Calculez le remboursement des frais kilométriques en 2020

Accueil Economies et Finances Calculez le remboursement des frais kilométriques en 2020

Le code fiscal vous donne droit à un remboursement de vos dépenses pour vous rendre au travail. Cette indemnisation concerne vos frais de déplacement professionnel. Vous pourrez bénéficier d’un abattement forfaitaire de 10 % ou une consultation du barème de l’administration fiscale. Pour vous permettre de calculer votre note de frais kilométriques, vous devrez connaître le nombre de kilomètres parcourus et la puissance du véhicule utilisé présente sur la carte grise.

Le barème kilométrique fiscal

Une fois que vous aurez les deux paramètres, vous pourrez procéder à une vérification du barème kilométrique. C’est un chiffre utilisé pour évaluer les frais de déplacement professionnel d’une voiture par les contribuables, et cela de manière forfaitaire. Diffusé chaque année par le gouvernement, le barème kilométrique fiscal est à utiliser pour la déclaration d’impôt et la déclaration des frais réels.

Le taux de 10%, correspondant aux frais liés aux activités d’un salarié sont déduits de ses revenus. Toutefois s’il constate qu’il a payé davantage, il peut se servir du barème kilométrique pour décompter ses frais de déplacement professionnel réels. Vous avez besoin de faire assurer votre voiture de fonction, découvrez des informations utiles sur le site Magazine Assurance.

Comment calculer le remboursement des frais kilométriques ?

Le barème kilométrique 2020 n’est pas encore diffusé. L’administration fiscale se chargera de sa publication en février-mars 2020. Vous n’aurez donc qu’à utiliser celui de 2019 jusqu’à cette date. Le tableau de barème 2019 avantage les conducteurs des petits véhicules, reconnus comme plus performants et plus écologiques.

Le barème kilométrique déterminera le taux de remboursement que vous pouvez appliquer. Il est ainsi défini en fonction du nombre de kilomètres parcourus. Si vous avez un véhicule de 7 CV et que vous l’avez utilisé pour faire une distance de 250 km, vous trouverez sur le barème « jusqu’à 5 000 km ». Ensuite, vous verrez que vous devez multiplier 250 km par le chiffre à l’intersection de la colonne « jusqu’à 5 000 km » et la ligne de 7 CV. Le résultat exprimera votre indemnité kilométrique.

Prenez un exemple plus détaillé, supposez que votre lieu de travail se situe à 20 km de votre domicile. Chaque jour de travail vous permet donc de déduire 40 km. On peut aussi évoquer un cas de déplacement pendant 230 jours avec un véhicule d’une puissance fiscale de 5 CV. La distance totale que vous parcourue serait donc de 9 200 km (230 x 40) dans cette année. Il vous suffira de rentrer ces données dans le calculateur pour découvrir que vous pouvez déduire 3 994 € de frais de déplacement professionnel en 2019, soit 1 188 € + (9 200 × 0,305).

L’administration fiscale met à votre disposition une méthode de calcul plus pratique des frais professionnels. Grâce au menu déroulant, vous n’aurez qu’à rentrer la puissance administrative de votre véhicule. Le nombre de kilomètres réalisé pendant toute l’année sera ensuite à fournir dans le champ du dessous. Un clic sur « calculez » vous permettra d’obtenir le montant des frais de déplacement professionnel que vous pouvez déduire.

Comment calculer le remboursement des frais kilométriques ?

Bon à savoir

  • La distance qui sépare votre lieu de travail de votre domicile est à évaluer correctement. En effet, le centre fiscal se trouvant à votre proximité pourra vous envoyer un inspecteur pour vérifier si vous renseignez la bonne distance.
  • Lorsque vous effectuez un remboursement via les indemnités kilométriques, vous ne pouvez en aucun cas, rembourser également tout ce qui concerne l’entretien et les carburants du même véhicule. En effet, le barème comprend la prise en charge de l’ensemble des frais de déplacement professionnel, notamment l’assurance, les réparations, l’amortissement du véhicule, les carburants à l’exception des péages, les frais de stationnement, les intérêts d’emprunt.
  • Les employeurs peuvent fournir des indemnités kilométriques, fixées à 0,25 €/km, pour leurs salariés qui se rendent au travail à vélo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

quis risus fringilla leo. consectetur id, vulputate, adipiscing sed