Au lieu d’acheter une parcelle de terrain, une autre façon de l’occuper est d’utiliser un bail foncier. Il s’agit d’une entente en vertu de laquelle un locataire loue un terrain pour une longue période de temps, puis a le droit d’y apporter des améliorations comme il le souhaite.

Principes de base du crédit-bail foncier

L’idée de base d’un bail foncier est que le propriétaire loue le terrain à quelqu’un d’autre sans apporter aucune amélioration. Le propriétaire conclut le bail en émettant l’hypothèse que le locataire apportera des améliorations au terrain en construisant un certain type de bâtiment. Le locataire paiera pour la construction de l’immeuble et conservera les droits d’utilisation pendant toute la durée du bail. A la fin du bail, soit le bail peut être renouvelé, soit le locataire doit quitter la propriété.

Considérations pour le propriétaire

Le bail foncier est une solution avantageuse pour le propriétaire pour plusieurs raisons. Le propriétaire n’a pas à s’inquiéter de la vente du terrain, mais peut quand même en tirer un revenu. Un autre avantage de ce type d’entente est que le propriétaire ne met pas d’argent pour construire un bâtiment sur la propriété. D’autre part, si le locataire déménage et ne paie pas le loyer du terrain, le processus d’expulsion peut être compliqué une fois que le locataire a un bâtiment construit.

Considérations pour le locataire

Dans ce type de contrat, le locataire peut obtenir un bien immobilier désirable sans avoir à faire un investissement initial important dans un terrain vierge. Dans de nombreux cas, la meilleure terre n’est pas à vendre, et c’est peut-être un moyen d’y accéder quand même. L’inconvénient pour un locataire d’utiliser cette méthode est qu’il doit investir une somme considérable dans la construction d’un bâtiment sans la sécurité de savoir ce qui lui arrivera une fois le bail terminé.

Conditions d’utilisation

Le bail foncier est généralement un accord à très long terme pour les deux parties. Par exemple, de nombreux baux fonciers ont une durée de 99 ans. Après l’expiration du bail, le locataire peut avoir l’option de renouveler le bail pour une période déterminée. Dans la plupart des baux fonciers, le locataire peut vendre l’immeuble avec le bail intact. Cela crée une situation où un tel accord peut être légalement transféré à un tiers.

Plus de news business :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici