L’Espagne a attiré 57,3 millions de touristes internationaux au cours des huit premiers mois de l’année, ce qui représente une augmentation de 0,1% par rapport à la même période en 2017, selon les données provisoires de l’Enquête sur les mouvements touristiques aux frontières (Frontur) préparée par l’Institut national des statistiques (INE).

Des dépenses qui augmente en Espagne

En Janvier Août, les dépenses des touristes internationaux ont atteint 62.230 millions d’euros, avec une augmentation de 2,8% par rapport à la même période en 2017, selon l’Enquête sur les dépenses touristiques (Egatur) également publié ce mardi par Statistique.

En août, l’Espagne a reçu 10,2 millions de visiteurs internationaux, 1,9% de moins que le même mois en 2017, qui ont fait un total de 11.539 millions d’euros de dépenses, soit une augmentation de 1,8% par rapport au même mois en 2017.

En juin, les dépenses quotidiennes moyennes par touriste se sont élevées à 1 100 euros, avec une hausse annuelle de 3,2 %, tandis que les dépenses quotidiennes moyennes ont augmenté de 6,2 %, à 152 euros.

Jusqu’à présent cette année, le Royaume-Uni (avec 12,9 millions de touristes étrangers) est resté le premier marché emissorpero a enregistré une baisse de 2,9% sur les huit premiers mois de 2017, suivie par la France avec environ 8,3 millions de touristes internationaux, pratiquement le même, et l’Allemagne, avec plus de 7,7 millions de visiteurs, 5,8% moins.

La Catalogne est la principale destination des touristes étrangers arrivant en Espagne au cours des huit premiers mois de l’année, avec plus de 13,4 millions, soit 2,7% de moins qu’à la même période en 2017, suivie par les Baléares, avec près de 10,2 millions de visiteurs (-0,8%), et les îles Canaries, avec plus de 9 millions (-3%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici