“La réception de la lumière est une grande inconnue que personne ne comprend, dit le ministre Ribera. Le Conseil des ministres a approuvé aujourd’hui un décret-loi royal sur les mesures urgentes pour la transition énergétique, qui comprennent des mesures de choc telles que l’extension du lien social électrique, la création d’un autre lien thermique, l’amélioration de l’information contenue dans la facture d’électricité, la promotion de l’autoconsommation d’électricité et la suspension de l’impôt de 7% sur la production de courant.

Les nombreuses mesure Espagnol

2. Le gouvernement étend le bonus social de la lumière et en introduit un nouveau pour le chauffage. Le Gouvernement a prolongé jusqu’au 31 décembre le délai de renouvellement du lien social électrique pour les consommateurs qui étaient couverts par l’ancien, qui a pris fin le 8 octobre, en vertu du décret-loi royal sur les mesures urgentes contre la pauvreté énergétique. En outre, elle a interdit de couper l’approvisionnement en électricité dans les ménages couverts par le bon d’électricité social dans lesquels se trouve au moins une personne âgée de moins de 16 ans.

M. Calviño exhorte le Pacte de Tolède à conclure davantage d’accords au-delà de l’augmentation des pensions avec l’IPC. Le gouvernement dirige son discours sur la réforme des pensions. Lors de la conférence de presse qui a suivi le Conseil des ministres, le chef de l’économie, Nadia Calviño, a nuancé ses propos d’il y a quelques jours, dans lesquels il rejetait la réévaluation des pensions en fonction de l’inflation, après que le Pacte de Tolède eut convenu que les prestations augmenteraient en fonction de l’IPC réel.

4. La Cour suprême exempte les prestations de maternité de l’impôt sur le revenu des particuliers. La Cour suprême a déclaré que les prestations de maternité reçues de la Sécurité sociale sont exonérées du paiement de l’impôt sur le revenu des personnes physiques, ratifiant un arrêt antérieur de la Cour supérieure de justice de Madrid (TSJM) de 2017. Cette phrase serait contraire aux critères maintenus jusqu’à présent par l’Agence fiscale et le TEAC (Central Economic-Administrative Tribunal).

5. L’Europe refuse aux personnes touchées par le Populaire l’évaluation définitive de la banque. L’autorité européenne qui a ordonné au Populaire de résoudre le problème continue de refuser des informations clés aux actionnaires et aux obligataires qui ont perdu leur investissement. La Junta Única de Resolución (JUR) a refusé d’établir et de rendre publique, comme l’exige la législation communautaire sur la résolution des entités, une évaluation indépendante définitive de la sixième banque espagnole au moment de son intervention.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici