Le choix de l’affacturage permet aux PME et aux TPE d’externaliser certaines opérations de gestion. Grâce à ce procédé, vous bénéficiez d’une centralisation de l’administration des postes clients. L’affacturage permet aussi de confier les relances ou les recouvrements de vos factures. Adopté pour faciliter les cessions de créances, ce type de contrat offre plusieurs avantages et inconvénients qu’il faut prendre en compte.

Quels sont ses avantages de l’affacturage ?

L’affacturage s’adresse aux entreprises qui ont besoin d’assurer une administration plus pointue de leur portefeuille client.

Le factor, une solution contre les problèmes d’insolvabilité

Opter pour une solution d’affacturage constitue un moyen pratique de vous protéger contre les éventuelles insolvabilités de vos clients. Ces risques figurent parmi les problèmes courants encourus par les PME et les TPE. Un des principaux avantages de l’affacturage se retrouve au niveau des garanties dont vous profitez contre les risques d’impayés. Votre entreprise obtient une assurance de paiement valable dès approbation du factor. Si cette solution permet de faire face aux différentes créances, sa garantie reste limitée en cas de litige.

L’affacturage, un outil de financement pratique

Souscrire à un contrat d’affacturage vous permet de disposer d’un outil de financement pratique. Le factor peut être considéré comme une solution à court terme pertinente pour une entreprise cherchant à améliorer sa gestion client. Cette approche met en avant une politique de mobilisation qui vous permettra de maintenir l’équilibre financier dont votre entreprise a besoin pour fonctionner correctement.

Un allègement des charges administratives

En établissant un contrat d’affacturage, vous vous offrez la possibilité de déléguer une partie de vos charges administratives à un organisme extérieur. En ayant recours à cette alternative, vous réalisez des économies non négligeables sur la gestion client. Si la solution permet de réduire les risques financiers, elle favorise également l’adoption de coûts variables liés à cette activité.

Les inconvénients de l’affacturage

Bien que l’externalisation ait des atouts indéniables pour l’entreprise, elle compte aussi certains inconvénients qu’il ne faut pas oublier.

Des tarifs relativement élevés

Le principal inconvénient d’un contrat d’affacturage reste ses tarifs relativement élevés. La prestation nécessite un budget plus ou moins conséquent, en fonction du nombre de clients à démarcher et de la complexité des cas à traiter. Selon les besoins, votre entreprise devra prévoir un budget correspondant à un forfait ou au chiffre d’affaires que vous souhaitez atteindre.

Une dégradation de vos relations client

La délégation des procédés de remboursement peut avoir un impact négatif sur la qualité des relations entre le client et son fournisseur. En passant par un prestataire, l’entreprise privilégie son intérêt financier, tout en réduisant le contact direct avec ses premiers interlocuteurs. Le contrat d’affacturage peut ainsi vous priver d’une relation avantageuse avec vos clients. La qualité de la relation commerciale est mise au second plan pour préserver la trésorerie de la PME/TPE.

Une solution manquant de flexibilité

Les prestataires en affacturage proposent généralement des contrats à long terme les liants à leurs clients. Les termes de collaboration sont définis à l’avance et impliquent des conditions assez rigides.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici