L’assurance immobilière présente des couts non négligeables, mais elle aide à protéger les emprunts. Si vous concrétisez un achat ou si vous avez déjà un crédit immobilier, l’assurance de prêt immobilier vous engage. Nous avons donc pour vous des points clés, pour vous orienter et vous permettre de comprendre, comment marche le contrat d’assurance individuel de prêt immobilier.

Qu’est ce un contrat d’assurance de prêt immobilier

Le contrat d’assurance immobilier, est un code des assurances appelé assurance emprunteur ou ADI (Assurance Décès Invalidité). Cette assurance permet aux emprunteurs d’être couverts quand ils contractent ce contrat d’assurance. Ainsi, l’assurance pourra prendre la relève quand il y aura un cas de maladie, d’accident qui empêcherait, de rembourser les échéances. Pour la loi cette assurance n’est pas obligatoire. Mais elle s’impose dès que vous contractez un crédit immobilier. Les banques obligent les emprunteurs à couvrir certaines charges en cas de défaut de paiement de l’emprunteur.

Le rôle du contrat d’assurance de prêt immobilier

Ce contrat aide à protéger l’emprunteur et ses proches.  Cette assurance est exigée par la banque à son emprunteur, afin de lui octroyer un prêt immobilier. Cette assurance permet de faire face aux remboursements de crédit en cas de décès, de chômage ou d’invalidité de l’emprunteur.  L’assurance emprunteur remboursera à votre place, des mensualités voir même la totalité de votre crédit dans certains cas comme :

*Invalidité : dans ce cas, l’assurance prend en charge la totalité de l’emprunt selon  le degré d’invalidité. Pour un niveau plus élevé, l’assurance fonctionne avec  la garantie PTIA, s’il est impossible pour l’intéressé de faire les 5 gestes du quotidien. Le taux est au dessus de 66% pour les IPT et 33% pour les IPP.

  • *En cas de décès : dans le cas de décès, le bien immobilier sera automatiquement remboursé.
  • *En cas d’arrêt, maladie : dans ce cas, dans une période de trois mois l’assurance prend en charge, toutes les mensualités.
  • *En cas de chômage ou de perte d’emploi : cette couverture n’est pas souvent choisie, car elle est beaucoup plus chère, néanmoins en cas de perte d’emploi, l’assurance rembourse le prêt.

’assurance perte d’emploi est une garantie qui aide la banque à rembourser toutes les échéances de l’emprunt en cas de perte d’emploi.

Voici donc nos conseils pour vous aider à souscrire à votre contrat d’assurance  individuel de prêt immobilier.

1 La sécurité que procure le contrat d’assurance individuel de prêt immobilier.

Pour quelqu’un qui souscrit à un emprunt, il doit obligatoirement assurer les fonds. Ainsi, il lui faut choisir une assurance emprunteur. La banque vous exige cette assurance, afin de vous protéger. Pour cela, vous devez verser mensuellement une cotisation d’assurance, pour qu’au cas où surviendrait un accident, l’assureur pusse prendre en charge la mensualité du crédit immobilier. Au pire des  cas, lorsqu’il y aurait un décès, il remboursera le capital restant dû. C’est donc une sécurité pour l’emprunteur et la banque.

2 La variation du montant selon le profile

Le montant est évalué conformément au profile de l’emprunteur.  Se montant se détermine par rapport au capital emprunté et au capital restant dû. La détermination du montant prend en compte : le montant de l’emprunt, l’état de santé de l’emprunteur, la profession et plusieurs autres critères. Pour ce qui est du taux de l’immobilier et du taux d’assurance, ces deux taux diffèrent l’un de l’autre.

3 Tout mentionner dans la déclaration

Un questionné vous est remis pour remplir, lors de souscription au contrat d’assurance. Ce contrat doit être rempli sans contenir de mensonge, les informations que vous données doivent donc être exactes et réelles. En cas de mensonge ou de fausse information, vous pourrez manquer d’être indemniser. Pour ce qui est des personnes qui ont des antécédents médicaux, il y a des solutions à leur encontre comme la convention Aeras, c’est-à-dire s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé.

Quelles sont les conditions pour souscrire à une assurance emprunteur

Ces conditions permettent  d’évaluer avec plus de précision le risque, que présente l’assuré. Les garanties accordées et les tarifs proposés sont obligatoires. Ceci sur la base d’une déclaration d’un questionnaire médical. Dans le cas contraire, une visite médicale peut être réclamée, en complément. Dans le cas où l’assuré aura un grave risque.

Les avantages d’un contrat individuel d’assurance de prêt immobilier

Pour jouir des avantages  de ce contrat, vous devez obligatoirement souscrire à une assurance de prêt, qui représente généralement  5 à 30% du montant total de l’emprunt. Cette assurance est capitale et aide à protéger et l’assuré et les membres de sa famille. La banque est la principale bénéficiaire de ce contrat d’assurance. Cette assurance ne profite toujours pas à l’emprunter, car elle lui revient toujours chère.

– Le contrat d’assurance emprunteur ne convient pas souvent au profil de l’emprunteur. Il est donc important pour l’emprunteur de déléguer son assurance à une tierce personne. Cette délégation d’assurance permet d’emprunter,  de souscrire à une assurance de prêt au près d’un établissement de crédit, qui n’est pas la banque qui octroie le crédit. Pour protéger les emprunteurs, une loi appelée la loi Lagarde est entrée en vigueur en en 2010. Cette loi leur permet à l’emprunteur de déléguer son assurance de prêt. Pour profiter de cette délégation, l’emprunteur doit souscrire à un contrat d’assurance, qui remplit les mêmes conditions de garantie que celles de la banque.

-la faiblesse des couts

Grace à cette délégation, le cout des primes d’assurance diminue. La réduction du montant de la prime augmente, de même que le pouvoir d’emprunt ce qui aide donc l’emprunteur à profiter d’un niveau de élevé.

-Un taux d’indemnisation important

Grace à la délégation, le taux d’indemnisation devient plus élevé. Notamment pour les cas de perte d’emploi. Ce taux est un atout pour la banque ainsi que pour l’emprunteur.

Notons qu’il est impossible de décrocher un emprunt sur immobilier à la banque, si vous ne souscrivez pas à une assurance emprunteur. Vous devez donc bien vous renseigner sur les contrats, que vous proposent les assureurs. Comparer également plusieurs contrats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici