Ce n’est un secret pour personne que la France a l’un des taux d’imposition les plus élevés de l’Union européenne, même s’il n’atteint pas les niveaux des pays scandinaves. Avant de vous installer en France, il est important que vous vous familiarisiez avec les différentes politiques fiscales, car les exigences fiscales peuvent être très différentes de celles de votre pays d’origine.

Par exemple, il est obligatoire de déclarer les comptes bancaires étrangers dans votre déclaration de revenus et le défaut de le faire vous expose à des amendes importantes. Si vous pouvez vous le permettre, il serait peut-être bon de réserver une séance avec un fiscaliste pour comprendre le fonctionnement du système.

Types de taxes sur les impots en France

En général, les contribuables français doivent payer les impôts suivants :

  • impôt sur le revenu.
  • les cotisations de sécurité sociale retenues à la source.
  • La taxe sur la valeur ajoutée (TVA), qui est une taxe indirecte applicable au prix de base de tous les produits et services disponibles dans le pays.
  • la taxe de logement (payée à la fois par le propriétaire et le locataire)
  • l’impôt foncier (payé par les propriétaires fonciers pour le terrain).
  • taxe sur le capital

Conditions d’utilisation

Si vous résidez de façon permanente en France, vous devrez payer vos impôts en France. Les choses peuvent devenir un peu complexes si vous déménagez en France ou si vous quittez le pays au milieu de l’année fiscale. Si vous faites partie de cette catégorie, vous devrez peut-être payer des impôts dans deux pays pendant la période de transposition. Il est normal que vous payiez des impôts en France si vous le faites :

vous avez une résidence familiale permanente et habituelle en France.
vous travaillez en France (mais cela ne doit pas être une activité professionnelle accessoire)
vous avez des intérêts économiques basés en France
Important :

Assurez-vous de vérifier si votre pays d’origine a signé une convention de non-double imposition avec la France. Cela vous dispensera des paiements dans votre pays d’origine et en France. Si vous avez travaillé une partie de l’année à l’étranger et avez payé des impôts sur vos revenus, vous devrez quand même déclarer ces revenus car ils seront pris en compte dans le calcul de votre taux général d’imposition.

Impôts sur les bénéfices

Tous les résidents en France sont soumis à l’impôt sur le revenu, quelle que soit leur source de revenus. Toutefois, le régime fiscal français fait la distinction entre le revenu familial, les familles avec ou sans enfants et un seul contribuable. Bref, les familles paient moins d’impôt que les contribuables célibataires.

Les produits se rapportent généralement aux éléments suivants

  • les salaires.
  • Investissements.
  • dividendes
  • intérêts bancaires.
  • Toutes les pensions.
  • Revenus de la propriété.

Veuillez noter que votre employeur déclarera généralement la valeur de vos gains aux autorités fiscales (pour les années suivant votre première déclaration de revenus). Les banques communiqueront également automatiquement la valeur des dividendes ou des gains réalisés sur vos différents comptes. Dans les deux cas, cependant, il est de votre responsabilité de vous assurer que les valeurs communiquées sont exactes et d’inclure tous vos revenus. La législation fiscale évolue relativement rapidement et il est fortement recommandé de consulter les pages de l’administration fiscale avant de déposer votre déclaration (voir liens ci-dessous). Par exemple, les lois fiscales ont changé récemment et il est maintenant obligatoire de déclarer tout revenu provenant de la location de votre propriété sur AirBnB.

Taux d’imposition

Les taux pour 2016 sont les suivants :

  • Un maximum de 9 700 euros par an – 0%.
  • De 9 700 à 26 791 euros par an – 14%.
  • De 26.791 à 71.826 euros par an – 30%.
  • De 71 826 à 152 108 euros par an – 41
  • Plus de 152.108 euros par an – 45%.

Première déclaration de revenus

L’impôt sur le revenu n’est pas retenu à la source en France. Par conséquent, chaque famille doit soumettre sa déclaration d’impôt à l’administration fiscale, soit en personne, soit en ligne. Vous devez produire votre déclaration de revenus en personne dans les cas suivants : si vous avez travaillé en France au cours de l’année précédente ou si vous avez plus de 18 ans.

Pour produire votre déclaration d’impôt, vous devez télécharger le formulaire 2042 à partir du début du mois de mai ou le demander au Centre des Finances Publiques de votre région. N’oubliez pas qu’ils favorisent la transmission électronique des déclarations et que c’est possible si vous avez entre 20 et 25 ans ou si vous êtes en possession d’une lettre d’autorisation délivrée par l’administration fiscale.

Calendrier fiscal et informations complémentaires

Chaque année, le site Internet de l’administration fiscale publie un calendrier qui indique clairement les délais de déclaration d’impôts. Ils vous fourniront également de plus amples renseignements sur les formulaires papier qu’ils vous enverront par la poste ou sur le système de déclaration de revenus en ligne.

Veuillez noter qu’il est également possible d’appeler ou de se rendre à votre bureau des impôts. Le bureau des impôts est attribué en fonction de la résidence, et les agents fiscaux sont très utiles pour répondre à toutes vos questions, même si cela peut être quelque peu difficile si vous ne parlez pas français. Vous pouvez également prendre rendez-vous avec l’un des nombreux conseillers fiscaux anglophones en France. Les formulaires et le processus de production sont d’une simplicité impressionnante, surtout si on les compare à ceux d’autres pays dans le monde, de sorte que le rendez-vous avec le conseiller fiscal peut être simplement pour comprendre comment les formulaires sont produits et quelles sont les lignes directrices fiscales générales dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here