Ouverture d’un business en libre-services : les clés de la réussite

Accueil Entreprise et Business Création d'entreprise Ouverture d'un business en libre-services : les clés de la réussite

Le libre-service est un concept d’entreprise intéressant. En effet, c’est un moyen d’être facilement rentable car il n’est pas nécessaire d’avoir du personnel à plein temps. L’objectif du libre-service est de rendre le client acteur. Ainsi, vous mettez à sa disposition le matériel nécessaire à ses besoins. Il est autonome et vous limitez les frais salariaux.

La laverie automatique, un business exemplaire

Le marché des laveries automatiques est en pleine expansion. Le gain de temps et d’argent pour les clients en sont les raisons principales. De nos jours, certains foyers préfèrent se rendre une fois par semaine à la laverie afin de laver et sécher leur linge plutôt que d’investir dans une machine à laver qui prend de la place et consomme de l’énergie.

C’est une aubaine pour les entrepreneurs qui décident de se lancer dans un business comme l’ouverture d’une laverie. Effectivement, l’investissement initial est assez faible (20 000 à 150 000€). Il dépendra de l’équipement choisi et du standing proposé.

Les avantages du libre-service sont les suivants :

  • frais de personnel réduits voir inexistants (nécessite généralement une personne pour l’entretien des locaux et des appareils)
  • pas de risques d’impayé (le client règle instantanément en espèces ou en carte sur la centrale de paiement)

Ainsi, si vous avez dans l’idée d’ouvrir un business en libre-service, il est important pour vous de faire le point sur l’investissement et les avantages, ainsi que de préparer votre projet en amont.

Les clés pour ouvrir son entreprise de libre-service

Pour rester sur l’exemple des laveries automatiques, imaginons que vous avez décidé d’ouvrir votre entreprise et que votre choix s’est porté sur ce type d’établissement. Vous visualisez déjà votre local équipé de plusieurs machines à laver ainsi que l’espace sèche linge et, peut-être même, un espace café avec un accès internet.

Maintenant que vous avez confirmé votre projet, il va falloir traiter certains points essentiels. En effet, si cette activité ne requiert aucune formation et aucun diplôme, il faut tout de même s’assurer d’être en règles au niveau des formalités juridiques et administratives. Prenez soin de bien choisir votre statut juridique. Vous pouvez vous faire aider d’un avocat des affaires afin de déterminer quel statut est le plus avantageux pour vous. Par la suite, il pourra réaliser la rédaction des statuts.

Si vous préférez vous baser sur des techniques commerciales déjà existantes, vous avez la possibilité d’acheter une franchise et de profiter du système interne mis en place.

Pensez à bien choisir la localisation de votre établissement en fonctions des commerces à proximité, de l’affluence des fréquentations, etc. Vérifiez bien que votre bail de location vous accorde le droit de tenir un commerce.

Dernièrement, passez en revue les moyens de vous équiper. Généralement, vous avez la possibilité de faire un crédit-bail auprès de la banque. Si vous êtes franchisé, le matériel vous sera fourni contre redevance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici