Il arrive dans la vie que l’on soit dans l’incapacité de faire face dans l’immédiat à des dépenses de l’ordre de l’achat d’un bien immobilier, d’une voiture ou la construction de sa maison. On décide alors en général de contracter un ou plusieurs prêts auprès des banques ou des organismes de microfinances que l’on rembourse de façon mensuelle contre un certain taux d’intérêts. Lorsque ces dettes sont excessives, elles se ressentent dans les besoins quotidiens et les charges du foyer qui deviennent difficile à gérer. Face à cet état de choses, il existe en finance un moyen de réduire cet excès en substituant tous les prêts contracter en un seul et unique dans le but de baisser le taux de remboursements et par la même occasion d’alléger ses mensualités. Cette procédure prolonge en général la durée de remboursement et est bien connue des banques et organismes de prêts comme le regroupement de crédits. Qui a droit au regroupement de crédits ? Quel en est le principe et quels sont les avantages qui y sont liés ?

Opter pour un regroupement de crédits, c’est diminuer la somme globale de ses remboursements.

Qui a droit au regroupement de crédits ?

Le fait de recourir à un regroupement de crédits ou rachat de crédits séduit de plus en plus à cause de sa simplicité. Dans la pratique, cette procédure s’applique plus aux personnes surendettées, au ménage et aux personnes qui désirent restaurer un certain pouvoir d’achat. Elle peut également s’appliquer aux particuliers ainsi qu’aux professionnels. Ainsi donc, toute personne ayant un ou plusieurs crédits encours peut opter pour un rachat de crédit dans le but de revoir ses conditions de remboursements. Entièrement gratuite, elle ne nécessite aucun versement avant signature du dit contrat. Néanmoins, une étude du statut de l’emprunteur est réalisée afin de définir la faisabilité ou non du financement.

Quel en est le principe ?

Pour bénéficier d’un rachat de crédits, il faut dans un premier temps en faire la demande et ensuite répondre à des critères comme : l’objet du rachat, l’âge et la situation, le taux d’endettements, les revenus, l’historique de paiement et les garanties.

  • Objet du regroupement

Le regroupement des crédits ne s’accepte que dans le cas où le crédit est personnel. Lorsqu’il s’agit d’un bien professionnel ou d’une dette de jeu ou encore d’une liquidation judiciaire, la demande de regroupement est rejetée.

  • L’âge et la situation

Les personnes âgées d’environ 80ans ainsi que les mineurs ne sont pas concernées par cette procédure. Également, les personnes ayant une immunité diplomatique et celles qui ne disposent pas de leurs droits civique ne sont pas pris en compte.

  • Le taux d’endettements

En général, le regroupement de crédits n’est accordé que lorsque le taux d’endettement ne dépasse pas les 35% du revenu mensuel. Toutefois, certains organismes acceptent un taux d’endettement qui va jusqu’à 50% lorsque l’emprunteur possède une certaine somme, lui permettant de vivre après paiement de ses charges.

  • Le revenu

À part le taux d’endettement que la banque calcul, elle évalue également les revenus afin d’en déterminer la stabilité. Dans ce sens, être un travailleur avec un contrat de travail à durée indéterminée serait un atout ;tout comme, disposer d’un bien immobilier tel qu’un bail serait garant d’un revenu régulier. Les commerciaux ou travailleurs indépendants (non salariés) devront présenter quant à eux un relevé de leurs derniers bilans (un minimum de trois bilans récents). Lorsque l’emprunteur reçoit pendant son nouveau crédit une allocation familiale ou une pension alimentaire, celles-ci sont considérées comme des revenus réguliers et donc entrent dans le calcul du taux d’endettement.

  • Historique de paiement

Elle consiste à vérifier si après solvabilité de toutes vos charges, il vous reste de quoi survivre mais aussi à vérifier vos antécédents bancaires.

  • Avantages

Ils sont nombreux, en voici quelques uns :

  • Baisse du taux d’intérêt
  • Baisse du paiement mensuel (jusqu’à 60%)
  • Localisation unique de tous les prêts
  • Éloigner le surendettement
  • Simplifier la gestion de ses revenus
  • Gagner en pouvoir d’achat

Garantie pour un regroupement de crédit

À ce stade, que l’emprunteur ait contacté une banque ou un organisme de prêt pour le regroupement de ses crédits, ceux-ci prennent toutes les mesures pour prévenir les risques de non-remboursement. Ainsi donc, avant d’accepter une demande de regroupement, une garantie de remboursement est demandée et elle peut être soit un bien immobilier que l’emprunteur met en hypothèque ou une tierce personne  en qualité de cautionneur.

En conclusion, pour avoir toutes les chances de bénéficier d’un regroupement de crédits, il faudrait n’avoir pas eu recours à cette procédure une fois déjà en moins d’un an. S’assurer de la bonne qualité de ses relations actuelles et antécédents de paiements avec sa banque et posséder un bien matériel pouvant rassurer ces derniers en cas de non solvabilité de ses charges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici