Un SIG fournit l’information nécessaire pour gérer efficacement une organisation.

Un système de gestion de l’information (SIG) est un système informatique qui fournit l’information nécessaire pour gérer efficacement une organisation. Un SIG devrait être conçu pour améliorer la communication entre les employés, fournir un système objectif d’enregistrement de l’information et appuyer les objectifs stratégiques et l’orientation de l’organisation.

Systèmes de traitement des transactions

Ceux-ci sont utilisés pour gérer un grand volume de transactions courantes et de routine. Ils ont été introduits dans les années 1960 avec l’avènement des premiers ordinateurs. Les systèmes de traitement des transactions sont largement utilisés aujourd’hui. Les banques les utilisent pour enregistrer les dépôts et les paiements sur leurs comptes. Supermarchés pour suivre les ventes et les stocks. Les gestionnaires les utilisent pour s’occuper de tâches telles que la paie, la facturation des clients et le paiement des fournisseurs.

Systèmes d’exploitation de l’information

Ils ont été introduits après les systèmes de traitement des transactions. Un système d’exploitation de l’information recueille des données de façon exhaustive, les organise et les résume d’une manière qui est utile aux gestionnaires. Ils accèdent à l’information à partir d’un système de traitement des transactions et l’organisent d’une manière utile. Les gestionnaires s’en servent pour obtenir de l’information sur les ventes, les stocks, la comptabilité et d’autres données liées au rendement.

Systèmes d’aide à la décision (SAD)

Un DSS est un système informatique interactif qui peut être utilisé par les gestionnaires sans l’aide de spécialistes en informatique. Il leur fournit l’information dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées. Il se compose de trois éléments fondamentaux : un système de gestion de base de données (SGBD), qui stocke une grande quantité de données pertinentes aux problèmes que le MAS a été conçu pour résoudre, un système de gestion fondé sur un modèle (SGBD), qui transforme l’information du SGBD en données utiles à la prise de décisions, et un système de gestion et de génération de dialogue (SGCD), qui fournit une interface conviviale entre le système et le gestionnaire qui n’a pas reçu une formation informatique poussée.

Systèmes experts et intelligence artificielle

Ces systèmes utilisent les connaissances humaines saisies dans un ordinateur pour résoudre des problèmes qui exigeraient normalement de l’expérience humaine. Pour faire correspondre l’expérience et l’intelligence humaines, l’ordinateur doit faire ce qui suit : reconnaître, formuler et résoudre un problème ; expliquer les solutions ; et apprendre de l’expérience. Ces systèmes expliquent la logique de leurs conseils à l’utilisateur et en plus de résoudre des problèmes peuvent également servir d’enseignant. Ils utilisent des processus de pensée flexibles et peuvent s’adapter aux nouvelles connaissances.

Considérations

La perte de l’élément humain vital est un problème potentiel lié au recours aux communications électroniques et au traitement de l’information. Parfois, en raison de la complexité de l’information, un rapport du SIG ne peut pas la résumer efficacement. La coordination et la gestion d’une entreprise exigent des informations très riches et parfois non quantifiables. Par exemple, on peut commettre une erreur lors de l’évaluation de la tâche d’un employé en se basant uniquement sur les chiffres générés par un SIG. Les chiffres peuvent indiquer un problème, mais la rencontre en personne est nécessaire pour discuter de la nature du problème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here