Pouvez-vous mettre un prix sur le paradis ? On dirait que oui. Parce que cette maison sur Formentera dessinée par Philippe Stark au milieu des années 90 est très proche de ce qui pourrait être un paradis terrestre.

Cette maison spectaculaire qui “se cache” au milieu d’un champ de genévriers sur Formentera a été, pendant de nombreuses années, la résidence d’été du brillant designer français.

Ses murs rougeâtres en stuc vénitien n’empêchent pas l’accès au paysage et à la vue imprenable sur la Méditerranée que l’on peut admirer de la maison de façon naturelle. Parce que tout dans la maison a un air très primitif, comme s’il participait à la terre et à l’île de façon décontractée.

Avec un terrain de 37.000m2 en plus de la maison principale, le terrain comprend une maison d’amis. Le complexe dispose d’une surface construite de près de 400 m2, répartis en six chambres et six salles de bains.

Les merveilles du maison

Selon la description de l’agence immobilière Ibiza Sotheby´s qui vend la maison, la maison est “Silencieuse, accueillante mais enracinée dans ses racines et fusionnée avec la nature et, comme l’explique Stark lui-même, “cherche ses références dans l’architecture de l’île de Capri, en particulier dans la maison Malaparte”.

Sa situation et son extension déterminent le prix de la propriété mais l’intérieur est un surprenant mélange entre la simplicité du mobilier et des accessoires et une certaine variabilité “contrôlée” qui ferait tenir les cheveux de Marie Kondo debout.

La partie salon est plus un atelier d’artiste que le salon d’une grande maison. Il ne semble pas difficile dans cet environnement d’imaginer le designer créer certaines de ses pièces les plus emblématiques (la centrifugeuse, les chaises Ghost…).

Vous ne trouverez, cependant, aucun d’entre eux à l’intérieur, du moins pas les connus, mais si vous regardez en détail si vous serez en mesure de reconnaître certains comme la lampe Miss K éditée par Flos sur la table de chevet ou les tulipes de la Romeo Babe qui peuplent le salon / cuisine / séjour / atelier.

Le naturel et le manque de luxe sont l’essence même de l’intérieur. Les meubles en bois avec chaises de directeur ou de safari ont la fraîcheur des meubles d’été. La maison donne l’impression d’être très vivante, un endroit pour se détendre, lire ou travailler confortablement, sans trop se soucier des choses. Une maison qui semble contenir une partie de l’univers créatif de Philippe Starck.

Un intérieur où tout est bien reçu, des miroirs vénitiens luxueux aux bois ou éléments tribaux, qui semblent avoir été acquis lors de différents voyages.

Cet intérieur contraste avec le minimalisme de l’extérieur où les (rares) meubles ont de nouveau le bois comme protagoniste et rappellent l’esthétique et le style balinais.

Ce mobilier accompagne un autre des grands atouts de la maison qui est sans aucun doute la piscine de 100 m2 dont la limite visuelle est la mer. Un endroit parfait pour profiter des couchers de soleil spectaculaires de l’île et si en hiver vous voulez vous protéger du froid, vous avez une immense baignoire sous le porche pour le faire. Une autre façon de profiter d’un luxe authentique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici