Au Mexique, il existe des entreprises et des institutions qui agissent comme conseillers financiers et mettent les épargnants et les investisseurs mexicains en contact avec des entités financières étrangères qui opèrent à l’extérieur du pays, offrant régulièrement des intérêts et des profits spectaculaires.

Où est le problème ? Il s’agit d’opérations qui ne sont pas réglementées au Mexique et, en cas de problème, les personnes concernées ne peuvent déposer plainte auprès des autorités nationales.

Et la raison en est simple : ce qui est signé dans beaucoup de ces cas sont des contrats de courtage ou de commission commerciale, mais avec des intermédiaires étrangers.

La Commission Nationale pour la Protection et la Défense des Utilisateurs de Services Financiers (Condusef) soutient qu’en cas de litige avec ces entités, vous devrez faire valoir vos droits dans d’autres pays.

Mais ce n’est pas tout. Dans certains États de la République sont en train de se former des entreprises qui captent les ressources de l’épargnant public sans être autorisées.

Une façon de les identifier est de les identifier grâce aux taux d’intérêt mensuels élevés qu’ils offrent : entre 10% et 15% d’intérêt mensuel. Il est très difficile pour une société légalement constituée d’offrir des intérêts bien supérieurs à ceux du marché, explique M. Condusef. Méfiez-vous, c’est peut-être une fraude.

Une autre forme de fraude est la pyramide financière organisée à la fois par les particuliers et les entreprises. Offrir des rendements élevés aux participants initiaux s’ils réfèrent plus de clients.

Ces pyramides sont à haut risque et aboutissent généralement à des fraudes, ajoute M. Condusef.

Pour votre certitude, l’entité a identifié cinq points clés qu’un épargnant devrait prendre en considération avant d’investir.

1° Seules les banques et les établissements d’épargne et de crédit populaires agréés par la Commission Nationale des Banques et des Valeurs Mobilières (CNBV) peuvent saisir votre épargne et en même temps accorder des crédits.

2° Dans le cas d’un contrat de crédit, s’assurer qu’il s’inscrit dans le cadre du système financier formel, consultation !

3° Lorsque vous investissez votre épargne, faites-le dans des institutions financières mexicaines sérieuses, faites attention !

4° Rappelez-vous que si vous avez passé un contrat avec une société étrangère, en cas de litige, vous devrez exercer vos droits dans d’autres pays.

5° Toute personne à revenu faible ou élevé peut faire l’objet d’une fraude. Peu importe combien vous investissez.

Et en cas de doute, suivez ces recommandations :

– Plus le rendement de votre investissement est élevé, plus le risque est élevé.

– Même si la personne qui vous invite à investir est proche de vous ou d’un membre de votre famille, elle peut être impliquée ou victime de la fraude.

– Méfiez-vous si on vous offre de ne pas retenir d’impôt sur les intérêts gagnés ou de participer à un tirage au sort pour contribuer de l’argent.

– Ne vous laissez pas éblouir par leur publicité et leur image : ces types d’entreprises ont généralement des campagnes accrocheuses qui projettent une formalité, financées par l’argent apporté par les participants.

– Vérifiez la véracité de toutes les informations qui vous sont fournies.

– Ne leur accordez pas votre confiance simplement parce qu’ils vous emmènent voir leurs installations, qui sont habituellement louées et récemment ouvertes.

– Ne faites pas confiance simplement parce qu’ils remplissent les premières demandes de retrait d’épargne avec efficacité et ponctualité : bien souvent, leur intention est de générer de la confiance pour que la fraude soit plus importante par la suite.

Si vous avez des doutes sur les caractéristiques et les risques des investissements dans le système financier mexicain, appelez Condusef au 01 800 999 80 80 80 ou renseignez-vous sur les institutions financières mexicaines autorisées à opérer sur le site de la Commission.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici