Actuellement, seulement 712 000 ménages sont inscrits dans le nouveau lien social, malgré l’estimation du gouvernement selon laquelle 1,4 million d’utilisateurs sont éligibles pour en bénéficier. Les clients qui ont l’ancien régime et qui n’ont pas encore présenté de demande d’adhésion au nouveau régime ont jusqu’au 31 décembre pour s’inscrire. Les consommateurs considérés comme vulnérables bénéficieront d’un délai supplémentaire – avant le 8 octobre, date limite fixée – pour renouveler la prime sociale, une réduction pouvant aller jusqu’à 40 % sur la facture d’électricité appliquée par le gouvernement et qui sera gérée par les sociétés de commercialisation elles-mêmes.

Quels rabais s’appliquent au bonus social de la lumière ?

Le rabais appliqué sur la facture d’électricité est de 25 % pour le consommateur considéré comme vulnérable et de 40 % pour ceux qui font partie de la catégorie des personnes gravement vulnérables. La réduction s’effectue sur la durée de puissance du PVPC (tarif réglementé) dans sa totalité et sur la durée d’énergie jusqu’à une limite de consommation qui dépend de la catégorie de l’unité familiale.

Quelles sont les conditions requises pour bénéficier de ces réductions ?

Les ménages dont le niveau de revenu est égal ou inférieur à 1,5 fois l’IPREM (Multiple Effects Public Income Indicator) – soit 11 279,39 euros par an – peuvent demander l’allocation sociale en l’absence de mineurs ou d’unité familiale. Les unités familiales avec un mineur ont également droit à ces réductions à condition que le revenu soit égal ou inférieur au double de l’IPREM, 15.039,19 euros par an. S’il y a deux mineurs, le niveau IPREM est fixé à 18 798,98 euros par an.

Ce rabais est également offert à toutes les familles nombreuses, peu importe leur niveau de revenu.

Enfin, la prime sociale s’applique aux ménages dont tous les membres qui ont un revenu sont pensionnés pour retraite ou incapacité permanente avec la prestation minimale en vigueur.

Quels clients doivent demander un renouvellement ?

Les utilisateurs ayant le bon social approuvé avant le 10 octobre 2017 et qui continuent de répondre aux caractéristiques nécessaires doivent faire une demande de renouvellement avant le 31 décembre afin de ne pas perdre à jamais l’escompte sur leurs factures. En outre, les ménages dont la puissance est inférieure à 3 kW perdront le droit de l’appliquer sur le reçu parce qu’ils ne respectent pas les nouvelles exigences.

tous les ménages admissibles qui n’avaient pas droit à l’allocation sociale auparavant peuvent en faire la demande à tout moment. D’autre part, la prime sociale de 2018 devra être renouvelée après deux ans d’application. Les familles nombreuses ne devront faire une nouvelle demande de réduction qu’à l’expiration de leur diplôme.

Quels documents doivent être remis au commercialisateur ?

Les clients doivent d’abord soumettre le formulaire de demande de chaque entreprise en plus de leur carte d’identité, de leur certificat de recensement et de leur livret de famille. Le cas échéant, une copie du titre de famille nombreuse, du certificat de sécurité sociale pour les retraités et du certificat attestant d’une invalidité égale ou supérieure à 33% ou d’être victime de violence de genre ou victime du terrorisme doit être jointe.

Quand commencez-vous à appliquer l’escompte sur la facture ?

Le fournisseur a 15 jours pour répondre au client dès réception de la documentation. L’escompte sera appliqué sur la première facture à payer dès que le vendeur aura reçu la documentation. En d’autres termes, le remboursement prendra effet le premier jour de la période de facturation à compter de la présentation de la demande complète.

Le gouvernement approuvera-t-il de nouvelles mesures pour actualiser la prime sociale ?

La ministre de la Transition écologique, Teresa Ribera, a annoncé de nouvelles mesures pour faire face à la nouvelle hausse de la lumière. Ainsi, le gouvernement suspendra la taxe de 7% sur la production d’électricité et a avancé la création d’une nouvelle prime sociale pour le chauffage. Un lien social thermique sera également lancé, qui aidera directement à payer le chauffage, la cuisine et l’eau chaude, dans le cadre des mesures urgentes contre la pauvreté énergétique approuvées aujourd’hui par le Conseil des ministres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici