L’économie internationale repose sur l’étude du commerce international, des politiques commerciales et des marchés internationaux. Aujourd’hui, et en raison de l’expansion de la mondialisation, de nouvelles approches, perspectives et changements dans l’économie internationale ont été présentés.

Comment l’économie tourne ?

Pour mieux comprendre cette économie, le commerce international est défini comme l’activité économique de l’échange de biens et de services à l’étranger, en d’autres termes, il se produit lorsqu’il y a un échange entre deux ou plusieurs pays. Pour échanger des biens et services, il est important que les pays analysent leurs avantages comparatifs, un pays a un avantage comparatif quand il peut produire un bien à un moindre coût d’opportunité que tout autre pays.

Cet échange s’observe dans la balance commerciale d’un pays, c’est-à-dire la différence entre la valeur totale de ses importations (biens et services achetés et reçus du reste du monde) et celle de ses exportations (biens et services vendus ou rendus au reste du monde). Si la valeur des exportations est supérieure à celle des importations, il y a un excédent commercial et si la valeur des importations est supérieure à celle des exportations, il y a un déficit commercial.

En outre, ces données commerciales peuvent également être observées dans le produit intérieur brut (PIB), à condition que la valeur moyenne des exportations et des importations soit exprimée par rapport à celui-ci. Quelques données de 2012 : l’Espagne a exporté 33% et importé 32% des biens et services par rapport à la valeur totale de son PIB, tandis que le Mexique a exporté 33% et importé 34% des biens et services par rapport à la valeur totale de son PIB.

D’autre part, afin de rendre les échanges possibles, les pays établissent des politiques commerciales internationales. Une politique commerciale est une mesure établie par le gouvernement d’un pays pour réguler les flux commerciaux internationaux.

De ces politiques découlent certaines restrictions au commerce international telles que :

  • – Les droits de douane sont les taxes que les pays prélèvent sur les marchandises importées afin de protéger leurs entreprises de la concurrence internationale.
  • – Frais de transport.
  • – Les barrières ou quotas commerciaux, qui sont les facteurs influençant la quantité (restrictions quantitatives) de biens et services échangés.
  • – Les restrictions volontaires à l’exportation (NVA) sont un accord commercial entre deux pays dans lequel le pays exportateur limite la valeur de ses exportations.

En général, l’économie internationale et, surtout, le commerce international sont très importants comme source de développement pour les pays émergents. Plus le marché international est grand et plus les pays exportateurs se consolident, plus la croissance de l’économie mondiale est forte.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici