Définition des dettes commerciales

Les créances commerciales comprennent tous les paiements que l’acheteur est autorisé à effectuer à une date ultérieure. Par conséquent, une dette commerciale provenait d’une marge de crédit pour augmenter le chiffre d’affaires d’une entreprise. Il existe deux types de dettes commerciales pour une entreprise : les créances et les dettes.

Les comptes débiteurs comprennent le montant d’argent qui n’a pas encore été recouvré auprès des acheteurs ou des utilisateurs des services de l’entreprise. Les créditeurs comprennent le montant que l’entreprise doit à des tiers à l’égard d’un achat qui a été effectué ou d’un service qui a été utilisé pour les activités commerciales.

Faciliter l’activité de l’entreprise

Les dettes commerciales facilitent les activités commerciales en permettant aux acheteurs de payer à une date ultérieure. Il est ainsi plus facile pour un acheteur de fabriquer ou de vendre le produit final, de générer des revenus sur le produit, de maintenir la valeur ajoutée ou les bénéfices et de rembourser la dette commerciale dans les délais prévus.

Les dettes commerciales sont-elles importantes ?

Les dettes commerciales facilitent non seulement l’exploitation et la vente d’une entreprise, mais elles peuvent aussi servir à d’autres fins en même temps. Une utilisation populaire de la dette commerciale est de l’inclure dans les états financiers des sociétés. Les échanges à recevoir, aussi appelés débiteurs, sont inscrits à l’actif à court terme au bilan, tandis que les échanges à payer, également appelés créditeurs, sont inscrits au passif à court terme.

Les comptes débiteurs sont des actifs et peuvent être engagés auprès d’une institution financière ou d’une banque pour une marge de crédit ou un prêt. Par conséquent, les dettes commerciales peuvent contribuer à générer de l’activité économique et, en même temps, fournir un moyen d’obtenir des liquidités pour les activités d’exploitation.

Dettes fournisseurs à court terme

L’autorisation de dettes commerciales a pour but premier d’épargner des intérêts, si l’argent nécessaire à l’achat de ces produits ou services a été emprunté à une banque. De plus, les dettes commerciales sont généralement synchronisées avec le cycle économique de l’entreprise et sont à court terme. Les entreprises qui fabriquent des produits de tous les jours, comme les savons, auront une dette commerciale de quelques jours à quelques semaines, en tenant compte du temps qu’il faudra à un magasin pour vendre le savon. Un constructeur automobile peut offrir une dette commerciale, pour une durée de trois à six mois, selon le temps qu’il faut en moyenne pour vendre des voitures.

Problèmes liés aux dettes commerciales

Il n’est pas toujours facile de déterminer le montant des dettes commerciales d’une entreprise. Il peut s’agir d’une faille qui permet aux entreprises de tromper leurs vérificateurs en produisant de fausses factures et de faux comptes débiteurs. En outre, il est souvent difficile de déterminer si les dettes commerciales sont en bon état et sont effectivement reçues par l’entreprise, ou si elles seront en souffrance. Les auditeurs d’entreprises doivent être prudents lorsqu’ils vérifient les variations des niveaux d’endettement commercial si elles sont surprenantes et semblent manipulables.

Pressions concurrentielles

Des dettes commerciales sont également créées en raison de la pression concurrentielle dans certains secteurs. Dans de tels cas, l’entreprise peut offrir des conditions de crédit plus souples ou des périodes de remboursement plus longues pour les dettes commerciales afin d’obtenir une plus grande part de marché.

L'actualiéts :

Laisser un commentaire