Depuis 2016, une commission dédiée à l’économie et à l’emploi travaille au développement d’une économie stable et durable en Sud Vendée. Entreprendre dans cette région française offre aujourd’hui des conditions favorables aux entreprises qui souhaitent se développer rapidement. Optant pour une stratégie volontariste, le Sud Vendée favorise une action complémentaire et conjointe des entrepreneurs locaux.

Une économie tournée vers l’industrie et la construction

L’essor de l’industrie dans le Sud Vendée est assez récent. Malgré une amplification qui n’en est qu’à ses prémices, ce secteur évolue de façon assez harmonieuse. Cette capacité à évoluer dans des conditions optimisées repose principalement sur la disponibilité d’activités diversifiées.

Dans cette région de la France, le secteur de l’industrie et de la construction enregistre la plus grande partie de sa production dans le domaine de l’agroalimentaire. Cette branche représente pas moins de 29,6 % des activités salariales locales ! Les entreprises comme Sofareb ont trouvé un domaine d’exploitation dans lequel elles peuvent prospérer, à la Rochelle ou à Niort par exemple. Parmi les domaines d’activités les plus rentables, la production d’outils d’équipement possède un potentiel assez proche de celui du travail spécifique des métaux.

Figurant parmi les régions françaises spécialisées dans la construction navale, le Sud Vendée ne néglige pas pour autant les secteurs plus populaires comme la réalisation d’articles de mode ou encore la conception de mobilier. L’économie en Sud Vendée repose également sur la présence de groupes d’envergure, ayant développé leur réputation au niveau national ou international.

Si les grandes entreprises y trouvent naturellement un environnement favorable à leurs activités, les petites et moyennes entreprises profitent d’un dynamisme propre à la région. Notons que l’harmonie du secteur industriel en Sud Vendée est aussi due à un équilibre maîtrisé de ses zones géographiques. Ce département à l’identité rurale trouve son souffle dans les activités basées sur la manufacture, facilitant l’expansion des pôles économiques. La personnalité de la région se constate à cette énergie centrée sur des activités maîtrisée dans les moindres détails.

L’industrie automobile : un secteur en plein développement

L’innovation auto est un des nombreux secteurs dans lesquels le Sud-Vendée excelle. Cette activité regroupe des professionnels consacrant leurs activités à des essais et à des recherches poussées. L’objectif général consiste en un développement de technologies innovantes, accentuant la mobilité des utilisateurs de nouveaux prototypes. Le Sud de la Vendée accueille également des professionnels de l’automobile focalisant leurs efforts sur l’écoconception. Ce domaine en plein développement attire des entreprises émergentes, prêtes à miser sur des technologies révolutionnaires pour gagner leur place au soleil.

Le secteur tertiaire : l’avenir du Sud-Vendée ?

L’économie de cette région française repose essentiellement sur le secteur tertiaire, dont les retombées sont plus importantes que les autres secteurs d’activité combinés. Les entrepreneurs ayant choisi de s’installer à Niort par exemple pour commencer leurs activités sont de plus en plus nombreux.

Alors que beaucoup choisissent de se lancer dans l’aventure avec leurs propres moyens, la grande majorité profite des aides aux entrepreneurs. Ces programmes de financements et d’accompagnement donnent droit à différentes aides, plus ou moins pertinentes suivant la taille et la finalité de votre projet.

  • Le prêt création peut être demandé pour renforcer les finances propres de sa nouvelle entreprise : cette aide est accordée pour favoriser l’acquisition d’un ou de plusieurs prêts bancaires. Le prêt sur l’honneur de création est proposé par des groupes de particuliers ou des associations locales. Accessibles aux entrepreneurs démarrant leur projet, il simplifie la création ou de la reprise d’un groupe professionnel.
  • Le prêt de recrutement est une aide permettant aux acteurs du tertiaire de réaliser leurs premières démarches de recrutement. Correspondant généralement à une base de 2 à 4 mois de SMIC chargé, ce prêt d’honneur est contracté sous conditions.
  • Le prêt croissance entreprise : ce dernier type de crédit professionnel s’adresse aux entreprises pouvant justifier entre 2 et 5 ans d’activité. Accordé aux entrepreneurs pouvant confirmer un niveau de développement important au cours de leurs premières années d’existence, ce type de prêt permet de donner un coup de pouce au développement de l’entreprise.

L’agro-alimentaire, une valeur sûre pour le Sud de la Vendée

Le secteur de l’agro-alimentaire a récemment fait face à une période de crise. En Sud-Vendée, ce domaine d’activité continue pourtant à se développer de façon exponentielle. Dans ce département rural, le secteur de l’agriculture reste une valeur sûre qui intéresse les entrepreneurs. En quelques années, un nombre important d’entreprises spécialisées dans l’agro-alimentaire y ont ouvert leurs portes.

En plus d’un potentiel d’exploitation optimisé, le département a également fait sa réputation sur ses traditions culinaires et la diversification de ses offres. Les gammes de produits alimentaires produits dans le Sud de la Vendée comptent aussi bien des matières premières essentielles que des productions de spécialités locales. Bien que le nombre d’entreprises et de particuliers tentant leur chance augmente avec régularité, le secteur est encore loin de la saturation.

Le tourisme en Vendée, un secteur toujours aussi florissant

Arrivant en deuxième place des départements français en termes de capacité d’accueil touristique, le Sud-Vendée brille par son potentiel. Les entreprises locales l’ont bien compris : l’installation d’un nombre toujours plus important de chambres d’hôtes à La Rochelle donne une idée assez précise de ce que la région a encore à offrir aux acteurs du tourisme. Demeurant le secteur économique le plus rentable dans le département, le tourisme local attire annuellement plus de 2,4 millions de touristes. Un chiffre impressionnant qui définit toute la personnalité de la localité et contribue à maintenir une forme d’économie stable et pertinente.

Vers un modèle économique social et solidaire ?

Les activités optant pour un concept moins normatif de l’économie trouvent aussi leur place dans ce département au fort potentiel. Aujourd’hui, les petits acteurs économiques en Sud-Vendée privilégient l’aspect humain dans l’ensemble de leurs activités.

Mis au centre des actions, le salarié et l’entrepreneur définissent ensemble leurs plans d’expansion en fonction de la situation de chaque intervenant. Le mouvement a permis de mettre en place un modèle économique palliant les failles sociales du système actuel. Si la volonté des petits groupes et des petits entrepreneurs commence à avoir un impact sur les institutions locales, elle doit encore percer pour s’insérer réellement dans le paysage économique vendéen.

Plus de news business :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici