Traitement des données dans la Comptabilité financière

Dans le contexte de l’entreprise, les conversations entre les comptables financiers et le personnel informatique insinuent souvent une division opérationnelle de base sur la question de savoir ce que signifie réellement le traitement des données. Pour les comptables, le processus comprend la tenue de la comptabilité, l’examen des écritures comptables et la préparation du bilan de l’entreprise, tandis que les professionnels des TI le voient sous l’angle de l’automatisation et de la rapidité technologique.

Identification

Le traitement des données de comptabilité financière comprend le journal opérationnel des événements économiques d’une entreprise à partir du moment où ils se produisent jusqu’à la date à laquelle les gestionnaires financiers déclarent les données dans des résumés de données. En un sens, le traitement de l’information financière couvre des aspects tels que la révision du document source, la comptabilité et l’évaluation de l’écriture de journal ainsi que la préparation du bilan, la publication des états financiers et l’examen postérieur au rapport. Ensemble, toutes ces étapes aident une entreprise à communiquer efficacement avec l’opinion des investisseurs, à façonner l’opinion publique et à changer la perception de certains clients que l’organisation éprouve des difficultés économiques ou ne produit pas d’éléments de la plus haute qualité.

Mécanique

Le processus de présentation de l’information financière commence par l’envoi de documents ou de sources de transactions par les gestionnaires des opérations au service de la comptabilité. Les comptables subalternes examinent la source d’information et enregistrent les opérations sous-jacentes des crédits et des débits des comptes financiers. Il s’agit notamment de l’actif et des dépenses, ainsi que du revenu passif et de la valeur nette. Les gestionnaires de la comptabilité examinent le grand livre pour vérifier la conformité aux lignes directrices réglementaires et déterminer si les écritures contiennent un consentement mathématiquement exact. Les gestionnaires préparent le bilan, qui vérifie que le total des crédits est égal au total des débits (une conséquence de l’équation comptable de base qui ordonne aux marchandises d’être égales au passif plus les capitaux propres). La préparation des états financiers est l’étape suivante, après quoi les gestionnaires financiers présentent les documents comptables importants dont les vérificateurs peuvent avoir besoin lorsqu’ils examinent les revenus et les dépenses des processus de tenue des registres et des processus internes de la société.

Suivez les traces écrites

Dans un traitement de données de comptabilité financière typique, toutes les entreprises respectueuses de la loi ont un point commun : la capacité de mettre en place des processus corrects pour l’archivage des données. C’est important pour répondre aux stocks réglementaires, répondre aux besoins des vérificateurs, faciliter le travail du personnel lors de l’examen de l’information antérieure et créer une plate-forme d’information solide permettant aux chefs de service de tirer facilement parti du capital intellectuel de l’entreprise pour prendre des décisions et éviter les erreurs passées.

Outils et technologie

Dans l’économie moderne, les entreprises s’appuient sur les dernières technologies pour traiter l’information, l’archiver et y accéder chaque fois que le personnel en a besoin pour des propositions opérationnelles d’une transaction à temps ou dans le monde. Les outils du commerçant comprennent les programmes d’accréditation de crédit et de gestion des prêts, aussi connus sous le nom de SGREM, le contenu des applications de flux de travail, les programmes de gestion des documents, les programmes d’analyse financière, les applications de recherche ou de recherche d’information, l’ordinateur central.

L'actualiéts :

Laisser un commentaire