Carte bancaire pour mineur : toutes les infos

AccueilEconomies et FinancesBanqueCarte bancaire pour mineur : toutes les infos

Il existe actuellement une grande diversité d’offres bancaires dédiées aux mineurs. Ces packages s’adressent le plus souvent aux enfants des clients de la banque. De nombreuses enseignes proposent aussi des produits visant à fidéliser les jeunes dès leur plus jeune âge. Ainsi, les comptes jumelés ne sont pas forcément requis. En revanche, des adultes doivent toujours participer à ce type de souscription. 

Quel est l’âge minimum pour avoir une carte bancaire ?

Quel est l'âge minimum pour avoir une carte bancaire ?
Par bodnar.photo / Shutterstock.com

Une carte bancaire pour mineur est accessible à partir de 12 ans dans la plupart des réseaux. Cet âge peut toutefois baisser jusqu’à 10 ans auprès de certaines banques comme Orange Bank ou PixPay. Revolut Junior propose même une Mastercard aux enfants des clients dès 7 ans. Néanmoins, les représentants légaux bénéficient d’un contrôle total sur cette carte prépayée et peuvent la bloquer à tout moment

En général, une carte bancaire pour mineur est caractérisée par l’existence d’une fonctionnalité parentale via une application dédiée. Cet outil permet notamment : 

  • D’approvisionner et de consulter le solde des comptes ;
  • De valider ou de refuser les transactions demandées ;
  • De plafonner les retraits et les paiements sur une durée fixée ;
  • De restreindre la zone d’utilisation et les règlements en devises ;
  • De bloquer des opérations prédéfinies (achat en ligne, paiement sans contact, dépense dans des boutiques spécifiques, etc.).

Le contrôle parental est un incontournable sur le marché des cartes pour mineurs, indépendamment de l’âge des utilisateurs. Ainsi, les responsables légaux pourront accorder un peu de latitude aux plus jeunes, sans pour autant les laisser sans surveillance. Cet accompagnement permettra de leur apprendre la gestion financière. De plus, ces offres incluent souvent des options aidant à épargner pour ses enfants. Vous pourrez donc constituer un capital pour vos mineurs à charge. 

Quels sont les différents types de cartes bancaires pour un mineur ?

Quels sont les différents types de cartes bancaires pour un mineur ?
Par ViDI Studio / Shutterstock.com

Avant de choisir une carte bancaire pour mineur, vous devez évaluer le niveau de contrôle souhaité sur le compte de votre enfant. Vous pouvez par ailleurs souscrire une Visa ou une Mastercard pour les moins de 18 ans. Les options varient toutefois en fonction des distributeurs et des frais associés. De ce fait, il est important de comparer les offres disponibles pour trouver les formules les plus adaptées. 

Les services bancaires pour les jeunes privilégient souvent les cartes de paiement prépayées. Elles peuvent être alimentées facilement par le compte des parents ou des tuteurs légaux de l’enfant. De plus, le montant crédité est prédéfini. Une fois la somme dépassée, il faudra recharger la carte avec un dépôt ou un virement. Cette option permet de maîtriser les dépenses et d’éviter les éventuels découverts. 

Vous bénéficiez également de la même protection avec une carte à autorisation systématique. En effet, la banque vérifie à chaque fois l’argent sur le compte avant de valider une transaction. Les risques de découvert sont donc nuls sur ce type de formule. De plus, il s’agit généralement de cartes à débit immédiat. L’utilisateur sera ainsi conscient de l’impact des paiements sur son budget hebdomadaire ou mensuel. 

La carte de retrait est aussi efficace pour l’éducation financière des mineurs. Elle peut être liée à un livret d’épargne ou à un compte courant. Cependant, ses fonctionnalités sont souvent limitées aux retraits dans les DAB (distributeurs automatiques de billets). Vous pouvez par ailleurs restreindre les montants et le nombre d’opérations, par semaine ou par mois. 

Comment avoir une carte bancaire pour mineur ?

Comment avoir une carte bancaire pour mineur ?
Par ChristianChan / Shutterstock.com

Une carte bancaire pour mineur requiert l’intervention des représentants légaux de l’enfant. Il peut s’agir de parents ou de tuteurs. En effet, les signatures des moins de 18 ans n’ont aucune valeur juridique. Les banques exigent donc l’accord signé des responsables des mineurs avant de leur fournir des services. De plus, ces adultes joueront le rôle de garants en cas d’incidents bancaires. 

Dans l’ensemble, les formalités sont similaires aux demandes de cartes des majeurs. Les pièces justificatives incluront toutefois le responsable légal de l’utilisateur. En général, vous devrez fournir :

  • Les pièces d’identité du mineur et de ses représentants légaux ;
  • Le justificatif de domicile de l’enfant et de ses parents ou tuteurs ;
  • Le RIB de la personne se portant garante de ce nouveau client.

Après 16 ans, l’ouverture d’un compte est relativement plus simple pour les mineurs. Ils auront seulement besoin d’être accompagnés d’un parent ou d’un représentant légal pour valider leurs signatures. Les adolescents pourront néanmoins entamer la démarche eux-mêmes. Par ailleurs, les cartes obtenues offriront plus de liberté à leur propriétaire, surtout avec les packs dédiés aux jeunes.

Image de couverture Par Martin Novak / Shutterstock.com

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez les dernières nouvelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici