditions suivantes :

  • Avoir un chiffre d’affaire de moins d’un million d’euros
  • Être une TPE, un artisan, un commerçant ou un auto- entrepreneur
  • Avoir moins de 11 salariés
  • Avoir subi une baisse de 70% au moins de son chiffre d’affaires à cause du coronavirus, ou être en situation de fermeture administrative.
Une aide financière de l’État

Comme vous pouvez le voir, le gouvernement français n’est pas resté insensible aux difficultés que traversent actuellement ses entreprises locales. Il a mis en place très tôt, des mesures de soutien qui espérons-le, pourront aider les entrepreneurs à faire face et à maintenir leur activité à flot. Il faut également espérer que d’ici les jours à venir, le monde pourra dire adieu à cette épidémie et que la vie reprendra son cours normal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici