Les français se tournent de plus en plus vers les marchés étrangers pour réaliser un investissement immobilier. Il peut s’agir d’un investissement visant à obtenir un rendement locatif ou alors tout simplement investir à l’étranger pour avoir une résidence secondaire où passer ses vacances ou ses années de retraite. Il faut noter cependant que toutes les destinations ne se valent pas. Certaines offres plus de garanties notamment pour ceux qui souhaitent effectuer un investissement locatif. Parmi celles-ci, une destination caracole en tête, il s’agit des États-Unis. Le pays de l’Oncle Sam dispose de nombreux atouts : un marché économique dense et fiable, un chômage faible ainsi qu’une fiscalité avantageuse etc. Il n’est donc pas étonnant que cette destination soit particulièrement prisée par les français. Comment s’y prendre pour investir dans l’immobilier aux USA ? Nous vous en parlons dans cet article.

L’importance de se faire aider par des experts

Se lancer seul dans l’aventure n’est pas recommandé, il est important de bénéficier d’un accompagnement pour investir dans l’immobilier aux USA. Un intermédiaire compétent pourrait vous aider à franchir toutes les étapes nécessaires pour réaliser un investissement immobilier. Il vous permettra ainsi de gagner du temps et de l’argent. 

Il pourra utilement vous conseiller sur les biens qui valent le coup d’être acquis ainsi que sur les zones géographiques qui présentent un certain dynamisme. Il pourra également vous mettre en contact avec des professionnels compétents qui pourront vous aider tels que l’avocat, le comptable et le gestionnaire locatif. Il sera en mesure de vous accompagner dans vos démarches administratives et vous aider à effectuer votre déclaration fiscale et à ouvrir votre compte bancaire.

Les questions que vous pouvez vous poser avant de vous lancer

Est-il obligatoire que je sois aux États-Unis pour investir ? Retenez que ce n’est pas nécessaire, vous pouvez vous épargner la débauche d’énergie du déplacement et effectuer toutes vos démarches sur internet. Il est cependant nécessaire d’avoir une personne de confiance qui est déjà établi sur place. Cependant, si vous pouvez faire le déplacement, c’est encore mieux.

Que se passe-t-il si votre locataire ne paye pas ? Il faut savoir que la législation américaine contrairement à la loi française est beaucoup plus favorable aux propriétaires. Si votre locataire ne paye pas, il peut être expulsé en quelques semaines. Vous pourrez quelques temps après louer le bien à un autre locataire.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici